Insolite

Pour la Saint-Valentin 2023, un zoo canadien propose de nommer un cafard au nom de votre ex

Succès fou pour cette campagne du zoo de Toronto ! Tous les cafards ont trouvé un nouveau nom. Une drôle de campagne, mais intelligente puisque les donateurs se sont bousculés !

La Saint-Valentin arrive dans une quinzaine de jours, ce sera alors l’occasion de témoigner votre amour à votre moitié en lui offrant un petit présent. Certes, cette fête est un événement commercial comme beaucoup d’autres, mais elle existe et nous devons faire avec ! Cependant, cette Saint-Valentin 2023 sera peut-être aussi l’occasion de témoigner de votre rancœur à un ex, votre supérieur hiérarchique, votre belle-mère ou tout être que vous ne portez pas dans votre cœur. Le Zoo de Toronto Wildlife Conservancy lance une campagne originale pour la fête « des amoureux » avec pour slogan « New name a roach » ou nommez une blatte en français ! Un petit cafard au nom de votre ex ? Cela peut être sympathique, non ? On vous explique comment faire !

Comment ça marche ?

Avant que l’opération ne soit victime de son succès, il fallait se rendre sur le site du zoo de Toronto pour « adopter » un cafard. Aussi étrange que cela paraisse, tous les cafards semblent avoir trouvé un nouveau nom, puisque la campagne est indiquée comme « solder ». Vous pouvez toujours adopter un couple de pingouins africains, c’est tout de même beaucoup plus mignon qu’en cafard ! Concrètement, pour nommer un cafard, il suffisait de faire un don minimum de 25 $ pour lui donner le nom de votre supérieur hiérarchique ou de votre ex. Une fois le nom choisi, vous recevez un certificat numérique qui indique : « En l’honneur de » et sur lequel il vous suffit d’écrire le nom choisi puis de l’envoyer à votre destinataire. De manière anonyme, ou pas ! « Vous pouvez donner à un cafard le nom de votre patron, d’un ancien ami, d’un parent ou de toute autre personne qui vous ennuie. » expliquait Kelsey Godel, coordinatrice de l’engagement et de la gestion des donateurs.

Offrir des fleurs, c'est bien aussi…
Offrir des fleurs, c’est bien aussi… Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Une manière originale de soutenir le zoo

Outre le côté insolite de la campagne, cette action a pour but de récolter des dons pour le zoo évidemment, car ils n’envoient pas le cafard, ni le couple de pingouins d’ailleurs ! Ce message est également écologique, parce qu’il faut bien avouer que notre première réaction à la vue d’un cafard est plus de l’écraser que de le protéger. Le zoo rappelle pourtant que la blatte ou le cafard joue un rôle écologique très important dans la nature.

Dans les forêts tropicales, ils aident à la décomposition des matières fécales d’animaux et de la litière forestière. Dans la chaîne alimentaire, ils sont aussi un mets de choix plein de protéines pour de nombreux autres animaux ! Certes, nous ne voyons pas réellement leur utilité dans une cuisine européenne, mais ça, c’est un autre débat ! Une campagne qui détonne, mais qui a finalement permis au zoo de faire le plein de donateurs et c’est plutôt une excellente nouvelle. Ce n’est pas pire que ce cabinet d’avocat américain qui proposait l’an dernier, un divorce gratuit.

Le zoo d'El Paso proposait en 2019 de donner le nom de votre ex à un cafard pour l'offrir ensuite à manger à un suricate le jour de la Saint-Valentin.
Le zoo d’El Paso proposait en 2019 de donner le nom de votre ex à un cafard pour l’offrir ensuite à manger à un suricate le jour de la Saint-Valentin. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Mais d’où vient la Saint-Valentin ?

Les origines de la fête de la Saint-Valentin se trouvent dans une célébration libertine appelée les Lupercales romaines selon Jean-Claude Kaufmann, auteur du livre Saint-Valentin, mon amour. Ces fêtes étaient une tradition religieuse païenne pendant laquelle les hommes parcouraient les rues et fouettaient les femmes sur le ventre pour les rendre fertiles, confie-t-il au magazine Géo. Les fêtes se terminaient dans des bacchanales, fêtes en l’honneur de Bacchus, le dieu du vin, où l’alcool* coulait à flots. Les chrétiens cherchent alors à remettre un peu d’ordre et instaurent une fête de purification de la Vierge le 2 février (la Chandeleur) et une fête de l’amour spirituel célébrée le 14 février. Cette dernière deviendra la Saint-Valentin, que l’on célèbre aujourd’hui. On vous laisse choisir votre version.

Source
Ndtv.comGeo.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page