Innovation

Peut-on isoler une maison avec du carton ? (spoiler : oui)

Le carton comme isolant ? C'est possible ! Découvrez comment vous pouvez utiliser des cartons d'emballage pour isoler vos murs ou combles, tout en contribuant à la protection de l'environnement.

Vous êtes à la recherche d’un isolant pour vos combles ou vos murs intérieurs, mais les offres classiques disponibles sur le marché ne vous conviennent pas ? Dans de lointains souvenirs, vous avez peut-être aperçu l’un de vos proches, en train de recouvrir un mur de carton pour l’isoler. Comme nous, vous y avez probablement même laissé un petit dessin, car pour une fois, vous aviez le droit d’écrire sur les murs ! Le carton est un excellent isolant thermique et phonique, certains font même construire des maisons en carton. Quel est cet isolant en carton ? Quels sont ses pouvoirs ? Et peut-on isoler sa maison avec des cartons récupérés ? On va tout vous expliquer !

L’isolant en carton, qu’est-ce que c’est ?

En France, le spécialiste de l’isolation en carton s’appelle BAT’IPAC. L’entreprise a innové en créant l’IPAC®, un tout nouveau matériau de construction destiné aux professionnels du bâtiment (B2B). Il s’agit d’un panneau autoportant qui offre autant de propriétés d’isolation thermique, phonique qu’acoustique, conçu à partir de carton recyclé et recyclable. Cet isolant se présente sous forme de panneaux alvéolaires qui peuvent être ajustés en fonction du support à couvrir. Les panneaux sont constitués de fibres de cellulose de bois disposées en plusieurs couches. Lors de l’installation, les panneaux sont placés en quinconce afin que les cannelures des alvéoles s’entrecroisent pour un meilleur rempart contre le froid et contre le bruit.

Un bâtiment zéro béton.
Un bâtiment zéro béton. Crédit photo : Batipac

Quelles sont les performances de cet isolant ?

Selon BAT’IPAC, un mur isolé avec la solution IPAC sera traversé par un froid intense au bout de 15 h seulement. Ce qui revient à dire que la sensation de murs froids disparaîtra totalement. Et puisque vos murs restent plus chauds, vous limitez évidemment les ponts thermiques et les déperditions de chaleur. Le carton est donc un isolant thermique, et la conception de l’IPAC fait qu’il résiste aussi au feu et à l’eau. De plus, il est un excellent isolant phonique avec un abattement possible de 44 décibels. Plus d’informations : batipac.pro

Les caractéristiques techniques du carton ondulé IPAC

  • Résistance thermique (R) : 6,66 m².k/W
  • Conductivité thermique (λ) : 0.030 W/m.k
  • Fort pouvoir de déphasage thermique : 15 h
  • Très bonne isolation acoustique : affaiblissement des bruits aériens de 44 décibels

Puis-je utiliser des cartons d’emballage pour isoler ma maison ?

Dans une vidéo TikTok, Sophie, créatrice d’astucieux meubles en carton, nous montre un immense puzzle qu’elle a conçu en carton, pour isoler le mur de sa chambre. Une idée géniale pour offrir un support déco aux enfants et joindre l’utile à l’agréable, non ? Cette solution peut être envisagée pour ajouter une « couche isolante » dans une pièce, notamment sur le mur exposé le plus au nord ! Techniquement, il est donc possible d’utiliser des cartons que vous avez chez vous ou que vous récupérez ici et là pour isoler vos murs ou vos combles.

Une maison passive réalisée avec des déchets (plastique, papier, carton)
Une maison passive réalisée avec des déchets (plastique, papier, carton). Crédit photo : Claude Meyer

Cependant, si vous l’utilisez spécifiquement pour vos combles, assurez-vous que le carton est protégé de l’humidité. De plus, si vous décidez de réaliser l’isolation par vous-même, vous devrez prendre des mesures pour protéger le carton de la pluie, de la vapeur d’eau et même des rongeurs. Le dernier point à préciser sur le carton comme isolant est qu’il est évidemment un produit écologique, au même titre que la laine de chanvre, de mouton ou le liège. Que pensez-vous de ce système d’isolation ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. Bjour,
    Dans nos régions vous eludez les gros points noirs:
    Humidites et rongeurs,nuisibles.
    Traitement écologiques bien sûr! Et durables?
    A vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page