Société

Une loi pour que les femmes puissent allaiter librement en public !

Interdire ou brimer une femme qui allaite en public pourrait devenir un délit d'entrave et être puni d'une amende de 1500€ ! Allaiter est un droit souvent bafoué et cette loi voudrait faire changer les mentalités !

Nous avons tous, un jour, vu une femme allaiter son enfant en public ! Certes, le geste est naturel mais parfois il peut déranger et les femmes qui allaitent peuvent être victimes de réflexions. Voire de violences physiques comme ce fût le cas à Bordeaux où une jeune femme a été giflée pour avoir allaiter son bébé.

En France, il y a les pro-allaitement et puis ceux qui sont contre l’allaitement en public. Nous ne ferons pas de débat sur le bien-fondé de l’allaitement, chacun est libre de nourrir son bébé comme il l’entend. Et justement puisque cela ne choque personne qu’une femme donne le biberon en public, cela devrait être pareil lorsqu’elle donne le sein… Une députée du Val d’Oise, Fiona Lazaar (Ex-LREM) monte au créneau pour créer un délit d’entrave à l’allaitement. Explications.

Que dit cette proposition de loi ?

La proposition de loi se compose de deux articles courts, clairs et concis !

  • Tenter d’interdire ou interdire à une femme d’allaiter dans un lieu public ou dans établissement accueillant du public deviendrait un délit d’entrave passible d’une amende de 1500€
  • Allaiter en public ne constitue pas une exhibition sexuelle !

Même si l’on peut peiner à le croire, le principal reproche qui est fait à ces femmes n’est pas d’allaiter. Mais, de montrer son sein en public !

Fallait-il vraiment une loi ?

Les violences faites aux femmes qui allaitent sont de plus en plus fréquentes. A Bordeaux, une femme giflée, et à Biscarosse, une femme a dû sortir d’un commerce pour allaiter son enfant. Des témoignages semblables arrivent à priori quotidiennement.

En France, l’allaitement en public n’est ni interdit, ni autorisé par la loi… Un vide juridique qui laisse place à diverses interprétations ! Et ces interprétations se font souvent au détriment des femmes qui allaitent. Fiona Lazaar estime qu’une loi enlèverait le doute et redonnerait aux femmes un droit fondamental qui, pourtant ne leur a pas été supprimé.

À LIRE AUSSI :
La population mondiale vieillit et va décliner affirment ces chercheurs !

Allaiter une exhibition sexuelle ?

Fiona Lazaar explique que la non-assimilation de l’allaitement à une exhibition sexuelle est impérative. Les jeunes mamans qui souhaitent allaiter se refusent à le faire, par peur d’être considérées comme exhibitionnistes ! Si allaiter est un choix, c’est aussi un droit, comme celui de porter des couches lavables ou non !

Sur les réseaux sociaux, les anti-allaitements critiquent violemment les femmes allaitantes, les photos les montrant et cela peut faire peur aux futures mamans. Elles se résignent alors à donner le biberon alors que l’allaitement leur semblait idéal. La députée précise qu’allaiter doit rester un choix des parents. Mais qu’il ne doit pas être empêché par le regard ou la fausse morale de ceux qui sont contre.

Que va changer cette loi ?

La loi ne changera peut-être pas les mentalités, mais au moins, elle existera et les femmes n’auront peut-être plus à se poser la question. Si elles décident de ne pas allaiter, ce sera peut-être par conviction. Et non plus, par peur d’être dans l’illégalité d’allaiter en public.

Pourtant, cela n’est pas interdit actuellement mais la députée pense qu’une loi évitera peut-être certaines dérives. Quant à savoir si la loi aboutira, les faits divers récents concernant l’agression de femmes allaitants en public pourrait faire pencher la balance en sa faveur ! Dans un pays comme la France, pays de liberté, il semble tout de même dommage qu’il y ait besoin d’une loi pour pouvoir nourrir son enfant non ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page