Astuces

Quelle est la meilleure qualité de granulés (pellets) en 2024 ?

En quête des meilleurs granulés de bois pour votre poêle à pellets ? Découvrez nos conseils incontournables pour une combustion optimale et des économies assurées !

Les poêles à pellets sont les stars des modes de chauffage depuis quelques années. Plus écologiques et plus économiques que les appareils à gaz ou électriques, ils séduisent, chaque année, de plus en plus de familles. Installer un poêle à granulés, c’est aussi s’approvisionner en pellets de bois chaque année, et dans ce domaine, il y a les « bons » et les « mauvais » pellets de bois. Le choix de la qualité de vos granulés est primordial, et influera sur votre consommation, mais également sur la longévité de votre poêle. Quels sont les meilleurs pellets de bois ? Et, comment les choisir ? On va tout vous expliquer !

Le pellet ou granulé de bois, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, le pellet de bois est un combustible fabriqué, la plupart du temps, à partir de résidus de bois. Ces résidus peuvent provenir de bois récupérés comme ceux de l’élagage ou des déchets de scieries par exemple. Les déchets sont réduits en poudre, puis liés par un liant végétal, compressés, et enfin séchés pour être conditionnés. C’est donc un combustible, au même titre que les buches de bois, mais présenté différemment, et destiné aux poêles à pellets, ou à bois si vous êtes équipés d’un panier bruleur à pellet. Puisqu’ils proviennent normalement de déchets de bois, ils sont particulièrement écologiques, car ils entrent dans un cercle vertueux.

Comment choisir un pellet de qualité ?
Comment choisir un pellet de qualité ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles sont les normes françaises ou européennes pour les pellets de bois ?

Plusieurs critères sont à considérer lors de l’achat de vos pellets de bois, à commencer par les certifications que vous pouvez retrouver en détail sur le site de l’Office National des Forêts.  Les trois normes primordiales sont les suivantes : NF, DIN Plus et EN Plus. Elles attestent d’un processus de fabrication rigoureux et sont garantes d’un pellet de qualité. Si vos pellets ne mentionnent aucune de ces normes, la qualité ne sera pas au rendez-vous. Nous ne parlons pas ici des pellets que vous fabriquez vous-mêmes évidemment, non certifiées, mais gratuits ! Ces trois normes françaises ou européennes déterminent deux facteurs importants :

  • Le taux d’humidité qui est toujours inférieur à 10 %
  • Le pouvoir calorifique, aussi appelé PCI qui est au minimum de 4,6 kWh/kg.

En France, la plupart des vendeurs spécialisés dans les pellets de bois, possèdent l’une ou l’autre de ces certifications. Méfiez-vous tout de même de certaines arnaques qui fleurissent sur Internet.

Norme

NF

DINplus

ENplus

Masse volumique

650 ≤ Masse ≤ 700 kg/m3

Masse ≥ 600 kg/m3

Masse ≥ 600 kg/m3

Pouvoir calorifique

PCI ≥ 4,6 kWh/kg

4,6 ≤ PCI ≤ 5,3 kwh/kg

4,6 ≤ PCI ≤ 5,3 kWh/

Quels sont les autres critères pour choisir le meilleur pellet de bois ?

Afin de vous garantir une consommation de pellets raisonnable, et un fonctionnement optimal de votre poêle à granulés, il existe bien d’autres critères à considérer, dont voici le détail.

Le pouvoir calorifique (PCI)

Comme indiqué plus haut, les pellets de bois certifiés présentent un pouvoir calorifique inférieur à 4,6 kWh/kg. Ce pouvoir calorifique détermine la quantité maximale d’énergie obtenue lors de la combustion d’un combustible. Cette mesure aussi mentionnée sous l’acronyme PCI doit absolument être inférieur à 5 kWh/kg.

Le taux d’humidité

Attention au taux d’humidité qui ne doit jamais dépasser les 10 %, au risque d’entraîner une surconsommation de combustible, et par ailleurs d’encrasser votre poêle. Plus le pellet sera humide, plus il dégagera de fumées, et donc de suie, qui viendra encrasser votre poêle et votre conduit d’évacuation. Le taux d’humidité optimal doit être situé de 8 à 10 %.

La taille des pellets

Nous pourrions nous dire que la taille des pellets ne possède pas d’importance. Or, les poêles commercialisés sont conçus pour fonctionner avec des pellets dont la dimension est située de 6 à 8 mm pour une longueur de 2 à 3 cm. En choisissant des pellets plus larges, ou plus longs, vous risquez de les voir se coincer entre le silo et la chambre de combustion, et de bloquer votre système de chauffage !

La consommation peut sensiblement varier d'un modèle de poêle à bois à un autre.
La consommation peut sensiblement varier d’un modèle de poêle à bois à un autre. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les additifs présents

Nous vous avons succinctement expliqué que le granulé de bois était conçu avec un liant, que l’on appelle aussi additif ! En choisissant vos pellets, veillez à ce que cet additif soit un liant végétal, et qu’aucun autre additif chimique ne soit ajouté lors de la fabrication. Certains de ces additifs chimiques augmentent la production de fumées polluantes, donc les gaz à effet de serre. De plus, vous pourriez produire plus de cendres, et en conséquence d’entrer dans le cercle vicieux de l’encrassage de votre appareil de chauffage.

Le taux de fines

Les fines, constituées de fragments de bois de moins de 2 mm, résultent des opérations de transformation et de transport du bois. Étant donné que ces petits fragments ne génèrent pas de chaleur significative, il est préférable d’opter pour des granulés de bois avec un faible pourcentage de fines. Il est ainsi recommandé d’utiliser des granulés de bois présentant un taux de fines inférieur à 1 %. Un taux excessif de fines peut entraîner une combustion plus rapide des pellets, entraînant une augmentation de la consommation tout en provoquant des dépôts qui encrassent l’appareil. D’autre part, la densité du pellet de bois est liée avec le taux de fine, et devra être le plus élevé possible. Pour savoir si vos pellets possèdent la bonne densité, vous pouvez réaliser le test suivant en plongeant votre granulé dans l’eau. S’il flotte, il n’est pas de très bonne qualité, car pas assez dense.

Les meilleurs granulés de bois.
Les meilleurs granulés de bois. Crédit photo : Merieme Bonazzi pour NeozOne

Le taux d’humidité

Ce critère de choix est peut-être l’un des plus importants, puisqu’il va déterminer votre consommation de pellets de bois. Le taux d’humidité doit se situer de 8 à 10 %. Si ce taux est inférieur à 8 %, vos pellets bruleront très vite, et à l’inverse si le taux est supérieur à 10 %, alors ils bruleront lentement, ne chaufferont que très peu, et produiront des fumées plus importantes.

La durabilité mécanique

Ce dernier critère concerne la solidité du pellet, qui ne doit jamais se casser sous l’effet d’un choc. Pour détenir un pellet de qualité, cette durabilité mécanique doit être située aux alentours de 95 %

Les meilleurs pellets de bois.
Les meilleurs pellets de bois. Crédit photo : Merieme Bonazzi pour NeozOne

Vrac ou sac, quelle est la meilleure option ?

Le vrac est souvent moins couteux que l’achat sur palettes, en sacs. Il est aussi plus écologique puisque dénué de sacs plastiques de conditionnement. Néanmoins, le choix du vrac impose aussi de posséder un silo et un accès pour la livraison des pellets par camion souffleur. L’achat en sac est plus pratique, et plus simple à utiliser, même s’il faut tout de même disposer d’un abri aéré pour les stocker. Un dernier conseil ? Pour payer vos pellets moins chers, et disposer de combustible de qualité, pensez à vous fournir localement !

Vous aurez généralement accès à des producteurs et des artisans consciencieux, ferez « tourner » l’économie locale, et éviterez la pollution liée au transport de vos pellets. Pensez aussi aux achats groupés, via des associations comme celles des Castors, ou d’Elvy Sourcing. Ces conseils vous ont-ils été utiles ? Votre fournisseur de pellets ne figure pas dans notre annuaire ? Transmettez-nous ses coordonnées en envoyant un mail à nathalie@neozone.org, nous l’ajouterons à notre annuaire. Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page