Il invente une éolienne avec des produits de récupération pour alimenter sa maison en électricité

Au Liban, un jeune bricoleur a réussi à mettre au point une éolienne produisant de l'électricité pour sa consommation domestique. En plus, le dispositif est constitué de matériaux recyclés, une occasion de donner une seconde vie à ces objets qui sont généralement jetables.

L’année dernière, Muhammad al-Sabsabi, un jeune homme âgé de 25 ans a bricolé un générateur éolien. Il a installé un prototype sur le balcon de la maison de sa grand-mère, au sein de la ville de Bebnine, dans le gouvernorat d’Akkar. Cette localité est située dans une région isolée au nord du Liban. Elle est connue comme étant l’un des territoires les plus venteux du pays. Cependant, son infrastructure énergétique ne couvre pas les besoins de la population locale. C’est pourquoi les habitants se tournent de plus en plus vers les sources d’énergie renouvelables.

Un simple bricoleur

Muhammad est loin d’être un expert en énergie renouvelable. En effet, il a suivi des cours de littérature française, espérant devenir enseignant plus tard. Malheureusement, il quitte l’université sans avoir obtenu son diplôme en 2021 en raison de la crise économique qui frappe le Liban. Le jeune Libanais a alors développé une passion pour la technologie, notamment pour les énergies renouvelables. Comme le raconte notre source, il a réussi à confectionner sa propre éolienne. Celle-ci fonctionne parfaitement et est capable de produire de l’électricité. Pour parvenir à un tel résultat, le jeune inventeur affirme s’être appuyé sur des documents scientifiques. Il aurait également visionné des tutos sur YouTube.

Il construit sa propre éolienne à l'aide de livres et de tutos sur YouTube.
Il construit sa propre éolienne à l’aide de livres et de tutos sur YouTube. Crédit photo : Muhammad al-Sabsabi / Capture d’écran Instagram

Un générateur facile à fabriquer

L’éolienne du jeune Libanais est constituée de barils. Ceux-ci sont fixés à des poutres en acier, lesquelles sont soudées à une roue de charrette. L’ensemble est soudé à une poutre métallique. Pour fonctionner correctement, le générateur de Muhammad est placé sur le toit de sa maison à Bebnine. Selon les explications du jeune bricoleur, celui-ci peut alimenter tout un foyer sans recourir au réseau électrique urbain.

Un accès gratuit et illimité à l’électricité

La plupart des résidents de la ville de Bebnine se servent de panneaux solaires comme solution de secours en cas de panne de courant. Selon les statistiques locales, chaque ménage subit en moyenne deux heures de coupure de courant par jour. Muhammad al-Sabsabi espère que sa turbine fabriquée localement et à moindre coût devienne une alternative pour remédier au problème de délestage. « Je ne sais pas combien de temps cela prendra, mais je suis optimiste », a-t-il d’ailleurs déclaré à Lorient Today. Toujours d’après lui, les Libanais n’ont pas besoin de compter sur la Chine ni sur le service des fournisseurs locaux pour avoir un accès illimité à l’électricité. Plus d’informations sur son profil Instagram.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
https://today.lorientlejour.com/

Un commentaire

  1. Bonne application de ce qui est connu avec toujours la même contrainte, Toutes les éoliennes verticales n’utilisent jamais plus de 50% du vent qui les active, puisqu’il agit aussi par action de frein sur la moitié du périmètre. Comme si l’on conduisait une voiture :: Un pied sur l’accélérateur et l’autre sur le frein ; C’est pour cela que les éoliennes verticales sont peu développées ( manquant de performances.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page