Innovation

TrashBoom : Il invente une barrière flottante (open source) pour contenir le plastique dans les rivières et les océans

Un jeune allemand a inventé une barrière flottante qui permet de retenir les déchets plastiques avant qu'ils ne se déversent dans les océans !

Les inventions s’enchaînent mais ne se ressemblent pas au prochain concours James Dyson Awards dont les résultats seront publiés le 11 octobre prochain… Parmi les finalistes de l’édition 2022 se trouve un jeune allemand, Moritz Schulz, étudiant à l’université Bergische Universität Wuppertal qui présente cette année la TrashBoom, une barrière évolutive à code source ouvert qui stoppe les déchets plastiques dans les rivières des pays en voie de développement… Il utilise également des matériaux locaux, à faible coût et ne nécessite pas de connaissance particulière pour fonctionner. Le TrashBoom est en fait une barrière flottante qui arrête les déchets dans les rivières pour les empêcher de se déverser dans les océans de la planète ! Grâce aux plans en source libre et la possibilité d’utiliser des matériaux locaux, le TrashBoom s’adresse à tous ceux qui veulent faire un geste pour l’environnement. Découverte.

D’où lui est venue cette idée ?

Moritz Schulz a pris conscience de cette pollution en voyant des déchets flotter dans les rivières puis finir dans les océans… Lorsqu’il a pris conscience que 8 à 12 millions de tonnes de déchets plastiques finissaient dans les océans chaque année et provenaient en majorité des rivières qui s’y jettent, il s’est dit qu’il fallait agir. Après 8 mois passés en Indonésie avec son meilleur ami pour étudier le cheminement des plastiques dans les rivières, et la manière de développer un cas d’utilisation qui aborde la crise mondiale du plastique avec une réponse transférable. De retour en Allemagne, il a conçu une barrière flottante simple, très accessible financièrement pour n’importe quel pays du monde, même le plus pauvre !

une barrière flottante qui arrête les déchets dans les rivières
une barrière flottante qui arrête les déchets dans les rivières. Crédit photo : Moritz Schulz / James Dyson Awards

Comment fonctionne le TrashBoom ?

Comme nous vous l’avons dit, c’est une barrière flottante qui permet de stopper les déchets plastiques pour qu’ils puissent être ramassés, ou de les dévier pour les acheminer dans un endroit facilement accessible. Chaque système TrashBoom est constitué de plusieurs éléments de 110 cm de large qui forment une solution modulaire pour des rivières de tailles différentes. Chaque module est enfilé sur des fils d’acier et peut collecter le plastique jusqu’à 50 centimètres de profondeur. Une barrière pèse 11 kilos et elles peuvent évidemment s’accrocher entre elles pour former un plus grand barrage.  Une barrière se compose d’un cadre en acier, d’un treillis métallique, de tuyaux et bouchons en PVC qui font office de flotteurs… Concrètement, il suffit de matériaux disponibles sur place (barrière, grillage etc.) pour fabriquer une barrière TrashBoom. En accès libre, il suffira au constructeur de suivre le plan de montage avec les matériaux qu’il aura à sa disposition.

Quelles sont les particularités de la TrashBoom ?

Pour l’inventeur, la barrière flottante en plan source est une solution peu coûteuse à un problème mondial très complexe… Il définit son invention comme “un traitement de premier secours pour la pollution des océans que même les particuliers peuvent exécuter jusqu’à ce que la société et l’économie s’adaptent et réduisent la consommation de plastique”. La consommation de plastique devrait doubler d’ici 5 ans, et les autorités ne semblent pas enclines à répondre à ce problème dans l’immédiat… Les problèmes de coût, de transport et de fabrication font que certains pays continuent à subir cette pollution des rivières. Le manuel de 50 pages et donc disponible en Open Source, ce qui veut dire que n’importe qui peut construire une TrashBoom, et l’installer sur un cours d’eau… Les petits ruisseaux ne font-ils pas les grandes rivières ?? Et sans plastique de préférence ! Plus d’informations : plasticfischer.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Jamesdysonaward.org

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page