Innovation

Une jeune entrepreneuse invente une douche publique automatique en libre service pour les sans-abris

Les "Zoto Douche" s'installeront peut-être bientôt en France. Ces douches, en libre-service permettront aux sans-abri de pouvoir se laver tous les jours dans des espaces réservés.

Lorsque l’on a un toit sur la tête, il est une question que l’on ne se pose pas: quand l’envie, ou la nécessité de prendre se laver se présente, nous n’avons que quelques pas à faire pour profiter d’une douche chaude ! Mais lorsque l’on vit dans la rue, les douches sont une denrée rare, et de nombreux SDF n’ont pas accès à cet élément du quotidien pourtant vital.

Il y a quelques années encore, il existait dans les grandes villes des bains-douches publics, qui permettait de se laver chaque jour. Mais ces établissements ferment les uns après les autres et c’est désormais très compliqué. Une jeune cheffe d’entreprise, Fatou Niakaté souhaite lancer « Zoto Douche », des douches publiques, en libre-service pour les sans-abris… Présentation.

Comment lui est venu cette idée ?

La jeune femme a eu l’idée de ses douches publiques en effectuant des maraudes à Bordeaux en 2019. En discutant avec les sans-abri, Fatou s’est vite rendu compte que les douches étaient ce qu’ils leur manquaient le plus. Qui plus est, celles qui sont en libre-service ne possèdent pas des horaires adaptés.

Les bains publics, quand il en existe encore, sont fermés le dimanche, par exemple, donc il leur est impossible de se laver ce jour-là. Les sans-abris qui possèdent un animal de compagnie, sont exclus des centres d’hébergement. Et c’est pourtant le seul endroit qui permet à ces personnes démunies de prendre une douche…

ZOTO DOUCHE c’est quoi ?

L’idée de Zoto Douche est une cabine de 5m², connectée, fixe et automatique, et surtout en libre-service. Elle précise que les cabines Zoto Douche serait équipées de chauffage, gel douche, savon et rasoirs. Mais également de serviettes hygiéniques, car il y a aussi des femmes dans la rue, et l’accès aux produits menstruels est encore plus compliqué ! Si elle vient à mener son projet, la jeune cheffe d’entreprise explique que Zoto Douche assurera l’entretien et la maintenance quotidienne de ces cabines.

Une douche, rien qu’une douche

Lorsqu’elle maraudait, des personnes sans-abri ont mis en garde l’entrepreneuse contre un éventuel détournement des futures cabines. Elles pourraient en effet servir de salle de shoot aux toxicomanes; or, ce n’est absolument pas l’objectif.

À LIRE AUSSI :
Londres : 200 tiny-houses pour les sans-abris pour offrir des "logements sociaux plus humains"

Pour palier ce problème, Fatou équipera les cabines d’une lumière bleue qui empêchera le toxicomane de se piquer. Les ingénieurs qui travaillent sur le projet ont imaginé cette lumière bleue qui empêche de voir les veines… Ces douches seraient parfaites si elles venaient par exemple à intégrer les villages de tiny-houses destinés aux personnes en situation précaire.

Pour les SDF, mais pas seulement !

Fatou Niakaté espère bien entendu, séduire d’abord les associations ou municipalités, et installer des douches publiques pour les sans-abris. Mais, plus largement, ces douches pourraient être accessibles aux routiers, voyageurs de passage, sportifs. Elle espère bien pouvoir aussi les installer dans les gares ou les aéroports…

Le jeune femme est déjà en contact avec les mairies du Havre et de Paris, intéressées par son projet. Mais, en attendant, elle frappe à toutes les portes pour trouver 148 000€ ! La somme qu’il lui manque pour lancer ses douches publiques, en précisant, qu’elle créera aussi des emplois pour l’entretien et la maintenance de son produit.

Source
Francebleu.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page