Innovation

Le barbecue coréen, une façon unique de cuisiner et de partager des moments inoubliables

Vous en avez assez de cuisiner au barbecue traditionnel ? Et si vous tentiez l'expérience du barbecue coréen, une technique ancestrale et conviviale.

Alors que le soleil semble s’installer dans la plupart des régions du pays, la saison est évidemment propice aux barbecues. Vous avez peut-être envie de changer le vôtre et d’essayer une nouvelle manière de partager un repas en famille ou avec vos amis. Si vous nous suivez, vous connaissez désormais l’asado, le barbecue argentin conçu pour cuire de grandes quantités de nourritures. En Argentine, l’asado est une tradition, voire une institution. Cette fois, nous vous emmenons à quelques milliers de kilomètres de l’Argentine et de la France : en Corée du Sud. Dans ce pays d’Asie, le barbecue coréen est également une institution, même s’il n’a rien à voir avec notre barbecue européen ni avec l’asado d’ailleurs. Découverte.

Le barbecue coréen, une technique culinaire ancestrale

L’origine exacte du barbecue coréen n’est pas réellement définie, mais elle remonte à plusieurs siècles dans l’histoire culinaire de la Corée. La culture du barbecue en Corée a évolué au fil du temps, influencée par les pratiques culinaires locales ainsi que par les échanges culturels avec d’autres régions d’Asie. Le barbecue coréen, également connu sous le nom de KBBQ (Korean BBQ) en anglais, a une histoire de plus de 2 000 ans et est devenu une manière populaire de déguster et de griller de la viande en famille ou entre amis. Cette tradition trouve ses origines dans les périodes de conflit que le pays a traversées et a évolué tout au long de l’histoire de la Corée. Son invention remonterait à l’ère Goguryeo (37 av. J.-C. – 668 ap. J.-C.) avec la création du «maekjeok», des brochettes grillées sur le feu qui ont ensuite évolué vers le « bulgogi». Ces plats sont issus de la tribu nomade appelée «Maek» qui vivait dans le pays à cette époque.

Le barbecue coréen, une technique culinaire ancestrale
Le barbecue coréen, une technique culinaire ancestrale. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Un barbecue coréen, comment ça marche ?

En Corée du Sud, les barbecues se présentent sous la forme d’un gril et d’une marmite recouverte d’un couvercle. Connue sous le nom de « gogi-gui », cette méthode de cuisson populaire dans le pays est une expérience culinaire sociale et conviviale. En effet, un peu à la manière de la plancha, les convives cuisinent leur propre viande sur un gril situé au centre de la table. Ce type de barbecue se compose donc d’un gril qui peut être électrique ou à charbon de bois et d’une marmite. Cette dernière n’est pas utilisée pour cuire la viande ni les légumes sur le gril, mais plutôt pour préparer des plats complémentaires qui accompagnent le barbecue. Par exemple, la marmite peut être utilisée pour préparer un bouillon aromatique, une soupe ou un ragoût qui est servi en même temps que le barbecue.

Quelques plats traditionnels au barbecue coréen ?

Pour préparer le barbecue, plusieurs variétés de viandes sont d’habitude choisies (bœuf, porc, poulet). Il est également possible de faire griller des crevettes, des gambas ou des poissons. Les aliments sont alors coupés en fines tranches. Avant de griller, la viande est souvent marinée pour lui donner une saveur et une tendreté supplémentaires. Les marinades coréennes classiques peuvent être à base de sauce soja, de sucre, d’ail, de gingembre et d’autres ingrédients pour créer des profils de saveurs riches et équilibrés. En plus de la viande, divers légumes et accompagnements sont servis avec le barbecue coréen.

Les légumes couramment utilisés comprennent des champignons, des oignons, des courgettes, des poivrons et des feuilles de laitue. Ces légumes sont souvent grillés sur le même gril que la viande ou cuits séparément. Le repas de barbecue coréen est également accompagné de différents banchans, qui sont de petits plats d’accompagnement traditionnels. Ces banchans peuvent inclure du kimchi (chou fermenté épicé), des salades de légumes, des pickles, des algues et bien d’autres. Le côté convivial du barbecue coréen est dû au fait que les convives choisissent et cuisent eux-mêmes ce qu’ils souhaitent manger. Vous trouverez des barbecues coréens sur AliExpress, CDiscount ou Amazon, entre autres.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page