Un système de protection actif à base de lamelles à ressort pour amortir le choc des téléphones qui s’écrasent sur le bitume.

Qui n’a jamais fait tomber au moins une fois dans sa vie son téléphone ? Le cœur battant la chamade, il ne reste plus qu’à le ramasser en espérant que les dégâts ne soit pas trop importants… #drama

Il faut avouer que les derniers téléphones “hauts de gammes” peuvent aisément dépasser les 1000€ aujourd’hui. Des petits bijoux high-tech et design souvent emmitouflés dans une énorme coque de protection.

C’est en partant de ce constat que Philip Frenzel, ingénieur à l’université d’Aalen en Allemagne, a imaginé un système de protection d’un nouveau genre. Un étui compact intégrant un système «d’amortissement actif» qui fonctionne un peu comme un airbag.

airbag téléphone

Une idée innovante qui a remporté le premier prix de la « Société German Society for Mechatronics » qui examine et récompense les meilleurs projets étudiants de tout le pays.


A lire également : Un airbag pour les motards


Fenzel explique sur son site qu’il a en premier lieu testé différents mécanismes fonctionnant comme des vrais airbags, ainsi qu’un procédé  à base de mousse expansive, mais aucun système n’a donné de résultat concluant.

Comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement de cette invention est très simple – cette nouvelle coque intègre une série de capteurs qui détectent les « chutes libres » d’un téléphone. Le système de protection actionne et libère ensuite plusieurs lamelles à ressort pour amortir le choc au contact du sol. L’usage n’est pas unique, il suffit en effet de récupérer le téléphone tombé et de replier le système d’amortissement. Démonstration.

Comment se procurer l’airbag pour smartphone ?

L’airbag n’est malheureusement pas disponible pour le moment. L’inventeur vient tout juste d’entamer les démarches pour un dépôt de brevet, mais il vient également d’imprimer des T-shirts arborant le logo officielle de son entreprise.

Il y a donc de fortes chances qu’on voit débarquer prochainement son invention sur une plateforme de financement participatif comme Kickstarter. On reste aux aguets !

Source : techcrunch.com
En savoir plus : Pre-viewswr.de

513 Partages
Partagez512
Enregistrer1
Tweetez
+1
Partagez