Société

Attention, la vente de faux panneaux solaires venant de chine est en forte croissance, voici comment les reconnaitre

La société Bauer Solar, basée à Selzen, en Allemagne, poursuit en justice les contrefacteurs, qui sont peut-être basés en Chine. De nombreux conteneurs remplis de faux panneaux photovoltaïques circuleraient actuellement En Europe.

Les contrefaçons sont aussi néfastes pour les consommateurs que pour les entreprises et les États. En effet, les produits contrefaits ne respectent pas les normes de sécurité et de qualité requises. Ils représentent un danger pour les utilisateurs. Cette activité illégale entraîne également une énorme perte de recettes fiscales pour certains pays membres de l’UE. Pour les entreprises victimes de ces contrefaçons, les pertes sont multiples. Leur réputation est remise en cause, car les produits contrefaits sont illégalement vendus sous leur marque.

De plus, cela a certainement un impact sur leurs recettes alors que leurs charges sont relativement importantes pour se conformer aux réglementations en vigueur. Ce problème touche plusieurs secteurs d’activités, dont l’industrie solaire. Récemment, plusieurs conteneurs de faux modules photovoltaïques sous la marque Bauer Solar seraient en circulation en Europe. Selon ce grand fabricant allemand, leur emballage est légèrement différent de celui des panneaux authentiques. De plus, les palettes qui les contiennent ne comportent pas de renforts en bois. Explications.

Le constructeur de panneaux solaires Bauer met en garde les consommateurs sur l'ensemble de ses voies de communication, d'un problème de contrefaçons de ses produits.
Le constructeur de panneaux solaires Bauer met en garde les consommateurs, sur l’ensemble de ses voies de communication, d’un problème de contrefaçons de ses produits. Crédit photo : Bauer Solar

Le cas de la contrefaçon des panneaux solaires Bauer Solar

De nombreuses autorités douanières européennes auraient alerté cette entreprise que plusieurs conteneurs remplis de faux produits Bauer Solar ont été introduits en Europe. Ce sont, en fait, des modules solaires verre-verre contrefaits d’une puissance de 420 W. D’après ce fabricant, l’emballage des faux produits présente de légères différences avec celui de l’original. Mais cela restera difficile à identifier au premier coup d’œil. Pour ne pas se tromper, il faudrait aussi vérifier la présence des renforts en bois au bas des palettes, qui sont conçues spécialement pour transporter les modules solaires en verre de cette entreprise. Ce leader du photovoltaïque européen avertit également que ces faux panneaux solaires n’ont pas été soumis à des contrôles de qualité par des organismes d’essai accrédités. Ils ne possèdent donc aucune certification. La loi pourra être appliquée aussi bien aux contrefacteurs qu’aux acheteurs, explique le fabricant. Ces deux parties peuvent être poursuivies pour avoir soutenu le piratage ou la contrefaçon de produits. En outre, les revendeurs et les installateurs devraient rester vigilants face à ces panneaux photovoltaïques illégaux. D’ailleurs, ils pourraient signaler ces faux produits à Baer Solar. Ce fabricant a également précisé que ces modules contrefaits peuvent être vendus à des prix bon marché.

Comment reconnaître les faux panneaux solaires ?

Les modules PV contrefaits pourraient présenter des défauts de fabrication, des variations de couleur, des cellules solaires fissurées et/ou mal alignées, etc. En général, ils ne disposent pas de numéros de série ni de codes-barres. Leurs fiches techniques pourraient être endommagées ou contenir des informations incorrectes. Les revendeurs, acheteurs et installateurs pourraient également reconnaître ces faux produits par l’absence de l’inscription des spécifications techniques et des certifications requises à l’arrière du module. Il se peut que ces spécifications soient disponibles, mais elles sont cachées. Il est à préciser que les panneaux solaires légaux devraient être certifiés par des organismes accrédités comme la Commission électrotechnique internationale (CEI) ou les Underwriters Laboratories (UL). Il existe aussi d’autres certifications telles que la « Conformité Européenne » (CE) et le RoHS. Les experts recommandent aussi de vérifier minutieusement la qualité des matériaux utilisés sur les faux modules PV.

Les contrefaçons seraient identifiables par l'absence de protection sur le bas des palettes des produits.
Les contrefaçons seraient identifiables par l’absence de renforts en bois sur le bas des palettes des produits. Crédit photo : Bauer Solar

Les contrefacteurs utilisent souvent des matériaux de mauvaise qualité, ce qui leur permet de proposer leurs produits à des prix très bas. C’est pourquoi il convient de faire attention aux modules disponibles à un prix largement inférieur à ceux des produits similaires sur le marché. Il faut également vérifier la garantie de durée de vie. Celle-ci peut varier de 20 à 30 ans si les panneaux solaires sont authentiques. Contrairement à cela, cette garantie est particulièrement limitée, voire inexistante pour les faux panneaux. Plus d’informations : Agrarheute.com. Avez-vous déjà été victime d’une contrefaçon ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
pv-magazinesolareyeinternational.com

Un commentaire

  1. Bonjour,je possède pas votre marque, je vais vous laisser mon adresse e mail. . Je possède 4 panneau d’une entreprise Sk Yworld. Type 410-wh. Je veux juste une information ,je suis en Asie Cambodia . Je sais bien que je suis loin ,mai si l’information circule c’est pour la sécurité contre le feux . Panneau horizontal 1.65 m~ quand je le penche vers la gauche un peut plus sous une cellule (6 total x 12). Juste au croisement ,une bulle c’est former et a éclaté sous le panneau sur la ligne blanche au tout petit carré blanc . Est ce que c’est dangereux ?..!.. merci pour tout réponse . Je pourrais par e.mail mettre une photo ça permet a tous les fournisseurs d’avoir et voir se problème dans le temps ,panneau 6 mois .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page