Lifestyle

Une jeune femme transforme un vieux camion en charmante tiny-house pour ne pas s’éloigner de ses enfants

Après un divorce, les enfants se trouvent souvent perturbés par les changements de lieux d'habitation... Mais Shannen a trouvé la solution : une maison roulante à 10 minutes de ses enfants !

Nous avons déjà vu, à plusieurs reprises que les tiny-houses pouvaient être des solutions pour plusieurs situations ! Ces petites maisons qui se construisent très vite et qui sont, financièrement accessible peuvent devenir un studio de jardin pour une personne âgée, et lui éviter le placement en maison de retraite… Elles peuvent aussi faire office de chambre pour un adolescent qui ne voudrait pas vraiment quitter le nid, ou encore un bureau, un atelier d’artiste ou un cabinet médical. Mais Shannen, une maman Américaine de deux enfants nous prouve, par son histoire, qu’elles peuvent également avoir une fonction pour le moins inattendue mais tellement intelligente ! On va tout vous expliquer !

L’histoire de Shannen

Shannen est une jeune maman de deux garçons qui, par les aléas de la vie, a choisi de se séparer de leur papa. Lors d’un divorce, il est évident que les enfants n’ont d’autre choix que d’avoir deux maisons… Et parfois, la distance entre les deux fait que les visites sont difficiles ou onéreuses pour les parents… Shannen a donc choisi une tout autre solution : la tiny-house à 10 minutes de chez son ex-conjoint ! Ne serait-ce pas là une excellente idée, à condition que le divorce se passe bien, pour ne pas trop éloigner les enfants de leurs deux parents ? C’est en tout cas le choix qu’a fait Shannen, en achetant une tiny-house qu’elle a installée à 10 minutes de son ancien domicile.

À LIRE AUSSI :
Tybivouac : cette jeune entreprise française veut révolutionner les tiny-houses

Une tiny-house pour 33 000€

La jeune femme précise, dans un article qui lui est consacré sur le journal The Sun, qu’elle a pu réaliser ce rêve avec l’aide financière de son ex-mari… Tous les deux souhaitaient que leurs fils puissent rester dans une zone géographique qui leur était familière malgré leur divorce. Sa tiny-house lui aura coûté environ 33 000€, montant sans le petit terrain situé sur la côte Nord-Ouest du Pacifique ! La garde des enfants a été confiée à leur papa mais Shannen explique : « Je vis ici à temps partiel avec deux garçons et à plein temps avec un bouledogue anglais de 70 livres. »

Shannen et sa Tiny House
Crédit photo : Tiny House Expedition (Capture d’écran YouTube)
Shannen et sa Tiny House
Crédit photo : Tiny House Expedition (Capture d’écran YouTube)

Visite guidée de sa petite maison originale !

Shannen n’a pas choisi une tiny-house classique, en bois et sur remorque. La jeune femme a préféré acheter un vieux camion tout cabossé pour en faire une vraie maison sur roues qu’elle pourra déplacer au gré de ses envies… ou de ses enfants ! Elle explique encore que cette maison lui a permis de ne plus être avec son mari mais de conserver un endroit proche de lui pour leurs enfants. Sa maison-camion n’est pas immense, mais il lui suffit largement pour vivre seule ou avec ses enfants. Elle dispose d’une pièce à vivre avec tout le nécessaire, un canapé et une petite cuisine… Pour ses fils, elle a aménagé la mezzanine en deux grandes chambres, leur domaine réservé !

L'intérieur de la remoque Tiny House
Crédit photo : Tiny House Expedition (Capture d’écran YouTube)

Source
The-sun.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Un commentaire

  1. Bonjour ,avec les aléas de la vie cette femme a su rebondir,sa tiny house est fantastique réellement bien aménager un havre de paix et de joie pour elle et ces enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page