Santé

Des difficultés à vous endormir ? Et si vous étiez victimes du “revenge bedtime procrastination” ?

Vous avez peut-être le syndrôme de procrastination du coucher par vengeance sans le savoir... Si vous scrollez sans but avant de vous coucher, attention vous êtes atteints !

Quand arrive le soir, que vous éteignez la lumière, vous est-il déjà arrivé de « scroller » sans but sur Facebook ou Instagram… De vous renseigner sur la dernière attestation de déplacement en cours ou sur le mariage d’un prince inconnu… Puis ce scroll vous emmène sur Wikipédia pour connaître l’âge du dit prince qui est plutôt mignon…

De là, vous arriverez peut-être sur le site de Buckingham Palace car vous aurez cliqué sur un lien dans la page Wikipédia ! Vous êtes peut-être atteint du « revenge bedtime procrastination ». Un syndrome qui vous empêche de vous endormir, même quand vous êtes au bout de votre vie ! Explications.

Le syndrome du “revenge bedtime procrastination” c’est cette manie de repousser l’heure du coucher en se passionnant pour des choses… pas franchement passionnantes ! Enfin ! Des choses qui pourraient attendre largement le lendemain voire le surlendemain. Et nous lâcherons ces informations primordiales de longues minutes après, cette fois-ci exténués de fatigue ! Et le réveil sera forcément difficile.

Mais pourquoi nous infligeons-nous cela ?

La « procrastination du coucher par vengeance », voici la traduction française de ce syndrome que les chercheurs expliquent par le besoin d’être en tête-à-tête avec soi-même ! Le quotidien actuel triture notre cerveau d’informations anxiogènes, de visioconférences à répétition, et le temps semble nous filer entre les doigts ! Ces doigts qui scrollent justement serait un moyen de prendre du temps pour soi, et de ne plus être contraints de subir le stress de la journée.

Contrôler sa vie !

Selon le Dr Rajkumar Dasgupta, professeur adjoint de médecine clinique à la Keck School of Medicine de l’Université de Californie du Sud, à Los Angeles, c’est du CONTROLE dont il s’agit ! Avec le visio-boulot-dodo, nous n’avons pas le contrôle de nos vies…Répondre à un mail en assistant à une visio, mais parfois lâcher un sms en même temps… Nous le faisons tous, ou presque, et notre cerveau n’en peut plus ! Le revenge bedtime procrastination serait donc un cri d’alarme des surmenés qui ne veulent pas se l’avouer !

À LIRE AUSSI :
Sommeil : boire un verre de lait chaud peut-il vraiment vous aider à vous endormir ?
Des difficultés à vous endormir ? Et si vous étiez victimes du "revenge bedtime procrastination" ?
Un cri d’alarme des surmenés qui ne veulent pas se l’avouer ! Crédit photo : Shutterstock / DavideAngelini

Ce serait alors une conséquence du télétravail qui ne nous permet plus de distinguer le temps professionnel du temps personnel ! La procrastination à l’heure du coucher nous vengerait donc de ne pas avoir pu prendre du temps pour soi dans la journée…

Pourtant ce n’est pas recommandé !

Evidemment ce syndrome ne va pas sans conséquence… Et cette habitude vous empêche de vous endormir d’une part. Et d’autre part, lorsque vous trouvez enfin le sommeil, votre cerveau ne sera pas au repos puisque excité par l’écran que vous venez de lâcher ! Vous allez probablement être nombreux à vous reconnaître dans ce syndrome…

Et vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Posez votre smartphone loin de votre table de nuit et bouquinez au lieu de vous renseignez sur la vie intime des lépidoptères !!! Si si, on vous jure, ça peut arriver au hasard d’un scroll de la chanson de Jean Louis Aubert !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page