Lifestyle

Tiny Homes : une Tiny House IKEA en location à seulement 77 centimes d’euro par mois

Nouveau coup de pub du géant suédois, ou vraie solution pour faire face aux excessifs loyers de la capitale japonaise ? A suivre, mais ce pourrait être une excellente idée pour les étudiants ou personnes seules qui n'ont pas les moyens de se loger décemment.

Nous connaissons tous les magasins IKEA, présents dans toute la France depuis 1981. Le premier des 34 points français avait ouvert à Bobigny (93). Et depuis cette date, nous avons aussi découvert une stratégie marketing propre à la marque. Spécialiste des innovations plutôt insolites et des coups de publicité dont on se souvient. IKEA proposent souvent des opérations éphémères, mais au-delà des coups marketing, les campagnes de pub du suédois soulèvent souvent des problèmes de société !

Le géant proposait il y a peu à Paris, des capsules pour la sieste qui se déplaçaient au pied de votre bureau pour une pause d’une demi-heure… Très récemment, des rideaux anti-bruit faisaient leur apparition, pour améliorer le télétravail. Cette fois-ci, c’est au Japon qu’il faut s’envoler pour découvrir le concept du studio meublé à moins de 1€ par mois.

Les nouvelles tiny houses d’IKEA

IKEA proposait déjà à la vente des tiny houses de son cru, mais même avec une surface de seulement 20 m², impossibles de les caser dans des mégalopoles comme Tokyo. Sur la chaîne YouTube de la marque, on peut découvrir trois vidéos qui présentent le nouveau projet d’IKEA Japon, et c’est une petite bombe sur le marché immobilier !

Une chambre de 10 m² se négocie autour de 1000€ par mois dans la capitale japonaise. IKEA s’engouffre sur le marché de l’immobilier avec une chambre meublée qui ne coûtera que 99 yens par mois, soit 77 centimes d’euro… Nous avons un peu de mal à y croire et pourtant, cela semble bien être la réalité !

Tiny Homes : une Tiny House IKEA de 10 m² à seulement 77 centimes d’euro par mois
Un coup marketing du géant suédois. Crédit photo : IKEA (Japon)

Qu’est ce que le studio IKEA ?

Dans le quartier populaire de Shinkuju, en plein cœur de Tokyo, IKEA proposera donc des appartements de 10 m² à moins d’1€ par mois; ils seront aménagés et meublés par la marque. Lorsque l’on connaît l’ingéniosité des meubles du géant suédois, on se dit que ce doit être pratique et très fonctionnel, et qu’il doit surement rester de la place pour vivre dans 10 m². IKEA explique d’ailleurs que dans une si petite pièce, il faut utiliser la totalité de la hauteur pour gagner de l’espace ! Evidemment !

À LIRE AUSSI :
Tiny House : une influenceuse offre gratuitement les plans de sa magnifique maison sur roues
Tiny Homes : une Tiny House IKEA de 10 m² à seulement 77 centimes d’euro par mois
Seulement 10m². Crédit photo : IKEA (Japon)

Pour le moment, un seul appartement verra le jour, et les candidats auront jusqu’au 3 décembre pour s’inscrire. Ils devront avoir plus de 20 ans et être membre du programme IKEA Family; ce sont là les deux seules conditions exigées. L’heureux élu pourra profiter de son mini appartement jusqu’au 15 janvier 2023 ! Nous ne serions pas étonnés que d’autres appartements de ce style fleurissent à Tokyo; IKEA cherche depuis longtemps à s’implanter de manière pérenne sur le marché japonais.

Les tiny house, une solution au mal logement ?

Les tiny houses sont de plus en plus considérées pour faire face au mal logement et aux loyers excessifs dans notre pays. A priori, nous ne sommes pas les seuls à faire face à des loyers de 1000€ pour quelques mètres carrés ! Les villages de tiny houses fleurissent un peu partout en France, comme à Lyon, pour les jeunes en situations précaires, ou à Villeurbanne pour les femmes isolées.

Tiny Homes : une Tiny House IKEA de 10 m² à seulement 77 centimes d’euro par mois
Un concept Japonais. Crédit photo : IKEA (Japon)

Et si les tiny houses devenaient une alternative plus digne que les hôtels sociaux dans lesquels les personnes dans le besoin s’entassent, parfois dans l’insalubrité ? De nombreuses municipalités, plutôt axées sur le social optent désormais pour la construction de villages de tiny houses, qui redonnent aussi confiance aux personnes en situation difficile.

Source
LaLibre.be

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page