L’invention du « surmatelas chauffant » pour réduire ses factures de chauffage

Le surmatelas chauffant pourrait être un vrai bon plan pour avoir chaud la nuit, sans exploser votre facture d'électricité...

Vous êtes de ceux qui ont besoin de plusieurs couettes et couvertures pour éviter de grelotter la nuit ? Vérifiez dans un premier temps que votre matelas est bien sur la face hiver, sinon retournez-le, vous gagnerez quelques degrés… Si malgré tout, vous ne parvenez pas à vous réchauffer, pourquoi ne pas envisager un matelas ou plutôt un surmatelas chauffant ? Le matelas chauffant fonctionne évidemment à l’électricité, mais il revient bien moins cher de brancher un surmatelas que de pousser le radiateur à fond pour avoir chaud. Ce pourrait donc être un bon plan pour économiser quelques euros sur votre prochaine facture. Et, avec les hausses annoncées, c’est toujours ça de pris ! Mais, comment choisir un surmatelas chauffant ? Quels sont les risques ? On vous explique tout !

Quels sont les avantages d’un matelas chauffant ?

Le premier bénéfice est évidemment celui de vous allonger dans un lit chaud, et c’est plus agréable que dans un lit glacé, il faut bien le reconnaître ! Le matelas chauffant va garantir un confort dès le coucher, et jusqu’au lever, tout en préservant une véritable qualité de sommeil pour des nuits réparatrices. De plus, ce type de matelas favorise la décontraction des muscles et la circulation sanguine. Il soulage aussi les maux de dos chroniques comme les douleurs lombaires ou cervicales. En fonction du modèle, il est possible de régler les zones de chauffage au regard de vos besoins et indépendamment de celui ou de celle qui partage votre lit… Les modèles qui permettent un arrêt à certaines heures, ou sur certaines plages horaires, sont à privilégier, car il ne faudrait pas tomber dans l’excès de chaleur et transpirer toute la nuit ! Enfin, le dernier avantage du surmatelas chauffant, c’est sa facilité d’utilisation et d’entretien. Effectivement, il suffit de la brancher pour l’utiliser, et de le débrancher pour le passer à la machine à laver.

Couverture thermique sinnlein
Crédit photo : sinnlein / Amazon

Pourquoi est-il économique ?

Le surmatelas chauffant va vous faire économiser sur votre facture d’électricité ou de gaz, puisqu’il ne sera plus nécessaire de chauffer votre chambre… Il consomme certes de l’énergie parce qu’il est branché électriquement, mais beaucoup moins qu’un radiateur si économique soit-il. Un surmatelas chauffant procure une température de 27 °C en moyenne, ce qui est largement suffisant pour avoir chaud la nuit. Si vous ajoutez un degré de chauffe, cela ajoutera environ 40 kilowatts heures (kW) à votre facture annuelle d’électricité. Un surmatelas chauffant consomme approximativement 50 € d’électricité par an, soit autant qu’un frigo de classe A. Cependant, il faudra veiller à choisir un surmatelas bien isolé pour éviter une surconsommation.

Quels sont les différents types de surmatelas chauffants ?

Il existe deux grands types de matelas chauffants: ceux qui sont encadrés de bois sont les plus énergivores, avec une consommation annuelle de 90 € approximativement. En revanche, l’économie d’énergie se fera avec les matelas chauffants à structure souple. Leur cadre en mousse sur socle fermé les isole beaucoup mieux et ils consomment donc moins d’énergie. Pour terminer, sachez que le surmatelas chauffant doit répondre aux normes CE pour éviter tout risque d’incendie et posséder une protection contre la surchauffe appelée BSS… Choisissez-le de préférence avec une puissance de chauffe autour de 60 W et éventuellement, plusieurs zones de réglages possibles, et lavable en machine.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Achetezlemeilleur.comHellowatt.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Un commentaire

  1. Salut Méline ! Super article, je n’avais jamais entendu parler de ces surmatelas chauffants avant. C’est une idée brillante, surtout pour ceux d’entre nous qui vivent dans des régions plus froides. J’ai une petite question : est-ce que ces surmatelas sont compatibles avec tous les types de matelas, comme les matelas à mémoire de forme par exemple ? Et pour ceux qui ont des animaux de compagnie qui aiment dormir sur le lit, est-ce sûr pour eux ? J’ai aussi lu quelque part qu’il existe des surmatelas qui peuvent être contrôlés via une application mobile, ce qui pourrait être super pratique pour régler la température sans avoir à se lever. En tout cas, merci pour cette découverte, je vais sérieusement envisager d’en acheter un pour cet hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page