Société

Ariège : une colocation (plutôt qu’une maison de retraite) pour les personnes âgées

La maison d'Elisa et François se situe à Verdun (09) et accueillera bientôt cinq colocataires, avec quelques critères de sélection : être âgé(e), aimer les animaux, la nature et être ariégeois !

Partir en EHPAD lorsque l’on vieillit et que l’on ne peut plus rester seul chez soi, c’est ce que redoutent de nombreuses personnes âgées. Parfois, il est impossible pour les familles de procéder autrement, mais c’est toujours une décision difficile à prendre. Certains envisagent des studios de jardin pour que leurs aînés puissent rester en famille, mais de manière autonome, quand d’autres cherchent un immeuble pour créer une colocation. Dans l’Ariège, à Verdun, une colocation un peu particulière verra le jour avant la fin de cette année… Exclusivement pensée pour accueillir des personnes âgées ou en situation de handicap, chaque résident vivra dans un appartement séparé et pourra bénéficier d’animations, de jardin commun et d’animaux en liberté (poules, chèvres, etc.). Nathalie Rudloff et Claude Fréjaville sont les fondateurs de cette colocation prévue pour six personnes en Ariège ! Présentation.

Une maison immense bientôt en colocation

Au cœur de la campagne, dans un petit village de 300 âmes, les deux toulousains Nathalie Rudloff et Claude Fréjaville ont acheté une maison immense… Elle sera bientôt réservée aux personnes âgées, malades ou handicapées qui ne souhaitent pas aller en EHPAD, explique le site ouest-france.fr. Un projet solidaire que les deux fondateurs ont souhaité mettre en service rapidement, tant les solutions d’hébergement pour les personnes âgées sont peu nombreuses et souvent fort coûteuses ! Nathalie et Claude sont, au départ, deux voisins; l’une est jeune, l’autre est âgé. Et, c’est en voyant son voisin complétement déprimé à l’idée de devoir intégrer une maison de retraite que germe cette idée. Graphiste de formation, Nathalie imagine alors La Maison d’Elisa et François ! Elle trouve le lieu, créé l’association Verdun les arts et se lance, avec Claude, dans ce projet un peu fou !

Une colocation à la pace d'un EHPAD
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock / Ingo Bartussek

Cinq appartements prévus dans la maison

Quatre studios et un deux-pièces sont prévus dans cette grande maison, et bien sûr le fondateur, Claude, 85 ans, pourra y habiter dès que son état de santé le lui permettra. Quant à Nathalie, elle chapeautera un peu tout ce petit monde en habitant elle-aussi sur la parcelle, mais dans sa propre maison. Les premiers colocataires pourront investir les lieux en octobre 2022 si les travaux avancent correctement. Pour l’instant les inscriptions ne sont pas encore ouvertes; Nathalie pense les ouvrir à l’automne et analysera elle-même les dossiers de ceux qui deviendront les premiers habitants de La Maison d’Elisa et François. L’un des critères de « recrutement » sera d’aimer la nature et les animaux, car les deux associés prévoient d’installer un jardin commun et des animaux de ferme dans le terrain attenant ! Enfin, les prétendants devront aussi être originaires de l’Ariège, car ils souhaitent que ces personnes âgées restent où sont leurs racines.

À LIRE AUSSI :
Elle sort sa grand mère âgée de 101 ans de son EHPAD pour lui offrir un dernier road trip en camping-car

Quelques détails supplémentaires pour cette coloc d’un nouveau genre

Le loyer avec les charges sera d’environ 850€ par mois, un prix bien moins élevé qu’en EHPAD évidemment… Les colocataires seront « chez eux » mais pourront aussi cuisiner en commun, prendre le thé ou le café ensemble ou encore échanger sur la lecture, puisque des salles communes sont prévues au programme ! Chaque appartement disposera d’une salle de bain aux normes Personne à Mobilité Réduite, et d’une kitchenette. Ils pourront le louer meublé, ou apporter leurs propres effets personnels ! Enfin, des poules, des moutons, des paons, des chèvres et des pigeons devraient aussi intégrer la colocation… Les habitants devront s’en occuper, toujours sous le regard bienveillant de Nathalie ! Cela ressemble un peu à une colonie de vacances pour les personnes âgées, et nous, on adore l’idée ! Pas vous ? Plus d’infos : verdunlesarts.orgFacebook / kisskissbankbank.com

Source
Ouest-france.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

5 commentaires

  1. Bonjour
    J’aime beaucoup l’idée de cette colocation chacun son indépendance mais cependant si la personne a de plus en plus de difficultés pensez vous qu’elle puisse rester dans son logement
    J’aimerai échanger avec vous car j’habite un petit village de 200 habitants et la commune souhaite mettre une maison au centre du village pour accueillir des personnes âgées ou adultes handicapées mais qui vivraient dans une famille d’accueil ainsi la personne a 24h sur 24h une personne avec elle
    Mais effectivement je pense qu’il faudrait finalement une partie studio pour des personnes plus autonomes et après une partie famille d’accueil pour que vraiment la personne puisse rester dans son village même en étant plus dépendante

  2. Excellente initiative ! J’aimerais tellement qu’il y ait plus de familles d’accueil pour personnes âgées notamment dans la Marne (Reims)pour ma maman

  3. Nous avons une colocation pour 6 seniors. Une seule locataire depuis 6 mois.
    Le RDC est entièrement parties communes : cuisine, salon, salle à manger, buanderie, cellier.
    Chaque personne bénéficie d’un appartement avec sa salle de bain-WC, un évier-coin repas, et la chambre.
    Un ascenseur permet d’accueillir des personnes à mobilité réduite.
    Nous sommes situés dans la Sarthe 72.
    7BELLEFAMILLE
    2 rue des glycines
    72110 BONNETABLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page