Innovation

Isolation : l’invention de la peinture anti-chaleur présentée à l’Assemblée nationale

Le député Julien Bayou vient de proposer la peinture réfléchissante anti-chaleur pour éviter d'utiliser la climatisation dans l'hémicycle à l'avenir !

L’année 2022 fut l’année la plus chaude enregistrée depuis que les relevés de température existent. Avec une moyenne de 14,5 °C de température, 2022 bat le record de l’année 2020 qui affichait 14.07 °C selon Météo France. Dans les villes, la canicule a parfois été insupportable avec des températures dépassant les 40 °C et cela ne devrait être que le départ des conséquences du réchauffement climatique dont nous parlons tant. Cela se revérifie avec ce début d’année 2023, une température de 16 °C relevée à Lyon, le 1ᵉʳ janvier à minuit ! Pour éviter de faire tourner les climatisations, très énergivores de nombreuses entreprises comme Enercool travaillent sur des alternatives : la peinture anti-chaleur qui vient de faire son entrée dans les débats de l’Assemblée nationale. Découverte.

Enercool c’est qui ?

Comme nous l’indique le communiqué de presse sur lequel nous avons travaillé pour écrire cet article, la start-up a été fondée à Nantes en 2020 par Maxime Claval, un ingénieur thermicien. Avant de se lancer dans l’entrepreneuriat, Maxime était responsable Partenariats et Innovation chez Qivivo, puis, responsable développement commercial chez Enercool. En alliant ses convictions écologiques et son expérience professionnelle passée, il se donne pour mission de réduire l’utilisation des climatisations grâce à des solutions low-tech. Lutter contre le réchauffement climatique grâce à une peinture anti-chaleur est l’objectif d’Enercool. Pour développer cette invention, il s’est associé à François Rangé, ancien conducteur de travaux chez Tokheim et à Adeline Constant, spécialiste du marketing des startups. Depuis sa création, l’entreprise reverse 1 % de son chiffre d’affaires à des associations environnementales au titre du 1 % for the Planet.

« Le gain thermique à l’intérieur des bâtiments peut aller jusqu’à 6° C en moins ».
« Le gain thermique à l’intérieur des bâtiments peut aller jusqu’à 6° C en moins ». Crédit photo : Enercool

La peinture anti-chaleur, qu’est-ce que c’est ?

En 2050, si nous ne diminuons pas nos émissions de gaz à effet de serre à l’international, les canicules seront deux fois plus nombreuses. C’est ce qu’explique un rapport du GIEC publié par l’agence Reuters.  Aux États-Unis, il existe un procédé appelé « cool roofing », qui consiste à repeindre avec une peinture blanche réfléchissante, le toit des bâtiments publics et centres commerciaux. Cette peinture blanche va permettre de limiter l’absorption de la chaleur.

Importée en France, cette technique permet une baisse de 40° C en toiture, soit 6° C de moins à l’intérieur et une économie de 40 % sur le fonctionnement de la climatisation. Depuis 2020, Enercool commercialise donc ces peintures blanches, mais également des peintures teintées, qui s’adressent aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Concrètement, la peinture anti-chaleur aide à réduire la consommation d’une climatisation qui passe de 15,5 TWh à 6,2 TWh par an. Si tous les bâtiments climatisés étaient revêtus de cette peinture, nous économiserions l’équivalent de production d’un réacteur nucléaire chaque année.

De quoi se compose cette peinture ?

Dans la composition de la peinture sont intégrés, des pigments réflectifs qui vont renvoyer les infrarouges, responsables de la chaleur envoyée à l’intérieur. Les peintures contiennent aussi des aérogels de silice, une technique déjà utilisée par la NASA. La peinture permet ainsi aux toitures de ne plus stocker la chaleur, mais de réfléchir la lumière. Évidemment, ces peintures sont respectueuses de l’environnement et ne contiennent pas de résine fluorée. Trois gammes sont proposées par la start-up :

  • Sunprotect, une peinture blanche qui réfléchit 83 % des rayons solaires et dispose d’une émissivité thermique de 91 % et un SRI de 106. Le SRI ou « Solar Reflectance Index » est un indice permettant de classer les revêtements (peintures, enduits…), en fonction de leur aptitude à ne pas s’échauffer sous le rayonnement solaire. (Source Themacs-engineering). Sunprotect se destine plus particulièrement aux toits plats (20 €/m² environ)
  • Les peintures colorées anti-chaleur, seconde gamme de la marque, se destinent aux toits en pente et à la rénovation. Six teintes sont disponibles : ardoise, zinc, tuile brune, tuile claire, tuile oxyde et tuile foncée afin de coller à la couleur originelle des toits. Cette peinture permet de rafraîchir de 3° C les bâtiments en conservant l’architecture.

Le cool roofing à l’Assemblée nationale !

Le 8 décembre 2022, Julien Bayou, député écologiste de la cinquième circonscription de Paris, présentait à l’Assemblée nationale le cool roofing à ses homologues. Son idée étant de repeindre les toits de l’Assemblée nationale avec le cool roofing pour éviter de faire tourner la climatisation l’été prochain. Une idée soumise avec la participation de l’entreprise Cool Roof France qui préviendrait des événements caniculaires à venir et d’accélérer la transition énergétique de la France.

Plan albedo : des toits en blanc pour le #Climat, le confort, le porte-monnaie et l'indépendance énergétique !
Plan albedo : des toits en blanc pour le #Climat, le confort, le porte-monnaie et l’indépendance énergétique ! Capture d’écran LinkedIn

/// Correction du 18 janvier 2023. Ce n’est pas la peinture Enercool qui est présentée à l’Assemblée, mais le concept du cool roofing ///


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Relations-publiques.pro

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page