Série TV

PopCorn Time 4.0, le service de streaming pirate est une nouvelle fois de retour…

Le "Netflix" pirate Popcorn Time utilisant le protocole réseau pair à pair BitTorrent est de retour. Même si cela est tentant en période de confinement, nous vous conseillons vraiment pas de l'utiliser...

Effet Kiss Cool ? Non effet confinement ! Le « BitTorrent » PopCorn Time réapparaît une nouvelle fois sur la toile. Un équivalent totalement illégal de Netflix, Amazon Prime Vidéo ou encore Disney+

PopCorn Time se dévoile donc dans une version 4.0 qui vous permet de lire des fichiers vidéo pas tout à fait légaux ! PopCorn Time s’inspire des principales plateformes de streaming tant il se veut simple et rapide à utiliser. Tout dépendra toutefois de votre connexion internet qui se voit fort ralentie ces derniers jours… La faute à tous ces confinés qui traînent sur les réseaux sociaux sans doute ?

À LIRE AUSSI :
Netflix, Disney+, Amazon Prime Video : comparatif des meilleurs services de streaming

Le nouveau PopCorn Time se veut donc simple à utiliser… Les jaquettes se présentent par catégorie. Il est possible de créer une liste de favoris pour une playlist et quelques heures de matage de film ! Coté réglage, il est possible de choisir les sous-titres, la police, la couleur ou la taille. Comme n’importe quel service de streaming…

Les préférences de navigation sont également disponibles. Des séries et des films à tout va et en un simple clic. PopCorn Time recherche la meilleure qualité (HD) du film choisi puis vous lance le média en quelque secondes.

L’application n’est pas officielle sur macOS, si vous l’installez ce sera donc à vos risques et périls… La plateforme est gratuite mais de nombreuses notifications vous rappellent qu’il vaut mieux utiliser leur VPN qui lui est payant… Le service de streaming pirate est pour le moment disponible mais il ne devrait pas le rester très très longtemps…

Bref, vous l’aurez compris, même si cela est tentant en période de confinement il vaut mieux se tourner vers un service légale comme Netfix, Prime Video ou prochainement, Disney+ si vous ne voulez pas recevoir une lettre pas très sympathique d’Hadopi

Pour info, le fait de télécharger une oeuvre protégée est susceptible (en théorie) de constituer un délit de contrefaçon dont la peine peut atteindre jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende. Vous voila prévenus….

Via
Macg
Tags

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez me suivre et me contacter sur Twitter, Linkedin et Facebook ou m'écrire directement par mail.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer