Innovation

6 alternatives inspirantes à la maison de retraite et aux EHPAD pour les personnes âgées

La maison de retraite est souvent plus un choix de raison que de coeur... Pourtant, il existe des alternatives à cette solution parfois déchirante !

A l’heure où le grand âge sonne à la porte de nos proches, s’impose parfois un choix cornélien ! Lorsqu’une personne âgée ne peut plus rester seule dans sa maison ou dans son appartement et que ses proches n’ont pas la possibilité de l’héberger pour diverses raisons, le choix de la maison de retraite est parfois nécessaire, et c’est un choix parfois imposé par la dépendance du proche. Mais lorsque celui-ci est valide, et en parfaite santé, c’est souvent un déchirement. De plus en plus d’alternatives à la maison de retraite se profilent en France et elles peuvent être des solutions pour éviter l’entrée en EHPAD. Découverte.

Les Champs Mignons à Varennes-Changy (45)

Dans ce petit village du Loiret, existe un village baptisé Les Terres du Temps, cofondé par Romain Régerat. Son entreprise propose désormais une solution au logement des personnes âgées avec un petit lotissement, Les Champs Mignons. Dans ce village pensé pour les séniors, on trouve une quarantaine de maisons, toutes de plain-pied, avec une ou deux chambres. Une maison commune proposera également des commerces, et un café comme lieu de rencontre. Le village s’étendra sur un terrain agricole de 20 000 m² près du centre du bourg de Varennes-Changy et abritera également des jardins et vergers partagés, une buanderie commune et une surface de 500 m² réservée à des panneaux photovoltaïques afin de rendre ce petit village écologique. Retrouvez notre article complet sur les Champs Mignons.

Les plan de l'écovillage
Les plan de l’écovillage. Crédit photo : Les Terres du Temps

Le Béguinage, un service médicalisé pour les séniors

Cette alternative à la maison de retraite entend favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ayant besoin d’assistance quotidienne. Non seulement, cette solution permet une surveillance constante des personnes âgées, mais leur permet aussi d’avoir des relations sociales avec les autres résidents. Le Béguinage se présente comme un ensemble de résidences pour séniors comme à Quimper ou à Tours, dans lesquelles les habitants sont totalement libres de leurs mouvements et peuvent poursuivre leurs activités de bénévolat ou d’aide aux devoirs par exemple. La différence avec les résidences classiques étant que les repas peuvent être pris en commun, que des activités sont proposées, et qu’une surveillance médicale est mise en place. Retrouvez notre article complet sur le Béguinage.

Le béguinage, une forme d'habitat où des personnes principalement retraitées ou en situation de fragilité, vivent ensemble dans un environnement sécurisé et bienveillant
Le béguinage, une forme d’habitat où des personnes principalement retraitées ou en situation de fragilité, vivent ensemble dans un environnement sécurisé et bienveillant. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le studio de jardin pour sénior

C’est peut-être l’alternative la plus en vogue en ce moment ! L’idée est de construire une tiny house ou un studio de jardin pour y héberger un proche âgé en l’installant dans son propre jardin. Cela permet à la famille de rester proche de la personne âgée, tout en préservant l’intimité du foyer, et à la personne âgée de conserver également son intimité, ses habitudes tout en étant à quelques mètres de ses enfants ou petits-enfants.

Les studios de jardins peuvent être transformés en petits appartements indépendants et disposer d’un accès à l’eau et à l’électricité. C’est aussi une solution finalement moins couteuse que la maison de retraite, qui peut revenir très cher ! Retrouvez notre article complet sur les studios de jardin pour séniors.

Un studio de jardin
Un studio de jardin (photo d’illustration). Crédit photo : Shutterstock / malgosia janicka

La colocation des copines

11 femmes ont fondé une association appelée la Maison d’Isis, elles sont âgées de 64 à 84 ans, et rêvent d’acheter un immeuble ensemble, pour y vivre en communauté, tout en restant indépendantes. Cela fait plus de 10 ans que ces onze mamies originaires de la région de Montauban cherchent le lieu idéal pour monter leur joli projet. La colocation ne se destine plus seulement aux étudiants, mais désormais aux séniors aussi ! Grâce à ce projet, elles veulent bien sûr éviter la maison de retraite mais aussi s’offrir de joyeux moments entre amies, toute l’année ! Retrouvez notre article complet sur la colocation des copines.

Association pour un habitat participatif senior à Montauban, avec 12 logements adaptés
Crédit photo (gauche) : La Maison d’Isis (Capture d’écran Facebook) et une mage d’illustration (droite). Crédit photo : Shutterstock / DrimaFilm

L’hôtel de luxe, à la place de la maison de retraite !

Cette solution ne s’adapte évidemment pas à tous les budgets des séniors, mais semble être tout de même moins onéreuse que la maison de retraite ! Un retraité américain a, en effet, choisi de vivre toute l’année dans un hôtel plutôt que dans une maison de retraite et finalement, pourquoi pas ? Terry Robinson a choisi un hôtel Holiday Inn, dans lequel il vit à l’année avec son épouse… Selon ses estimations, une maison de retraite pour deux personnes leur couterait environ 5000€ par mois. Leur vie à l’hôtel leur revient à 50€ par jour avec le petit-déjeuner et les services de l’hôtel inclus, comme la piscine, la bibliothèque, etc. Il explique qu’il lui reste environ 100€ par jour pour se nourrir et pour ses activités, ce qui est toujours moins cher que la maison de retraite ! Retrouvez l’article complet sur Terry Robinson.

Un retraité choisit l'hôtel de luxe plutôt que la maison de retraite trop onéreuse
Un retraité choisit l’hôtel de luxe plutôt que la maison de retraite trop onéreuse. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Robert Kneschke

7Bellefamille recherche des colocataires de 55 ans et plus !

A la différence des copines de Montauban, l’association 7Bellefamille possède déjà la maison près de Bonnétable dans la Sarthe, mais manque de colocataires… La bâtisse de 300 m² offre six appartements pour des personnes âgées autonomes avec pour chaque appartement, une surface de 45 m² située à l’étage avec ascenseur. Le rez-de-chaussée est réservé aux parties communes des colocataires où ils peuvent cuisiner, se détendre, s’occuper de leur linge voire inviter des amis, puisqu’il dispose d’une chambre d’amis. Retrouvez l’article complet sur 7Bellefamille.

La maison de Bonnétable
La maison de Bonnétable. Crédit photo : 7BelleFamille

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page