Quel est l’utilité d’un bidet ?

Le bidet, cet accessoire hygiénique bien connu dans les salles de bain de nos parents et grands-parents, semble revenir en force ces dernières années, et il serait une aubaine pour faire des économies d’eau potable !

Si vous avez plus de 40 ans, vous avez forcément, un jour, croisé un bidet dans une salle de bain, que ce soit celle de vos parents, ou de vos grands-parents. Ces bidets en céramique étaient présents dans la plupart des salles de bains, et même dans les grands hôtels. Leur fonction principale étant, bien entendu, de garder une hygiène intime irréprochable après un passage aux toilettes. Inventé en 1710, il a, tout au long de sa « première vie » été considéré comme un objet de luxe. D’ailleurs, les toilettes à la japonaise, très en vogue dans le monde, s’inspirent de son fonctionnement. Depuis quelques années, il revient en force dans les salles de bain, plébiscité pour son prix abordable et son utilisation simple. Alors le bidet sera-t-il de retour dans les mois à venir ? C’est assez probable et nous allons vous en expliquer les raisons.

Retour sur l’invention du bidet

Le bidet n’a pas été le premier système d’hygiène post-toilettes. Les Grecs et Romains recouraient à une méthode rudimentaire pour cette tâche : ils se penchaient et utilisaient une éponge fixée à l’extrémité d’un bâton, qu’ils nettoyaient ensuite à l’eau salée ou au vinaigre. Vers 1710, une avancée majeure a été réalisée avec l’invention du premier bidet par Christophe des Rosiers, un ébéniste de la famille royale. Eh oui, le bidet est une invention française ! Les premiers à utiliser le bidet étaient donc les membres de la famille royale. L’une des personnalités célèbres à avoir adopté le bidet était Napoléon Bonaparte lui-même, qui appréciait tellement son bidet en argent qu’il l’emmenait avec lui lors de ses voyages à travers le monde. Quant à son appellation, le mot bidet signifie « poney » et elle provient sûrement du fait que le bidet se chevauche comme un poney pour l’utiliser.

Le bidet procure une meilleure hygiène après le passage aux toilettes.
Le bidet procure une meilleure hygiène après le passage aux toilettes. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Pourquoi le bidet pourrait revenir en force ?

Concrètement, nous utilisons, pour la plupart d’entre nous, du papier-toilette après notre passage. Outre le fait que le papier toilette puisse contenir des polluants, comme le révèle cette étude, il est aussi un impressionnant consommateur d’eau. 168 litres, c’est la quantité utilisée pour fabriquer un seul rouleau de papier toilette… Et, nous en utilisons 85 rouleaux chaque année. Nous consommons donc 14 280 litres d’eau pour la fabrication de notre papier toilette auxquels il faut ajouter 9 litres par chasse d’eau, eh oui, il faut bien l’évacuer ce papier toilette, et avec de l’eau potable !!! Nous arrivons en conséquence à 15 045 litres d’eau par personne et par an uniquement pour nos besoins très personnels ! Un sacrilège lorsque l’on sait que l’eau est une ressource rare, et qu’il nous faut absolument la préserver pour ne pas en manquer. Avec le bidet, vous consommeriez environ 5 litres d’eau par semaine pour la totalité de vos « lavages intimes », et n’achèteriez plus de papier toilette, soit une nouvelle économie. Il suffit de disposer d’une petite serviette de toilette destinée exclusivement à cet usage, puis de la laver en machine.

Et, ce serait aussi plus hygiénique que le papier toilette !

Alors, il semblerait que le bidet est un autre avantage non négligeable, celui d’être plus hygiénique que le papier toilette jetable ou lavable. « Près de 80 % des maladies infectieuses sont transmises par contact humain et seule la moitié d’entre nous se lave les mains après avoir utilisé les toilettes, ce qui fait des bidets mains libres une solution plus sûre ». Une phrase tirée d’une très sérieuse étude menée par le journal Scientific American.

Un bidet dans une salle de bain pour la toilette intime.
Un bidet dans une salle de bain pour la toilette intime. Crédit photo : Capture d’écran Castorama

Avec le bidet, vos parties intimes sont lavées avec de l’eau (et du savon) après chaque passage, ce qui force aussi les utilisateurs à se laver les mains ! Saviez-vous qu’une personne sur trois ne se lave pas les mains après un passage aux toilettes ? Vous trouverez de nombreux modèles de bidets en céramique sur Castorama, Bricomarché ou Amazon. Vous verrez ainsi qu’il y a peut-être un véritable coup à jouer pour réduire vos futures factures d’eau.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page