Connaissez-vous l’ingénieux barbecue argentin (Asado) doté d’une grille à manivelle ?

Le barbecue argentin sera tendance cet été... Avec sa grille en V qui récupère les graisses au lieu de les brûler, il permet une cuisson des viandes plus saine et plus lente !

La saison des barbecues a déjà débuté pour bon nombre d’entre nous. Les grillades au feu de bois, les soirées estivales sur la terrasse, les apéros* entre amis. Tout cela sent bon l’été non ? Nous avons l’habitude de nos grilles et barbecues classiques. Mais cette année, la tendance pourrait être au barbecue argentin ! On ne le sait pas vraiment, mais en Argentine, le barbecue que l’on appelle « Asado » est une tradition familiale culinaire très ancienne. Lors d’un asado, un chef appelé asador est désigné et il devra s’occuper de la cuisson de la viande, une cuisson lente qui peut parfois durer toute une journée. Mais quelle différence entre notre barbecue européen et l’argentin ? On va tout vous expliquer !

Un asado c’est quoi ?

En Argentine, il est impensable d’allumer un barbecue pour quelques merguez, ni même pour une simple côte de bœuf. Les Argentins sont de gros consommateurs de viande, il faut compter entre 500 grammes et un kilo par personne. Lorsque l’on déguste un asado, seuls quelques légumes cuits eux-aussi sur la plaque ou sur une grille spéciale appelée brochetera accompagnent les immenses morceaux de viande. La cuisson d’un asado est lente, très lente, puisqu’il faut compter 2 à 4 heures pour que la viande soit à point nommé pour être consommée.

un barbecue argentin à manivelle
Crédit photo : Amazon

Le barbecue argentin c’est quoi ?

Le barbecue argentin est différent de celui que nous connaissons. Il se compose d’une grille que l’on appelle parilla, faite de petites gouttières, au lieu des simples barres métalliques de nos barbecues européens. La graisse coule ainsi dans les gouttières, chacune reliée à un déversoir qui envoie la graisse dans un réservoir situé sous la grille. La cuisson doit être lente, donc non attisée par les graisses qui coulent sur les braises. De plus, ils disposent généralement d’un système à manivelle qui permet d’accélérer ou de ralentir la cuisson des viandes. La manivelle placée sur le côté permet également de pouvoir monter ou descendre la grille sans risquer de se brûler.

Comment transformer votre barbecue ?

Ils devraient faire fureur cet été ! Quelques fabricants proposeront cette année des mécanismes à manivelles qui peuvent s’installer dans le bac à cendre d’un barbecue classique, ou simplement se poser sur une surface en pierre ou en brique par exemple. Avec leurs grilles en V avec les gouttières et donc le système à manivelle qui protège des brulures pour remonter la grille, ils seront peut-être les stars de vos soirées « barbeuc » de l’été 2022. Sachez pour terminer que la cuisson avec un barbecue argentin semble plus saine. En effet, les aliments ne sont jamais en contact avec les flammes et les graisses sont récupérées. Les flammes et fumées toxiques sont donc éliminées naturellement. Vous pourrez trouver ces barbecues argentins sur :

Les modèles à manivelles coûtent entre 250 et 300€, ce qui n’est finalement pas plus cher qu’un barbecue en brique ou même à gaz…

Un barbecue argentin avec un élévateur
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. La vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Meilleure Vente n° 1
Imex El Zorro 71573 - Support élévateur droit 78 x 42 x 43 cm
82 Commentaires

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Barbecue-co.comTwitter.comIdeesbarbecues.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page