Planche Marie : l’invention conçue par cette lycéenne va sauver de nombreuses vies sur les routes

Comment une lycéenne du lycée Pasteur du Blanc a créé la Planche Marie, offrant aux pompiers un outil essentiel pour gagner du temps lors des secours routiers ?

Chaque année en France, plus de 50 000 accidents de la route sont recensés, soit pratiquement autant d’interventions pour les sapeurs-pompiers. Certains sont sans gravité, mais l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) annonce 3 550 décès sur les routes et 16 000 personnes gravement blessées en 2022. Des chiffres en hausse qui poussent les forces de l’ordre à réprimer plus durement la consommation d’alcool, de stupéfiants, et les excès de vitesse. Mais, des chiffres qui demandent aussi aux pompiers d’agir de plus en plus souvent, sur des accidents sur lesquels la désincarcération des victimes est nécessaire. Dans l’Indre, l’adjudant-chef Messin référent au SDIS36 a choisi un lycée pour inventer une planche qui permettrait aux pompiers de gagner du temps pour les victimes. Et, c’est Marie Fontaine, une lycéenne du lycée Pasteur du Blanc (36) qui a remporté tous les suffrages avec une planche inventée pour son baccalauréat. Découverte.

La Genèse de ce projet

Le lycée Pasteur situé dans la ville du Blanc est un lycée professionnel qui dispose d’une filière Bac Pro plasturgie et composite. Dans cette classe, les élèves doivent créer un projet physique et le présenter lors d’une épreuve de leur baccalauréat. Cette année, les sapeurs-pompiers de l’Indre ont proposé, par l’intermédiaire de l’adjudant-chef Messin, de créer une planche qui leur faciliterait la désincarcération des victimes d’accidents de la route. L’idée était de créer une planche différente de celle qui existe, trop grande, qui serait adaptée à la taille des dossiers des sièges des véhicules. Marie Fontaine, seul « élément féminin » de la filière cette année, a relevé le défi, et laissé tomber son projet d’aileron de Formule 1, pour se consacrer à cette planche. Le 22 décembre dernier, elle remettait officiellement sa planche aux pompiers du SDIS36 pour équiper tous les véhicules de secours de l’Indre.

https://twitter.com/pompiers36/status/1740779737092395042

La Planche Marie, qu’est-ce que c’est ?

« Au moment de la remise, il y avait beaucoup de monde, mais j’ai donné officiellement cette planche aux pompiers pour qu’ils puissent s’équiper », explique Marie, dans une interview accordée à France 3. La « Planche Marie » baptisée ainsi par les pompiers, est un équipement qui simplifie les opérations de désincarcération, adapté à la taille des dossiers des sièges des voitures. « Quand nos véhicules seront équipés de cette planche, ils ne seront plus obligés de tout couper dans le véhicule. On gagne 45 minutes en moyenne. Imaginez une victime avec une hémorragie interne, c’est un gain de temps énorme, cela peut lui sauver la vie », explique l’adjudant-chef Messin. Cette planche sera donc d’une importance capitale pour les pompiers, mais surtout pour les victimes. Imaginez 45 minutes de gagnées, lorsque la vie d’une personne est en jeu, et que le temps est compté !

Quel avenir pour la Planche Marie ?

La « Planche Marie » est déjà en phase de test dans plusieurs SDIS en France, et intéresse beaucoup la profession. L’entreprise A.M.C à Saint-Lactencin près de Buzançais a repris le projet de Marie et fabrique les planches en matériaux composites à destination des pompiers. « Cette planche courte coûte 600 €, et si les tests sont concluants, d’autres SDIS pourraient bientôt équiper leurs ambulances », explique encore l’adjudant-chef. Il est évidemment très enthousiaste à l’idée qu’une jeune lycéenne apporte sa pierre à l’édifice du secours à victimes.  « La Planche Marie » est une invention 100 % made in Berry, de la conception à la fabrication. Elle sera présentée au prochain challenge national à Chantilly en septembre prochain, nous lui souhaitons toute la réussite possible, évidemment ! Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
France3-regions.francetvinfo.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page