Innovation

Un électricien invente un détecteur de monoxyde de carbone qui ouvre le garage pour purifier l’air

Chaque année, les victimes d'intoxication au monoxyde de carbone sont nombreuses, notamment avec la relance des appareils de chauffage. Pourtant il existe des moyens de les éviter !

Chaque année, lorsque l’hiver revient et qu’il est temps de rallumer le chauffage, le nombre d’accidents mortels dus au monoxyde de carbone augmente… Santé Publique France recense environ 4 000 intoxications par an, et parmi elles, plus de 100 s’avèrent mortelles et ont lieu pour 86 % au domicile des victimes ! Rappelons que le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore, invisible, et non irritant. Il résulte d’une mauvaise combustion de certains appareils de chauffage (bois, gaz, charbon, fioul, essence, éthanol) ou de l’utilisation de produits destinés à un usage extérieur en intérieur (barbecue, groupe électrogène, brasero, voiture dans un lieu clos…). D’ailleurs, un électricien a même inventé un détecteur de monoxyde de carbone qui permet d’aérer le garage. Présentation.

Quel est ce détecteur qui aère le garage ?

Gilles et Jean-Québec Morin, un père et son fils, se passionnent pour les inventions en tout genre. Dernièrement, ils ont créé un mécanisme qui permet au garage de s’ouvrir dès que la présence de monoxyde de carbone est détectée à l’intérieur. Leur but n’est pas de gagner de l’argent avec leur invention, mais de faire savoir qu’elle existe, et qu’elle peut éventuellement sauver des vies… On imagine parfaitement une chaudière défectueuse dans un garage attenant à la maison; avec ce détecteur, la porte s’ouvrirait donc automatiquement dès le seuil dépassé !

D’où leur est venue cette idée ?

Leur invention, ils l’ont créée suite à un drame personnel qui a touché la famille puisqu’en octobre 1990, la cousine de Gilles et toute sa famille ont péri, asphyxiés dans leur sommeil à cause d’une voiture laissée moteur tournant dans le garage, probablement à cause d’un démarrage à distance. Le monoxyde s’est infiltré dans leur maison et a tué cinq personnes. Électricien de formation, Gilles s’est mis en tête d’inventer un système qui permettrait à l’avenir d’éviter ce genre de drame. Il a ainsi sollicité son fils, électromécanicien, dans l’aventure de cette invention. Pour utiliser leur détecteur qui ouvre les portes, ils ont simplement inventé un relais électrique qui se positionne entre le détecteur de monoxyde et l’ouverture électrique de la porte. Par conséquent, dès que le détecteur se déclenche, le relais électrique se met en marche et actionne l’ouverture de la porte. Ne cherchez pas à vous procurer cette invention qui pourrait être un vrai succès ou transposer à une ouverture de porte d’entrée. Elle n’a été fabriquée qu’en deux exemplaires et le duo père-fils ne souhaite ni déposer un brevet, ni la commercialiser eux-mêmes ! Dommage, l’idée est vraiment excellente, non ?

Les véhicules à moteur à combustion comme les automobiles, les motoneiges, les bateaux ou les véhicules tout-terrain sont des sources de monoxyde de carbone.
Les véhicules à moteur à combustion comme les automobiles, les motoneiges, les bateaux ou les véhicules tout-terrain sont des sources de monoxyde de carbone. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Plusieurs inventions derrière la cravate

La famille Morin n’en est pas à sa première création. Pour Gilles, bricoler est un véritable loisir. « Ça coûte moins cher que de jouer au golf », rigole-t-il. Dans les années 1970, il a inventé le démarreur à distance pour automobile, pour lequel il a d’ailleurs eu un brevet. Plus récemment, Messieurs Morin ont mis au point un système reliant un détecteur de fumée au circuit d’éclairage d’une pièce maîtresse de la maison. Lorsque la pile du détecteur de fumée s’affaiblit ou est défectueuse, le circuit d’éclairage de la pièce est coupé. « Tant et aussi longtemps que la pile du détecteur ne sera pas remplacée, il n’aurait pas d’éclairage possible dans cette pièce. », explique M. Morin au journal Le Soleil de Châteauguay. Les deux Mercierois avaient d’ailleurs présenté le fruit de leur travail à l’émission Dans l’œil du dragon, mais aucun n’avait investi dans leur projet. Pour autant, cela n’arrête pas ces deux hommes créatifs. L’avenir nous dira quelle autre idée germera dans leur tête.

À LIRE AUSSI :  ForestGuard : des étudiants inventent un « détecteur de fumée » innovant pour lutter contre les feux de forêt

Quels sont les effets du monoxyde de carbone sur le corps humain ?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz qui se diffuse très rapidement dans l’environnement. Il va alors provoquer l’intoxication en asphyxiant les globules rouges, empêchant ainsi l’oxygène de circuler dans le corps humain. La gravité de l’intoxication va dépendre de la quantité de monoxydes de carbone fixée dans l’hémoglobine, et donc du temps d’exposition à ce gaz mortel…

Quels sont les symptômes potentiels d’une intoxication ?

Les symptômes qui apparaissent en premier et assez rapidement sont les maux de têtes, vomissements et/ou nausée… Mais, l’intoxication peut aussi se traduire par des vertiges, des malaises, des dyspnées, troubles de l’odorat, de la vision, du goût, du sommeil, de la mémoire, de l’attention, des douleurs thoraciques, abdominales, musculaires… Si plusieurs personnes présentent les mêmes symptômes simultanément, il y a urgence à ouvrir les fenêtres, et sortir. Le monoxyde de carbone est également toxique pour vos animaux de compagnie, et parfois, ils sont les premiers affectés… Pensez à les surveiller et à les mettre à l’extérieur le cas échéant. Une fois dehors, il conviendra d’appeler les secours via le 15, le 18 ou le 114 pour les personnes malentendantes, afin qu’ils procèdent au diagnostic qui confirmera ou non l’intoxication.

Comment se prémunir du monoxyde de carbone…

Les recommandations sont simples et logiques, mais chaque année, de nouvelles intoxications font la une des rubriques « faits divers » ! Pour limiter les risques, voici ce qu’il faut ABSOLUMENT faire :

  • Faites vérifier chaque année, avant la remise en marche, tous vos appareils de chauffage par un professionnel qualifié. Cela va de la chaudière à gaz, au poêle à bois ou à pellets, en incluant les conduits d’évacuation des fumées.
  • Aérez votre maison 10 minutes chaque jour au minimum, ne bouchez JAMAIS vos ventilations et pensez à nettoyer vos VMC.
  • Si vous utilisez un chauffage d’appoint, il ne doit pas fonctionner en continu, mais uniquement sur de courtes périodes comme nous vous l’expliquons ici.
  • Placez impérativement les appareils qui s’utilisent à l’extérieur hors de votre domicile, de votre garage ou de votre véranda… Cela concerne les groupes électrogènes, brasero, barbecue à gaz ou à charbon, etc.
Un détecteur de monoxyde de carbone
Un détecteur de monoxyde de carbone. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Vous pouvez également installer un détecteur de monoxyde de carbone, qui, contrairement aux détecteurs de fumée, ne sont pas encore obligatoires pour les particuliers… Ces petits appareils coûtent de 30 à 60 € et doivent être placés à une distance de un à trois mètres de la source de chauffage (cheminée, chaudière) et à l’horizontale. Dès que le seuil d’alerte de 50 PPM ou 55 mg/ m3 d’air, le détecteur se déclenche via une alarme et vous informe du danger imminent. Il faudra alors aérer votre intérieur, couper votre chauffage et le faire vérifier dans les heures qui suivront !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
solidarites-sante.gouv.frcybersoleil.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page