Innovation

Il invente une machine équipée d’un tamis à sable pour ramasser les microplastiques sur les plages

Les meilleures inventions ne viennent pas forcément de scientifiques chevronnés... La preuve avec cet engin fabriqué, au départ, à partir d'une poubelle de bureau !

Lorsque nous étions enfants et que nous avions la chance de partir en vacances au bord de la mer, nous avions un seau, une pelle, des moules en forme de tortue et le fameux tamis à sable. Avec ce tamis, à l’époque, nous récupérions des petits cailloux pour décorer nos châteaux ou du sable blanc lisse et doux. En 2022, il semblerait que le tamis à sable de notre enfance, un brin perfectionné puisse servir à tout autre chose. A Canterbury, Kenny Paton est un inventeur génial et peu fou qui fabrique des machines farfelues mais parfaitement bien pensées. Parmi ses inventions, que l’on peut retrouver sur sa chaîne TikTok Paton Machines, un taille crayon ultra puissant, qui désagrège le crayon en quelques secondes, mais également une machine qui pourrait bien être utile dans un avenir proche : le tamis à sable qui récupère les microplastiques… Découverte !

Des inventions farfelues ? Pas vraiment !

Sous ses airs de Geotrouvetout, Paton pourrait bien avoir trouvé une nouvelle manière de nettoyer les plages des microplastiques qui les polluent ! Et il espère bien que, cette fois-ci, son invention sera prise au sérieux en comparaison à ses brouettes motorisées, ou son taille-crayon. L’homme explique qu’il s’est toujours intéressé aux machines, aux moteurs et a passé beaucoup de temps à réparer, monter et démonter des tas d’appareils motorisés. Et à force de redonner vie à des appareils en panne, il s’est mis à inventer des machines motorisées à partir de moteurs de scooters ou de tronçonneuses ! Son taille-crayon est plus un broyeur de crayon qu’un taille-crayon mais c’est sa première machine, celle qui lui a donné envie de continuer à inventer !

Le tamiseur de sable
Le tamiseur de sable. Crédit photo : Paton Machines / TikTok

Quelle est donc son invention écologique ?

Le tamis à sable motorisé de Kenny Patton est fabriqué à partir d’une simple poubelle de bureau et il s’est inspiré d’une demande du site Stuff KEA Kids News. Il a donc installée un moteur sur sa poubelle maillée et une courroie pour qu’il puisse attraper le sable, le tamiser, puis le remettre en place. En le testant lui-même sur une plage, il se rend alors compte que son invention fonctionne vraiment et qu’il est capable de ramasser les débris plastiques mélangés au sable. Il explique : “Cela m’a en quelque sorte donné l’idée d’en construire peut-être un plus grand ».

À LIRE AUSSI :
Seules 20 entreprises seraient responsables de plus de la moitié des déchets plastiques à usage unique de la planète

Une invention qui pourrait devenir essentielle !

Paton s’est donc rendu compte que le besoin de nettoyer les plages était bien une réalité, mais que sa petite machine fabriquée avec une poubelle et un vieux moteur ne suffirait pas devant l’ampleur de la tâche. L’homme vit près de Christchurch, une ville au sud de la Nouvelle-Zélande, et les débris plastiques sur la plage y sont nombreux.  Il a donc imaginé un tamis à sable un peu plus conséquent, l’a testé et s’est emparé des réseaux sociaux pour parler de son invention. Son but désormais est d’impliquer les écologistes dans le développement de son invention géniale, en partageant son idée sur les réseaux sociaux. C’est aussi le moyen pour l’inventeur d’espérer toucher des industriels, pour prouver qu’il a une réponse à la pollution des plages par les microplastiques… Comme on peut le constater, dans tous les pays du monde, des inventeurs et concepteurs tentent de proposer des solutions simples et efficaces pour lutter contre les pollutions. Encore faudrait-il qu’ils soient entendus des autorités ?

Source
Stuff.co.nzOdt.co.nz

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page