Innovation

L’invention d’un chargeur solaire bidirectionnel pour recharger une voiture ou alimenter une maison en énergie

Enteligent, une société basée en Californie, invente la première borne de recharge qui utilise l'énergie solaire pour recharger nos batteries électriques et alimenter les habitations en électricité !

Lorsque vous rechargez votre voiture électrique, vous la branchez sur une borne de recharge. Pour pouvoir recharger vos batteries, cette dernière est branchée sur le réseau électrique via une prise et un circuit dédié. Le circuit dédié, lui, peut supporter une puissance de charge plus importante. L’électricité est alors convertie en courant électrique qui peut être assimilé par la batterie du véhicule. Pour recharger sa batterie, on utilise donc de l’électricité provenant du réseau, ce qui semble une sorte de « non-sens » écologique. Une entreprise américaine, Enteligent, vient de lancer une borne de recharge pour véhicule électrique solaire, en réponse à ce problème de l’électricité consommée par les bornes de recharge. Découverte.

Quelle est cette invention ?

L’idée de l’entreprise Enteligent, basée en Californie, est d’utiliser une source d’énergie renouvelable, soit le soleil, pour alimenter des bornes qui serviront à rouler « propre ». Pour ce faire, ils ont inventé des bornes qui tirent leur énergie de panneaux solaires installés au-dessus de la borne. Le chargeur rapide Enteligent EV est unique, car il permet une recharge au bureau ou à la maison, en étant alimenté directement par les panneaux solaires existants. Cependant, il peut aussi être alimenté par le réseau électrique afin de rester opérationnel en toutes circonstances. « Notre chargeur est jusqu’à trois fois plus rapide que les chargeurs EV AC de niveau 2 et procure une fraction du coût des chargeurs DC dédiés » apprend-on sur le site officiel de l’entreprise Enteligent.

Une invention qui se recharge directement à partir de l'énergie solaire.
Une invention qui se recharge directement à partir de l’énergie solaire. Crédit photo : Enteligent

Pourquoi est-il bien différent des systèmes existants ?

Vous l’aurez compris, ce chargeur serait le premier à embarquer la technologie solaire pour produire de l’électricité. Toutefois, il dispose également d’une batterie de stockage qui lui permet de fournir de l’énergie même lorsque le soleil ne brille pas ou la nuit. Selon l’entreprise, il aurait une capacité supérieure de 13 % par rapport aux bornes de recharges traditionnelles. De plus, il est « bidirectionnel ». Cette caractéristique sous-entend qu’il est possible de l’utiliser comme chargeur pour la batterie d’un véhicule électrique, mais qu’il peut aussi servir de générateur pour la maison, en cas de coupure d’électricité. Les panneaux solaires pourraient délivrer jusqu’à 25 kW de charge en courant continu.

Comment ça marche ?

La technologie embarquée dans les chargeurs solaires d’Enteligent fait que le courant reste continu à l’intérieur. Alors que dans les bornes classiques, c’est le courant alternatif (AC) du secteur qui est converti en courant continu (DC) pour recharger le véhicule électrique. Le courant est converti uniquement afin d’obtenir une plus grande puissance en sortie de borne. Ce qui évite les pertes d’énergie liées à la conversion du courant. « L’augmentation de la demande de véhicules électriques créera un besoin pour un nouveau paradigme de recharge des véhicules électriques », explique Sean Burke, PDG d’Enteligent.

Un chargeur équipé d'une batterie de stockage
Un chargeur équipé d’une batterie de stockage. Crédit photo : Enteligent

Un véhicule électrique a besoin de 4 000 kW d’électricité par an et cette électricité est générée par des centrales électriques. Ces 4 000 kW nécessaires à chaque voiture produisent environ 1 300 kg de CO₂ dans l’atmosphère. Avec la multiplication des véhicules électriques sur la planète, utiliser l’énergie solaire pour les recharger ferait d’elles de véritables voitures « propres » ! Une bonne idée, non ? Plus d’informations ? Rendez-vous sur Enteligent.com.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Un commentaire

  1. En fait, un véhicule électrique parcourt moins de 16 000 km en moyenne par an.

    Et consomme plutôt 15 kWh aux cents km en parcours mixte soit 2,4 MWh par an ou 2 400 kWh

    Si ces kWh sont produits par des énergies renouvelables, ou du nucléaire, ils émettent ± 10 grammes de CO2 le kWh

    Soit 2 400 kWh x 10 grammes = 24 kilos de CO2 par an

    Les panneaux solaires de dernière génération, comme ceux garantis quarante ans et certifiés « cradle to cradle » sont fabriqués à partir d’énergie électrique bas carbone (barrages, éolien et leurs propres panneaux solaires) ils utilisent de l’aluminium recyclé qui produit sept fois moins de carbone. Donc selon les types de panneaux qu’on utilise on est entre 10 et 25 grammes de CO2 du kWh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page