Gastronomie

Comment faire pousser une poire dans une bouteille ?

Un homme soigne une plante dans une bouteille depuis 62 ans ! Et si vous tentiez d'y faire pousser une poire, que vous baignerez ensuite dans de l'eau-de-vie (ou pas) ?

A la fin d’un repas, vos hôtes vous ont peut-être déjà servi un digestif* avec une bouteille dans laquelle se trouve une poire ? Et vous vous êtes probablement demandé comment cela était possible ? De prime abord en effet, il semble bien impossible de faire rentrer une poire dans une bouteille… Si l’on peut comprendre le principe de faire pousser une plante dans un récipient et de l’enfermer pendant 62 ans, une poire, c’est plus compliqué. Pourtant, le fruit qui sert d’arôme à l’eau-de-vie a bel et bien poussé directement dans la bouteille. Vous voulez tenter l’expérience, on vous explique comment faire.

Un vrai tour de magie

Le principe est finalement assez simple: dans un premier temps, il faut évidemment posséder un poirier qui produit des fruits. Il faut ensuite installer une bouteille sur le fruit pendant qu’il passe encore dans le goulot de la bouteille, en choisissant un fruit sur une tige parfaitement droite, qui doit aussi pousser vers le haut. Insérez ensuite la bouteille sur la poire encore petite, puis ficelez-la solidement pour qu’elle ne tombe pas. Les experts du développement de poire dans une bouteille installent environ 10 bouteilles pour avoir au moins une poire. Le fruit va alors mûrir dans la bouteille que vous remplirez d’eau-de-vie. Vous pourrez alors réaliser vos desserts, ou offrir un digestif maison à vos amis.

Une bouteille en verre et trois poires
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Larisa Blinova

Et comment sortir la poire de la bouteille ?

Il n’existe pas vraiment de méthode pour sortir la poire de la bouteille, à part de la couper en petits morceaux. Cependant attention, le fruit qui aura séjourné parfois des années dans l’eau-de-vie aura une très forte teneur en alcool. Au pire, si vous ne tenez pas à votre bouteille, vous pouvez la découper au diamant pour sortir la poire. Si vous souhaitez manger des poires à l’eau-de-vie, mieux vaut partir sur le principe des cerises, et les mettre en bocaux; vous éviterez les éclats de verre dans le fruit et d’éventuelles complications.

À LIRE AUSSI :
Air Vodka, une boisson fabriquée à partir d'émissions de CO2

Et avec une pomme, ça marche aussi ?

Eh bien non, vous ne pourrez pas faire pousser autre chose qu’une poire dans une bouteille ! C’est le seul fruit qui accepte de pousser dans une sorte de mini serre créée par la bouteille. Si vous avez besoin d’autres fruits à l’eau-de-vie, il faudra passer par le bocal de fruits déjà formés, et patienter trois mois avant de les déguster. On vous a peut-être déjà raconté que la bouteille était soufflée autour de la poire, ou que l’on soufflait dans la poire pour la faire grossir ? Que nenni, c’est bien le fruit qui pousse dans la bouteille, à l’abri des insectes et des oiseaux, en créant une sorte d’écosystème à l’intérieur. Grâce à la bouteille, la poire est protégée de la pluie, des nuisibles et baignée de chaleur et de lumière conférées par les parois en verre. Bonne dégustation !

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. La vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Source
Femmeactuelle.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page