Une micro-puce pourrait bientôt gérer vos commandes en étant alimentée par les ondes des appareils qui gravitent autour. Amazon et Samsung ont déjà investi !

Il se pourrait que bientôt vos boîtes de conserves vous préviennent qu’elles sont périmées ou encore que vous passiez commande de lessive dès que le bidon atteint un certain niveau bas ! Et ce, grâce à une puce intégrée aux produits : Williot, une entreprise israélienne a mis au point cette puce capable de communiquer avec d’autres appareils via Bluetooth et transmettre des données au moyen des ondes des appareils environnants, captées dans l’air et de les transformer en énergie alimentant le processeur.

Amazon et Samsung ont déjà contribué à hauteur de 30 millions de dollars pour que ce projet devienne réalité. La micro-puce sera composée d’un microprocesseur ARM et d’une antenne métallique imprimée en plastique ou papier. L’antenne pourra donc capter les ondes des appareils alentours. Il semblerait donc qu’il vaille mieux l’utiliser en milieu citadin qu’en milieu rural où les ondes aériennes sont moins présentes.


A lire également :


Amazon qui propose déjà les Dash Button permettant de passer commande d’un produit par simple pression et via le Wi-Fi pourrait à l’avenir équiper tous les produits consommables de ces puces innovantes. Samsung est également intéressé par le procédé et financera avec Amazon la fabrication des micro-puces à grande échelle. Si ces deux géants de l’e-commerce ont décidé d’investir autant d’argent, c’est évidemment parce que cela pourrait être une nouvelle révolution dans le monde du commerce en ligne.

Une question se pose cependant, si chaque produit du quotidien est équipé d’une puce et que les commandes se font en direct via la puce, il faudra penser à optimiser les emballages et/ou proposer des commandes groupées, sinon nous risquons de nous retrouver avec un paquet de café dans un énorme carton et ce, plusieurs fois par semaine en fonction des différentes commandes générées par les micro-puces.

On peut également tout imaginer avec ces puces ! Elles pourraient vous indiquer le moment d’arroser vos plantes, de vous signifier que la poubelle est pleine ou encore de vous indiquer la composition d’un aliment ou d’un vêtement ? Il faudra certainement améliorer le procédé afin qu’il colle au plus près des besoins et qu’il ne génère pas de gaspillage ou n’ait pas de conséquences écologiques notamment à cause des surplus d’emballages que cela risque d’engendrer.

Crédit photo : Williot

Crédit photo : Williot

Williot, une micro-puce sans batterie alimentée par les ondes qui nous entourent !

Crédit photo : Williot

Williot, une micro-puce sans batterie alimentée par les ondes qui nous entourent !

Avec les informations du site : ici.radio-canada.ca