Innovation

L’invention d’un revêtement à base de CBD pour conserver les fruits plus longtemps

Le cannabidiol (CBD) est connu pour son efficacité dans le traitement de certains problèmes de santé. Mais le composé pourrait-il prolonger la durée de conservation des fruits et légumes ? Oui selon un groupe de chercheurs thaïlandais !

Des chercheurs de l’Université Thammasat et de l’Institut de recherche Chulabhorn en Thaïlande ont mis au point une nouvelle technique pour garder les aliments plus frais plus longtemps. Pour décrire leur invention, ils ont publié récemment un article dans la revue ACS Applied Materials & Interfaces. L’étude souligne que le CBD pourrait augmenter la durée de conservation des fruits. Pour vérifier cela, l’équipe a utilisé des fraises. Et il faut dire que les résultats ont été plutôt prometteurs.

Le CBD, un composé aux multiples vertus

Avant d’aller plus loin, il convient de noter que le cannabidiol est un composé non hallucinogène que l’on trouve dans le cannabis. Son utilisation dans le domaine de la médecine devient de plus en plus fréquente. Il est effectivement réputé pour ses vertus anti-douleur et anti-stress. Le CBD est aussi parfois préconisé pour le traitement de l’épilepsie. Compte tenu de ces propriétés, les chercheurs ont créé une solution à base de polymères biodégradables, d’alginate de sodium, d’eau et d’isolat de CBD. Ils ont ensuite trempé les fraises dedans avant de les avoir fait passer un bain dans une autre solution contenant de l’acide ascorbique et du chlorure de calcium.

Un résultat surprenant

Pour évaluer la capacité de conservation du revêtement, l’équipe a placé les fraises traitées dans un récipient en plastique ouvert et les a laissées dans le réfrigérateur pendant plusieurs semaines. Des fraises non traitées ont également été placées à côté pour servir de témoin. Il s’avère que les fruits traités au CBD ont connu des niveaux de pourriture moins élevés et conservé leur couleur au bout de 15 jours. En revanche, les baies non enrobées se sont aussitôt décomposées.

La comparaison entre une fraise traitée avec un nouvel enrobage à base de CBD (à gauche) et une fraise non traitée après 15 jours de réfrigération met en évidence les disparités dans leur détérioration.
La comparaison entre une fraise traitée avec un nouvel enrobage à base de CBD (à gauche) et une fraise non traitée après 15 jours de réfrigération met en évidence les disparités dans leur détérioration. Crédit photo : American Chemical Society

Des recherches plus approfondies sont nécessaires

Les scientifiques ont mis en œuvre diverses concentrations de CBD dans le cadre de l’expérience. D’après leurs observations, les résultats s’améliorent en fonction de la quantité de solution utilisée pour le traitement des fruits. Bien sûr, d’autres études seront nécessaires avant que les aliments traités au CDB ne deviennent une norme sur le marché. Cette recherche prouve en tout cas que le procédé fonctionne et qu’il pourrait aider à lutter contre le gaspillage alimentaire.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Un commentaire

  1. Des chercheurs thaïlandais ont développé une nouvelle technique pour prolonger la durée de conservation des fruits en utilisant du cannabidiol (CBD). Le CBD est un composé non hallucinogène du cannabis, connu pour ses propriétés anti-douleur, anti-stress et son utilisation dans le traitement de l’épilepsie. Les chercheurs ont créé un revêtement à base de polymères biodégradables, d’alginate de sodium, d’eau et d’isolat de CBD, dans lequel ils ont trempé des fraises. Les fruits traités au CBD tech ont montré des niveaux de pourriture moins élevés et ont conservé leur couleur pendant 15 jours, comparés aux fruits non traités. Des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que cette méthode puisse être largement utilisée, mais elle offre un potentiel pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page