Comment installer des panneaux solaires en appartement ?

Vous rêvez de produire votre propre électricité verte en appartement ? Apprenez tout ce qu'il faut savoir sur l'installation des panneaux solaires, les règles à respecter et les conditions idéales pour maximiser leur rendement. Optez pour une énergie propre tout en contribuant à la protection de l'environnement.

Le premier véritable panneau solaire pour les particuliers est apparu en France dans les années 50, développé par les chercheurs des laboratoires Bell. Longtemps réservé aux propriétaires de maisons avec un toit, les panneaux solaires se démocratisent et deviennent accessibles aux propriétaires d’appartements, avec ou sans balcon. Ces petits panneaux solaires, aussi appelés « Plug and Play » sont la solution pour que les propriétaires et locataires d’appartement puissent aussi produire une électricité « verte » et réaliser des économies sur leurs factures d’électricité. Cependant, en appartement, les règles d’installation diffèrent et il vaut mieux les connaître avant d’engager des frais et des travaux. Comment installer vos panneaux solaires en appartement ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces installations ? On va tout vous expliquer.

Quelles sont les obligations à respecter pour installer des panneaux solaires en appartement ?

Lorsque vous vivez en appartement, plusieurs choix s’offrent à vous pour installer des panneaux solaires. En effet, vous avez le choix de l’installer sur un balcon, une terrasse ou même sur le rebord d’une fenêtre. Il faudra cependant que ces éléments soient orientés sud, sud-est ou sud-ouest afin de bénéficier d’une production maximale. Si votre appartement est orienté plein nord, l’installation de panneaux solaires ne sera jamais rentable. Les panneaux solaires dits Plug and Play fonctionnent sur le même principe que les installations en toiture.

Des panneaux solaires prêts à l'emploi.
Des panneaux solaires prêts à l’emploi. Crédit photo : Beem Energy (capture d’écran Facebook)

Néanmoins, ils sont souvent moins performants, puisque les besoins sont différents dans une maison ou dans un appartement. Une autorisation d’urbanisme n’est pas nécessaire pour leur installation, car ils n’impliquent aucuns travaux. Cependant, par courtoisie, les locataires devront informer leur propriétaire de leur projet. Attention tout de même, certains règlements de copropriété peuvent réglementer ces installations, il conviendra donc d’en prendre connaissance. Le cas échéant, vous devrez peut-être soumettre votre intention au syndic lors d’une assemblée générale.

Quelles sont les conditions pour installer un panneau solaire en appartement ?

Pour que l’installation soit possible, trois conditions doivent être respectées :

  • La capacité de charge du balcon : il doit être en mesure de supporter le poids du panneau solaire.
  • La superficie du balcon : celle-ci doit être d’au moins 1,5 m de profondeur sur 2 m de largeur.
  • Le taux d’ensoleillement du balcon : il doit bénéficier d’une exposition adéquate au soleil et être orienté sud, sud-est ou sud-ouest.

Vous aurez le choix entre le panneau monocristallin et le panneau polycristallin. Il est conseillé d’opter pour le monocristallin, souvent plus performant, bien qu’un peu plus cher à l’achat. Pour encore plus de simplicité d’installation, il est conseillé d’opter pour un modèle prêt à brancher ou « plug and play ». Simplement reliés à une prise de terre, ils permettent de profiter de l’électricité solaire en quelques minutes. Ces panneaux solaires peuvent alors alimenter vos appareils branchés en continu (box internet, télévision, etc.), mais ne peuvent pas être utilisés pour le chauffage.

Quel est le rendement moyen et le prix d’un panneau solaire d’appartement ?

De la puissance de votre panneau solaire dépendra évidemment votre production d’électricité. Prenons l’exemple d’un panneau solaire de 400 Wc, il sera en mesure de prendre le relais sur votre réseau domestique pour alimenter vos appareils branchés en permanence. C’est le cas de la box internet, des appareils électroniques (télévision, ordinateur) ou encore de votre système d’éclairage. Et sur le principe de l’électricité, il prendra automatiquement le relais sur votre réseau, puisque c’est le plus proche des points d’alimentation. Attention, les panneaux solaires Plug and Play sont incapables de prendre le relais sur votre système de chauffage ni de chauffe-eau. Pour le prix, il dépendra bien sûr de la puissance de votre panneau solaire. On estime le coût d’un panneau solaire entre 100 et 200 € pour les entrées de gammes. Des prix qui peuvent grimper jusqu’à 1 000 € pour les modèles les plus performants.

L'assurance pour les panneaux solaires est-elle obligatoire ?
L’assurance pour les panneaux solaires est-elle obligatoire ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un panneau solaire en appartement ?

Les panneaux solaires offrent des avantages, mais ont également quelques inconvénients. Une fois n’est pas coutume, commençons par les petits inconvénients qui découlent d’une telle installation. Contrairement aux panneaux photovoltaïques de toits, vous ne pourrez pas revendre l’électricité produite et ne pourrez donc pas réaliser de bénéfices après amortissement. Comme nous vous l’avons dit en préambule, l’orientation de votre appartement est primordiale et il sera parfois impossible d’effectuer cette installation si cette dernière est située vers le nord.

Enfin, les panneaux solaires sont assez envahissants et peuvent vous prendre beaucoup de place sur le balcon, vous empêchant ainsi de profiter de sa fonctionnalité d’origine. Du côté des avantages, nous citerons évidemment la réduction de votre facture d’électricité, et par ailleurs le fait de produire une énergie propre. Si tous les propriétaires d’appartement disposaient de panneaux solaires, la planète ne s’en porterait que mieux !

Des panneaux solaires ultra-légers à installer sur les balcons.
Des panneaux solaires ultra-légers à installer sur les balcons. Crédit photo : Solarbalkon

Et, sur le toit de l’immeuble, est-ce possible ?

Si vous ne possédez pas de balcon, ni de fenêtre en adéquation avec l’installation de panneaux solaires, vous pouvez envisager l’installation sur le toit de l’immeuble. Cependant, attention, les toits sont des « parties communes », vous devrez donc recevoir l’accord unanime des copropriétaires réunis en assemblée générale. De plus, vous devrez absolument vérifier et vous conformer au PLU (Plan Local d’Urbanisme) en vigueur dans votre commune d’habitation.

Sachez que les PLU sont de plus en plus favorables aux installations de panneaux photovoltaïques, comme les syndics d’ailleurs. Cela montre aussi la volonté des autorités de tendre de plus en plus vers les énergies renouvelables. Et, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Pour terminer, sachez que le type d’autorisation requis dépend de trois critères principaux : la puissance de l’installation, la hauteur des panneaux solaires par rapport au sol et la zone de résidence. Selon ces critères, voici la réglementation en vigueur :

  • Pour une puissance d’installation inférieure à 3 kW, aucune démarche d’autorisation d’urbanisme est nécessaire.
  • Pour une puissance allant jusqu’à 1 000 kW, une déclaration préalable de travaux doit être effectuée.
  • Pour une puissance supérieure à 1 000 kW, une demande de permis de construire est exigée.

N’hésitez pas à vous renseigner sur la faisabilité de ce type d’installation, certains panneaux solaires Plug and Play pourraient vous permettre une économie de 250 € par an. Ce qui n’est pas négligeable, lorsque l’on sait que le bouclier tarifaire n’est plus en vigueur depuis le 1ᵉʳ août, provoquant une nouvelle hausse de l’électricité de 10 %. À méditer.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page