Innovation

Trois inventions révolutionnaires récompensées au concours Lépine 2023

Dreeft, FlowStop, Stop Eau Gaspi, trois inventions révolutionnaires qui vont faire parler d'elles dans les semaines à venir !

Le célèbre concours Lépine s’est terminé hier, en même temps que la Foire de Paris. Comme chaque année, puisque c’est le but de ce concours, de nombreuses inventions ont été récompensées. Les inventions, c’est un peu la spécialité de NeozOne, et nous vous avions déjà présenté quelques-uns des grands vainqueurs de l’édition 2023. Rappelons que le concours Lépine a vu sa première édition en 1901, grâce à Louis Lépine, alors préfet de police de Paris. Son objectif était de stimuler l’innovation et de récompenser les inventeurs français pour leurs créations. Pari gagné pour ce visionnaire, car de nombreuses inventions primées lors de ce concours nous sont devenues indispensables. Retour sur Dreeft, le système de freinage pour fauteuil roulant, sur FlowStop, le dispositif anti-inondation et sur Stop Eau Gaspi, l’invention pour recycler l’eau des piscines.

Dreeft le système de freinage pour fauteuil roulant

Dreeft, c’est l’invention de la start-up lilloise EPPUR, et elle a reçu la plus haute distinction : le prix du président de la République. Dreeft est une invention révolutionnaire dans le domaine de la mobilité pour les personnes en situation de handicap. Il s’agit d’un système de freinage innovant spécialement conçu pour les fauteuils roulants. Ce système a été développé pour répondre à un défi majeur auquel sont confrontées de nombreuses personnes en fauteuil roulant : le freinage efficace et sécurisé lors des déplacements.

Free Wheel Chair, un système de freinage innovant et sécuritaire pour les fauteuils roulants
Crédit photo : FREEWHEELCHAIR, by EPPUR

Rappelons que pour les personnes en fauteuil roulant, le seul moyen de freiner était de « retenir les roues », un système difficile à pratiquer et qui pouvait provoquer des brûlures aux mains. Dreeft intègre un système de freinage amélioré et intelligent. Il se compose de capteurs de pression placés sur les poignées du fauteuil roulant, qui permettent à l’utilisateur d’activer les freins en exerçant une légère pression sur les poignées. Ce mécanisme intuitif offre un contrôle précis et réactif du freinage, permettant ainsi à l’utilisateur de se déplacer en toute confiance et en toute sécurité. Retrouvez notre article complet sur Dreeft.

FlowStop, le dispositif anti-inondation

FlowStop est l’invention d’Olivier Guillou, et il a reçu le prix de la Première Ministre lors de l’édition 2023 du concours Lépine. En 2018, l’inventeur du dispositif a développé le concept de FlowStop suite à une constatation alarmante : chaque année, de nombreux bâtiments subissent d’importants dommages dus aux inondations, entraînant des coûts dépassant le milliard d’euros pour les compagnies d’assurance. Cependant, il a également remarqué que lors des inondations, le niveau d’eau dépasse rarement les 80 cm de hauteur.

FlowStop, le dispositif gonflable en 1 min qui stoppe les inondations
FlowStop, le dispositif gonflable en 1 min qui stoppe les inondations. Crédit photo : FlowStop

Cela l’a incité à concevoir un système adapté, le FlowStop, afin de prévenir les dommages matériels pour les assurés et, par conséquent, réduire les indemnités versées par les assurances, les primes supplémentaires et ainsi de suite. Il imagine alors un dispositif gonflable qu’il fait breveter, et qui permet une installation en quelques minutes, à condition qu’il soit disposé entre deux structures solides. Par exemple, il peut être installé sur une porte d’entrée, de garage ou entre les deux poteaux d’un portail. Retrouvez notre article complet sur le FlowStop.

Stop Eau Gaspi, l’invention pour recycler l’eau des piscines

Stop Eau Gaspi est l’invention de Patrice Fortin, qui a reçu le prix de la Chambre du Commerce et d’Industrie Paris Île-de-France. En 2018, dans le département du Gers où réside l’inventeur, une tempête recouvre la région d’une couche de sable provenant du Sahara. Ce sable qui va forcément avoir des conséquences sur la propreté de sa piscine et sur sa consommation d’énergie. Anticipant les restrictions d’eau annoncées pour 2023 ainsi que la hausse des prix de l’électricité, il réfléchit à une alternative pour nettoyer son filtre à sable sans utiliser d’eau ni d’électricité. Il invente alors un système composé de trois filtres, mais il ne trouve pas cela satisfaisant.

Et si l'on recyclait l'eau de nos piscine ?
Et si l’on recyclait l’eau de nos piscine ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

En poursuivant ses réflexions, il décide d’ajouter un réservoir supplémentaire spécifique, qu’il fait ensuite breveter. Lorsqu’on utilise un filtre à sable classique, un voyant rouge indique qu’il doit être nettoyé. En réalité, c’est le manomètre du filtre qui contrôle le niveau d’encrassement. Il avertit qu’un nettoyage est nécessaire pour maintenir une filtration efficace. L’eau de la piscine entre alors dans le filtre en sens inverse pour le nettoyer. Cependant, cette eau prélevée dans le bassin est ensuite évacuée avec les produits de nettoyage et la poussière dans les égouts. En ajoutant un second réservoir spécifique, le Stop Eau Gaspi, cette eau peut être purifiée sans gaspillage de produits ni d’eau. Grâce à ce système breveté par l’INPI, l’eau et les produits de nettoyage ne sont plus perdus dans les égouts. Ce qui permet d’économiser jusqu’à 100 % des ressources. Retrouvez notre article complet sur Stop Eau Gaspi, ainsi que le palmarès complet du concours Lépine 2023. De nombreuses inventions, qui deviendront peut-être essentielles à notre quotidien.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page