Environnement

Paulownia : un arbre aux capacités extraordinaires qui pousse en 36 mois et qui absorbe 10 fois plus de CO₂

Le paulownia est l’arbre dont la croissance est la plus rapide au monde. Il absorbe bien plus de CO₂ que de nombreuses autres espèces d’arbres. C’est une arme potentielle contre le changement climatique.

De nos jours, les effets du changement climatique commencent à se faire de plus en plus sentir. Les températures augmentent et les glaces au niveau des pôles fondent à un rythme alarmant. La solution pour éviter que la Terre ne devienne invivable est la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais également la capture du dioxyde de carbone de l’atmosphère. Pour cette dernière tâche, l’espèce d’arbre connue sous le nom de paulownia est tout indiquée puisqu’elle peut absorber bien plus de CO₂ que beaucoup d’autres espèces.

L’origine du paulownia

Le paulownia est un arbre qui appartient à la famille des Paulowniaceae ou des Scrophulariaceae, selon l’espèce. Il en existe 12 espèces et celle connue sous le nom de Paulownia tomentosa est la plus résistante. C’est un arbre qui vient de Chine où les natifs l’appellent également « arbre à princesse ». Selon les informations, son nom vient du fait que l’arbre a été introduit en Europe pour rendre hommage à Anna Pavlovna Romanova, la fille du Tsar Paul 1er de Russie. Anna Pavlovna Romanova était, par ailleurs, la reine des Pays-Bas.

Plus il grandit, plus sa capacité d’absorption augmente.
Plus il grandit, plus sa capacité d’absorption augmente. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Ses caractéristiques

Le paulownia est surtout caractérisé par sa croissance très rapide et ses fleurs blanches qui apparaissent au printemps. Ses feuilles sont capables de purifier l’air en absorbant une grande quantité de gaz carbonique. Même lorsqu’on abat un paulownia, il est capable de se régénérer. L’arbre croît à une vitesse pouvant atteindre les 5 m par an et peut grandir jusqu’à une hauteur de 20 m.

Le paulownia et l’environnement

Le paulownia fait partie des meilleures plantes pour purifier l’air et réduire le smog. Il absorbe jusqu’à dix fois plus de CO₂ que les autres arbres. Selon les experts, cultiver un hectare de paulownia revient à absorber 1 200 t de dioxyde de carbone par an. Cela équivaut aux émissions dégagées par une voiture parcourant 100 000 km. À part la purification de l’air, le paulownia est aussi très utilisé pour nettoyer les sols contaminés. En effet, il peut absorber les métaux lourds.

Il est aussi capable de retenir le sol et d’éviter ainsi les glissements de terrain. Les paulownias sont aussi réputés pour fournir un bois de qualité dans l’univers de l’ébénisterie et de la menuiserie. C’est un matériau durable et renouvelable, car plus l’arbre est tranché à la base, plus ce dernier repousse de manière abondante.

Pousse de 4 à 7 mètres en trois ans seulement
Pousse de 4 à 7 mètres en trois ans seulement. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Comment le cultive-t-on ?

Si vous voulez planter des paulownias, sachez que ce n’est aucunement difficile. Ces arbres s’adaptent à différents types de sols et à tous les climats. Il faut tout simplement prévoir un grand espace, car étant une plante à croissance rapide, elle n’est pas adaptée à la culture en pot. L’épanouissement du paulownia nécessite de la lumière, même s’il peut aussi survivre à l’ombre. La terre où il est implanté doit juste être bien drainée. Un paulownia n’a pas besoin de beaucoup d’eau, particulièrement en hiver. Un taillage excessif n’est pas conseillé, au risque d’encourager le développement de champignons et de maladies.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Source
greenme.itfanpage.it

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page