Lifestyle

West Wood Tiny : une magnifique Tiny House en bois et métal pour un changement de vie radical

Parfois les épreuves de vie mènent à un changement radical... C'est l'histoire de Guillaume qui, touché par une maladie grave, décide de changer de vie une fois guéri.

Il y a parfois des événements dans une vie qui nous font changer notre façon de voir les choses, et qui nous permettent même de repenser nos vies ! Pour certains, cette nouvelle vie prend la forme d’un retour à la nature, d’une envie de se ressourcer. Pour Guillaume, 27 ans, ingénieur en mécatronique, cette nouvelle vie prendra la forme d’une Tiny-House. Pour son projet de micromaison, il fera appel à West Wood Tiny, une entreprise basée dans les Deux-Sèvres qui propose des tiny-houses clés en main, ou une aide à l’auto-construction. Découvrez l’histoire de Guillaume, un jeune homme touché par une maladie, qui a décidé de changer de vie après avoir retrouvé la santé.

L’histoire de Guillaume

Guillaume a donc aujourd’hui 27 ans et vite dans sa tiny-house qu’il a baptisée « Marrow ». En 2018 alors qu’il est en formation professionnelle en Italie, il est hospitalisé et on lui découvre une aplasie médullaire sévère, explique-t-il sur la page Facebook West Wood Tiny. Cette maladie rare de la moelle osseuse impose un retour en France immédiat. Guillaume doit subir une greffe de moelle osseuse, qu’il peut réaliser rapidement grâce à la compatibilité de son petit frère, puis se retrouve pendant 4 mois en chambre stérile. Quand il sort de l’hôpital en mars 2019, il restera deux ans confiné chez sa mère, en chambre stérile et sous traitement immunodépresseur. Ces trois années d’isolement forcé lui ont permis de réfléchir sur sa vie d’après et sur son projet de vie. La tiny-house s’est alors imposée à lui, comme une évidence.

Durant tout ce temps, j’ai pu réfléchir à ma vision  de la vie et à mon projet de vie. raconte Guillaume sur la page Facebook West Wood Tiny

La tiny-house de Guillaume

S’il a choisi de se faire construire une tiny-house, c’est d’abord parce qu’il voulait quelque chose de mobile et sans crédit immobilier. Son avenir étant incertain, il n’aurait de toutes façons probablement pas pu contracter de prêt. Il fait donc appel à West Wood Tiny pour construire sa Marrow, qui signifie Moëlle et Courge en anglais… La moëlle pour rappeler sa nouvelle vie et la courge pour exprimer ce à quoi il prétend désormais : un retour à la terre et à la nature. Dans la tiny-house de Guillaume, deux matériaux s’allient avec harmonie : le bois et le métal. Une grande porte sur la façade et quelques petites fenêtres disséminées autour de la tiny accueillent l’occupant.

À LIRE AUSSI :
Tiny-House : Quadrapol dévoile son nouveau modèle, la CAPUCINE, une maison mobile de plain-pied

Visite guidée de l’intérieur de la tiny-house

On retrouve l’alliance bois et métal dans toute la micromaison. Dans la cuisine, le plan de travail et les étagères semblent réalisées avec des plaques industrielles. A l’étage, on trouve d’un côté un filet suspendu pour la détente, et de l’autre, ce qui semble être l’espace de couchage. Sous le filet tendu, se trouve le coin salon / couchage d’appoint avec un grand canapé lit. La cuisine équipée est criblée de rangements intelligents et semble très fonctionnelle. Au fond de la tiny-house, une douche classique et des toilettes séparées.

L'intérieur de la Tiny House Marrow
Crédit photo : West Wood Tiny / Laurent Merle
L'intérieur de la Tiny House Marrow
Crédit photo : West Wood Tiny / Laurent Merle

West Wood Tiny, c’est qui et que proposent-ils ?

West Wood Tiny, c’est l’histoire d’une rencontre entre un architecte, Grégoire Désert et d’un charpentier, Eddy Fruchard. Tous deux unis par la passion du travail du bois et une volonté de proposer des produits de qualité, esthétiques et fonctionnels. La construction de tiny-houses s’impose alors à eux, et ils se lancent dans l’aventure. Mais West Wood Tiny ne propose pas seulement des tiny-houses clés en main, ils proposent également des aides à l’auto-construction, permettant ainsi à leurs clients de réaliser leur rêve toute en conservant un budget très raisonnable. Pour plus d’info : westwoodtiny.fr

Source
Westwoodtiny

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

3 commentaires

  1. Bonjour c est superbe et ça me plairait bcp , mais il faut quand même acheter un petit terrain…ce qui est peut-être pas donné ? Expliquez moi les démarches s il vous plaît.je vit seule avec deux chats,et je suis salariée. Merci bonne journée a vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page