Innovation

Un procédé révolutionnaire à base de deepfake pour fluidifier le doublage des films dans les autres langues

Flawless lance un procédé de doublage par Intelligence Artificielle révolutionnaire... Mais savez-vous comment l'Intelligence Artificielle peut être utile au cinéma ? Depuis quand existe-t-elle ? On vous dit tout !

Aujourd’hui au cinéma, l’intelligence artificielle est partout ! Nous ne pouvons y échapper. Et le deepfake ou hypertrucage devient une technique de plus en plus utilisée. Pour rappel le deepfake est “une technique de synthèse multimédia reposant sur l’intelligence artificielle”.

Elle permet de superposer des fichiers vidéo ou audio sur d’autres fichiers existants. Nous avons tous déjà été perturbé par un mauvais doublage, des lèvres qui ne sont pas synchronisées avec les voix ! Grâce à cette technique, la société anglaise Flawless est bien décidée à gommer les défauts de doublage… Et c’est assez bluffant !

Pour vous rendre compte du résultat, il vous suffit de visionner ces quelques vidéos partagées par Flawless ! Forest Gump en espagnol ou en japonais avec des lèvres qui bougent sur les paroles… C’est fort quand même !

L’intelligence artificielle peut-elle améliorer le cinéma ?

Si l’on prend l’exemple cité en début d’article, nous aurions tendance à répondre par l’affirmative ! Avoir des paroles synchronisées avec la voix quelle que soit la langue de traduction doit être bien agréable.

Mais selon une étude parue sur le site Allerin, le recours à l’Intelligence Artificielle peut apporter bien des bénéfices aux films. Comme aux réalisateurs d’ailleurs… Mais également faire baisser les coûts de production !

  • Simplifier la rédaction de scriptes en générant de nouveaux scripts via un algorithme. Inclure de nouveaux personnages ou adapter un livre au cinéma. Tout cela est désormais possible grâce à l’Intelligence Artificielle.
  • Simplifier la pré-production en planifiant le calendrier de tournage par exemple.
  • Caster les acteurs grâce à une base de données et un algorithme qui choisiront en fonction des caractéristiques souhaitées par le réalisateur.
  • Composer la musique ! Evidemment, c’est peut-être la première chose à laquelle on pense. L’étude explique qu’avec l’apprentissage par renforcement, l’algorithme d’IA peut analyser les données de différentes compositions. Il peut reconnaître des motifs dans des compositions musicales et apprend des motifs qui rendent la musique agréable ou sont généralement associés à un genre particulier.
  • Les bandes-annonces sont aujourd’hui indispensables aux lancements des films ! Et elles passent toutes entre les « mains » de l’Intelligence Artificielle. L’algorithme d’IA peut comprendre les zones d’action ou d’émotions fortes et les met en évidence pour qu’un éditeur humain crée la bande-annonce finale.

Comme on peut le voir, l’Intelligence Artificielle devient vraiment indispensable à un film et ce, sur tous les points. En analysant les résultats des différents Box Offices, les producteurs peuvent planifier de nombreuses campagnes marketing pour relancer un film qui ne fonctionne pas très bien !

Nous avons testé la barre de son Teufel Cinebar 11 !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page