Mobilité / Santé

Faire un puzzle serait excellent pour notre moral… et pour conserver nos facultés intellectuelles

Un puzzle n'est pas un simple jeu ! Saviez-vous qu'il était utilisé pour des thérapies cognitives dans le traitement de maladies neuro dégénératives ?

Et si vous envisagiez une activité ludique pour les vacances à venir ? Si, en plus cette activité vous permettait d’entretenir votre mémoire et votre concentration ? Nous ne parlons pas ici de mots fléchés ou mêlés mais de l’indétrônable puzzle ! Tous les enfants ont un jour eu maille à partir avec des pièces récalcitrantes… Que vous choisissiez un joli paysage, un monument, des animaux ou une scène de fantasy, le puzzle est un excellent moyen de vous détendre et de faire marcher vos neurones et votre logique… Le puzzle est un casse-tête et pourtant il ne fera qu’augmenter votre mémoire et votre concentration.

Le puzzle est un jeu intergénérationnel ! Quel enfant n’a jamais essayé de réunir les pièces d’un puzzle avec un parent ou un grand-parent ?  On peut y jouer seul, en famille, avec de jeunes enfants… Il existe pléthore de modèles adaptés en fonction des âges de celui qui le construit.

À LIRE AUSSI :
Alzheimer : des soeurs jumelles inventent Maase, le premier plaid sensoriel thérapeutique pour apaiser les malades

Avec un puzzle, il faut se concentrer, réfléchir mais il permet aussi de se détendre… La réflexion engrangée par la recherche de la bonne pièce stimule l’intellect et force à la concentration. Et, il faut bien se l’avouer, réaliser un puzzle permet à l’enfant ou à l’adulte de décrocher du tout-écran ! Il peut également être une manière ludique et créative d’apprendre la géographie…

En positionnant chaque région de France ou chaque pays du monde, la mémoire se met en marche et enregistre les placements de chaque pièce. Dans les années 80, le puzzle des départements de France a permis à de nombreux enfants de savoir situer Marseille ou Lille sur une carte de France. Ce qui n’est pas toujours le cas aujourd’hui !

Le puzzle comme thérapie !

Les puzzles sont largement utilisés avec les séniors ou les malades d’Alzheimer par exemple. Ils entrent dans le cadre de thérapies cognitives qui forcent le malade à faire travailler sa mémoire immédiate et du situer la pièce dans l’espace de travail. Certains éditeurs comme Educa ou Agoralude adaptent même leurs modèles aux personnes souffrants de troubles cognitifs. Les personnes malvoyantes peuvent aussi profiter des bienfaits des puzzles.

Pour vous occuper tranquillement tout en gardant votre mémoire en éveil, pensez puzzle pour cet été !

Photo de couverture Dmytro Zinkevych / Shutterstock

Via
Actu
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer