Société

La Rochelle : le maire ouvre le camping municipal aux SDF et à leurs animaux !

Pour les sans-abris le confinement est difficile, surtout lorsqu'ils ont des animaux... Certains refusent les hébergements pour ne pas être séparés de leurs seuls compagnons de vie... Le maire de La Rochelle décide d'ouvrir le camping municipal pour les accueillir pendant toute la durée du confinement !

Le confinement veut dire ne pas sortir de chez soi, évitez au maximum d’être à l’extérieur de chez soi ! Mais comment faire si c’est justement ce chez-soi que nous n’avons pas ? Certains sans-abris ont été verbalisés parce qu’ils ne respectaient pas le confinement !

Mais où pourraient-ils se confiner alors que leurs domiciles, ce sont les rues de Paris, Lyon ou Marseille ! Difficiles pour eux, de respecter ces mesures pourtant si importantes pour ne pas propager le coronavirus ! Un camping municipal de La Rochelle ouvre ses portes aux sans-abris avec leurs animaux pendant toute la durée du confinement ! Chapeau aux propriétaires de ce camping pour cette superbe idée !

À LIRE AUSSI :
Une chanson d'amour... pour les gens du secours, par Marc Lavoine, Florent Pagny et Pascal Obispo !

Le camping municipal du Soleil situé à la Rochelle (17) accueille les sans-abris durant toute la durée du confinement. Les centres d’hébergement ou chambres d’hôtel sont réquisitionnés pour ces hommes et femmes sans domicile fixe. Malheureusement, ils ne permettent pas d’accueillir les animaux, souvent le seul réconfort de ces gens qui ont tout perdu !

Et c’est cette solidarité qu’il faut souligner… Les SDF charentais peuvent garder leurs animaux près d’eux ! Une initiative prise par le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine qui décide d’ouvrir le camping municipal plus tôt que d’habitude. Il fait monter 15 grandes tentes de deux pièces séparées. Les sanitaires sont également disponibles et les associations locales distribuent la nourriture aux sans-abris.

Jean-François Foutaine, maire de La Rochelle, estime que :

« C’est une question de dignité humaine dans cette période-là de ne pas laisser des gens à la rue alors qu’il peut y avoir une transmission du virus. »

On ne peut que saluer l’initiative de cette municipalité, qui est déjà à la recherche de nouvelles tentes

Photo d’illustration De dezy / Shutterstock

Via
Positivr
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer