Innovation

Yutanpo : l’invention d’une bouillotte japonaise innovante et sans odeur en métal

Avec ce froid, nous cherchons tous des moyens de rester au chaud. La bouillotte japonaise ou Yutanpo commence à se faire une place sur le marché, il faut dire qu'elle est très pratique à utiliser !

En cette fin janvier, le froid est revenu sur la France, des températures logiques pour ce début d’année. Et, comme tout le monde, nous cherchons à gagner quelques degrés de chaleur sans augmenter de quelques euros notre facture. Plaids, grosses chaussettes, couvertures chauffants, bouillottes, tout y passe pour tenter de rester au chaud. À ce propos, les bouillottes font justement leur retour en force cet hiver. Cet objet a traversé les siècles, en conservant la même forme qu’au 16ᵉ siècle, tout en étant évidemment amélioré. Au Japon, elle est davantage un objet de nécessité que d’agrément, car le chauffage central n’est pas aussi présent qu’en Europe. Dans ce pays, tous les foyers ou presque possèdent une « Yutanpo » ou bouillotte japonaise. Découverte.

La Yutanpo ou bouillotte japonaise, qu’est-ce que c’est ?

En France, nous connaissons les bouillottes classiques en silicone et les bouillottes sèches, avec des noyaux de cerise par exemple, et les bouillottes électriques. La bouillotte en fer existe toujours, mais elle perd du terrain face à ses concurrentes plus « modernes ». Au Japon, c’est un peu l’inverse : la Yutanpo, un modèle de bouillotte en acier galvanisé équipe la plupart des foyers. Elle se présente sous la forme d’un réservoir qui se remplit à l’horizontale. Ainsi, on évite les brûlures et les débordements, car il n’est pas nécessaire de la tenir pour la remplir. Sa forme de carapace lui confère une meilleure stabilité. Une fois remplie, la Yutanpo se glisse dans une poche en matière polaire très douce qui conserve et diffuse la chaleur. Les Japonais l’utilisent la plupart du temps en la déposant sous leurs pieds. Elle est un peu plus chère que les autres bouillottes, mais une fois achetée, vous la conservez « à vie » ! Elles sont disponibles sur le site utileetordinaire.

Une bouillotte qui n'émet pas d'odeur désagréable
Une bouillotte qui n’émet pas d’odeur désagréable. Crédit photo : Utile et ordinaire

Mais qui a inventé la bouillotte ?

Quel que soit notre âge, nous avons toujours connu les bouillottes, celles que nos grand-mères glissaient dans nos lits le soir avant de nous coucher. Et pour cause, dans les années 1980, peu de chambres étaient réellement chauffées. C’est pourquoi nous comptions sur la bouillotte et de grosses couvertures en laine pour nous réchauffer. Cet accessoire a été inventé au 9ᵉ siècle. Néanmoins, elle n’avait pas précisément les mêmes fonctions qu’aujourd’hui. En effet, les premières bouillottes n’avaient pas cette fonction actuelle, elles prenaient la forme de « pommes » en or ou en argent et servaient à réchauffer les doigts des prédicateurs lors de leurs interventions dans les églises glacées. La bouillotte que l’on connaît serait apparue au 16ᵉ siècle et elles avaient plusieurs usages insolites. En 1780, par exemple, un fontainier invente une bouillotte spéciale pour sa femme. Il lui fabrique de minuscules réservoirs remplis d’eau bouillante destinés à garder les pieds des voyageurs au chaud dans les diligences !

La bouillotte ne sert pas seulement à se réchauffer

Nous n’y pensons peut-être pas assez, mais nous devrions tous avoir une « bouillotte de secours » dans notre armoire à pharmacie. Outre sa capacité à nous réchauffer lorsque la température baisse, la bouillotte a de nombreux autres avantages. Elle est, par exemple, un remède miracle contre les douleurs menstruelles. En la posant sur le bas ventre, les douleurs se taisent en quelques minutes à peine, car elle a des effets antispasmodiques. Installée sur les cervicales ou creux du dos, elle soulage les douleurs musculaires d’un lumbago entre autres. Idem pour les douleurs liées à l’arthrose, elle les soulage rapidement.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
Lemonde.frBouillotte-peluche.comQuechoisir.org

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page