L’invention d’un procédé de désalinisation solaire innovant qui capte l’évaporation de l’eau à la surface de la mer

Grâce à d'immenses serres flottantes, l'entreprise Manhat espère pouvoir apporter de l'eau potable dans les zones côtières pour y développer l'agriculture nourricière.

Les processus de désalinisation permettent de transformer l’eau de mer en eau douce, et existent dans de nombreux endroits du monde. C’est un moyen simple qui permet d’apporter de l’eau potable là où le manque est présent. Aux Emirats Arabes Unis, une entreprise a récemment inventé un système qui permet la désalinisation de l’eau de mer grâce à un dispositif flottant qui parvient à capturer l’eau évaporée à la surface de l’océan pour la condenser puis la recueillir sous forme d’eau douce. Rappelons qu’environ 2 milliards de personnes dans le monde n’accèdent pas à l’eau potable en tournant un simple robinet ! L’été 2022 a été l’un des plus chauds jamais enregistrés, notamment au Moyen Orient. Mais que vaut cette innovation en la matière ? Explications.

Quelle est cette invention ?

L’entreprise Manhat, fondée en 2019 explique avoir inventé un dispositif flottant qui arrive à capter l’eau évaporée à la surface de l’océan, la condense et la recueille sous forme d’eau douce. Elle explique également que leur solution serait respectueuse de l’environnement et qu’elle permettrait d’assurer la pérennité d’un accès à l’eau potable. Pour ce faire, elle utilise un procédé déjà connu, le distillateur alimenté par l’énergie solaire, mais explique qu’elle appliquera ce procédé à grande échelle.

transformer l'eau de mer en eau douce sans électricité ?
Transformer l’eau de mer en eau douce sans électricité ? Crédit photo : MANHAT UAE (Capture d’image YouTube)

Comment ça fonctionne ?

Comme nous vous l’avons dit, l’innovation de Manhat fonctionne avec un distillateur alimenté par énergie solaire, que les concepteurs proposent d’appliquer sur des appareils plus grands tout en les modernisant. Concrètement, leur dispositif d’expérimentation repose sur une structure qui s’apparente à une serre qui flotte sur l’océan. Le soleil chauffe alors la serre, et l’eau s’évapore sous la serre, en la séparant des cristaux de sel qui retournent à la source (la mer). Lorsque les températures refroidissent, l’eau des parois se condense et coule sous forme d’eau douce dans un réservoir.  Finalement, les inventeurs expliquent reproduire le processus naturel de l’eau !

Pourquoi utiliser ce procédé ?

Les fondateurs de l’entreprise espèrent pouvoir installer ces serres flottantes à grande échelle de manière à pouvoir développer l’agriculture dans les zones côtières des Emirats Arabes Unis avec d’immenses fermes végétales flottantes. Manhat explique également que leur invention ne rejette aucun gaz carbonique (CO2) pour fonctionner. D’autre part, par rapport à certains procédés de désalinisation, les serres flottantes ne nécessitent que très peu d’énergie comme les hydrocarbures ou l’électricité, contrairement aux procédés déjà existants. De plus, contrairement aux systèmes déjà en place, ce procédé ne produira pas de saumure, un condensé de sel et de produits chimiques qui nuit à la faune et à la flore marines. Enfin, toujours d’après l’entreprise, leur invention serait moins couteuse que les existantes car elle ne nécessite ni chauffage, ni compression de l’eau. Le procédé n’est pour le moment pas envisagé pour apporter de l’eau potable aux populations mais pour développer une agriculture nourricière, là où elle n’existe pas encore…

Un autre procédé de désalinisation très ingénieux ?

Parmi les nombreuses inventions pour transformer l’eau de mer en eau potable, revenons sur le Solar Desalinisation Skylight, un ingénieux procédé inventé par Henry Glogau qui se présente comme un puits de lumière, qui permet d’éclairer les maisons, mais également de produire de l’eau potable directement à l’intérieur. Dans ce procédé, l’énergie solaire est utilisée pour produire de l’eau douce, et il utilise les restes de saumure pour produire de l’électricité. Retrouvez tous nos sujets sur la transformation d’eau de mer en eau potable.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page