Innovation

Bordeaux : il invente une machine innovante qui recycle le pain dur… en farine !

Le CRUMBLER va révolutionner le métier de boulanger ! Alors que 150 000 tonnes de pain sont jetées chaque année, cette machine va leur permettre de réutiliser presque à l'infini les restes de pain pour les transformer !

Dans un récent article, nous vous donnions quelques astuces pour ne plus gaspiller le pain rassis ! Le gaspillage du pain est un véritable problème en France ! Nous jetons environ 150 000 tonnes de pain chaque année… Et ceux qui le fabriquent sont devant un problème difficile à résoudre.

La loi du 10 février 2020 relative au gaspillage alimentaire interdit de jeter les invendus. Les boulangers, comme les autres commerces, doivent alors donner leurs invendus à des associations, utiliser les services d’application comme TooGood TooGo ! Ou bien recycler leurs invendus ! Pour se faire, une machine baptisée Crumbler devrait leur rendre une fière chandelle ! Présentation.

Selon le site Pour Nourrir Demain, “chaque Français jette en moyenne 2,24 kg de pain par an, soit près de 9 baguettes de 250g par an ! C’est d’autant plus affolant quand on réfléchit au poids écologique d’une baguette…”.

Le Crumbler c’est quoi exactement ?

Cette machine a été inventée en 2015 par un urbaniste bordelais précurseur de l’anti-gaspillage : Franck Wallet. Le concepteur explique : je ne suis pas du tout boulanger, je suis urbaniste à la base, mais j’avais envie de lutter contre le gaspillage alimentaire parce que c’est un problème à la fois environnemental, économique et social. Aujourd’hui le Crumbler équipe plus de 100 boulangeries en France. Et il a reçu plusieurs prix depuis sa création, gage de son utilité que l’on pourrait qualifier de publique :

  • Prix du Développement Durable Serbotel 2019
  • Prix de l’Excellence Artisanale “Innovation”
  • Grand prix du jury Talence Innovation 2018

Le principe est simple pour le Crumbler, puisqu’il permet de réutiliser le pain invendu dans d’autres recettes en le transformant. Pour réutiliser les pains perdus, il suffit aux boulangers de passer les pains dans la machine pour en récupérer un crumble. Des recettes sont fournies pour réutiliser cette chapelure ensuite.

Quelques recettes de boulangers !

La Boulangerie Pomponette reforme des baguettes en remplaçant 20% de farine par de la chapelure du Crumbler… Cela leur a donné l’occasion d’offrir une nouvelle recette à leurs clients : « La 20% ». Cette baguette se veut plus foncée et plus croustillante que les baguettes « du jour » ! Qui plus est le produit issu du crumbler, la chapelure, peut se conserver plusieurs mois quand elle est parfaitement séchée !

À LIRE AUSSI :  Royaume-Uni : un collectif de coiffeurs recycle absolument tous les déchets produits par les salons
Gaspillage Alimentaire : un bordelais invente une machine qui recycle le pain de la veille en chapelure réutilisable pour de nouvelles recettes !
Deux machines innovantes pour recycler le pain de la veille. Crédit photo : Crumbler

La Boulangerie Thévenin préfère utiliser la chapelure pour de succulents cookies. De nombreuses recettes peuvent à nouveau voir le jour comme les sablés bretons, ou les muffins… La chapelure obtenue vient la plupart du temps remplacer une partie de la farine de la recette initiale.

Combien coûte le Crumbler ?

Le prix de la machine semble rédhibitoire pour certains boulangers puisqu’elle est vendue au prix de 2000€ pour un achat direct ou de 500€ pour un mois d’essai. Rédhibitoire peut-être mais tous les boulangers l’ayant achetée sont unanimes : l’investissement en vaut la peine.

Avant le Crumbler, ils devaient donner le pain du soir à des associations, les vendre à bas prix pour les derniers clients… Ou les donner autour d’eux ! Désormais, ils peuvent revaloriser leurs « déchets » du jour, en récréant un nouvel ingrédient, future base de certaines de leurs recettes. Qui plus est, cette machine, les pousse à imaginer de nouvelles recettes, souvent uniques. Ainsi, ils peuvent également se démarquer de la concurrence et fidéliser leur clientèle !

Si, en tant que particulier, vous avez des restes de pain, ne les donnez pas aux oiseaux, c’est mauvais pour eux ! En revanche, vous pouvez vous-aussi le réduire en chapelure ou le transformer en un succulent pain perdu !

Plus d’infos :

Encyclopédie du pain maison
  • Fréchet, Marie-Laure (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page