Insolite

Corbicyclette : “plus doux et poétique pour accompagner les familles”, elle invente le vélo-corbillard

La Corbicyclette sillonne déjà les rues du 15ème arrondissement de Paris et entend proposer une alternative aux corbillards motorisés...

Dans le monde du funéraire, les mentalités évoluent et nous entendons de plus en plus souvent parler de funérailles écologiques… En Californie, l’État vient d’accorder le droit au compost humain effectif dès 2027. Il existe aussi des forêts cinéraires, dans lesquelles nous pouvons choisir de faire enterrer une urne biodégradable au pied d’un arbre. Mais, qu’en est-il du transport du cercueil entre le funérarium ou l’église, et le cimetière ? Souvent, il se fait dans un corbillard, plutôt bruyant et fonctionnant au gazole, alors que les trajets entre les lieux sont parfois minimes… À Paris, Isabelle Plumereau a décidé de changer les choses et inventé la Corbicylette, le premier vélo cargo corbillard de France. Découverte.

La Corbicyclette, qu’est-ce que c’est ?

Isabelle Plumereau est la fondatrice de l’entreprise de pompes funèbres Le Ciel & La Terre à Paris. Depuis la fin du mois d’octobre, elle propose désormais un nouveau service aux défunts et à leurs familles : la Corbicyclette. Et elle ne passe pas inaperçue quand elle parcourt le 15ème arrondissement de Paris. La Corbicyclette est un vélo triporteur électrique de plus de 2 mètres de long, dont la remorque a été aménagée en corbillard. Les retours des badauds sont assez unanimes, ils pensent que ce corbillard écologique peut être une très bonne idée, et qu’il plaira aux bobos parisiens… Aux bobos peut-être, mais également à tous ceux qui souhaitent des funérailles respectueuses de l’environnement, et ils sont de plus en plus nombreux.

"Une solution adaptée aux centres villes en pleine mutation; un nouveau rituel plus doux et poétique pour accompagner les familles sur le chemin du deuil."
“Une solution adaptée aux centres villes en pleine mutation; un nouveau rituel plus doux et poétique pour accompagner les familles sur le chemin du deuil.” Crédit photo : Carapate / Le Ciel & la Terre – pompes funèbres (Isabelle Plumereau) – Capture d’écran Facebook

Quels sont les avantages de la Corbicyclette ?

Pour la fondatrice, le vélo cargo corbillard a plusieurs bénéfices… Bien entendu, elle est avant tout un moyen de déplacement écologique. Mais, elle roule aussi plus lentement qu’un corbillard classique, sans aucune émission de gaz. Ce qui, pour les proches qui suivent le cortège, évite les gaz d’échappements, et est plus propice au recueillement. Elle explique aussi que le cortège en Corbicyclette avance sous le gazouillis des oiseaux plutôt que sous le vrombissement d’un moteur, et que c’est bien plus agréable pour chacun ! Enfin, elle explique que les pentes sur le chemin du cimetière ne sont pas un souci, car son vélo cargo peut transporter jusqu’à 200 kilos dans sa remorque !

Une innovation au service du funéraire…

Innover ne veut pas toujours dire révolutionner un domaine. Avec la Corbicyclette, Isabelle prouve qu’il est possible d’innover tout en conservant les traditions. Pour pouvoir adapter son vélo cargo en corbillard, un véhicule qui existe déjà au Danemark, elle a dû faire face à de nombreux « freins » administratifs, tant la réglementation sur le transport des cercueils est drastique en France. Par exemple, le cercueil ne doit pas être visible quand il est dans un corbillard, et elle a donc dû imaginer une remorque avec des vitres opaques… Idem pour l’intérieur de la remorque qui doit accueillir des rails et un système de blocage pour maintenir le cercueil, cette mission a été confiée à Carapate design, une entreprise installée près de Nantes (Loire-Atlantique).

Quand un corbillard fusionne avec un vélo triporteur
Quand un corbillard fusionne avec un vélo triporteur. Crédit photo : Carapate / Le Ciel & la Terre – pompes funèbres (Isabelle Plumereau) – Capture d’écran Facebook

Finalement, le corbillard a été construit tout en bois, et deux barres latérales ont été ajoutées, pour que les proches puissent entourer le cercueil… La Corbicyclette est noire, couleur traditionnelle du deuil en France ! Isabelle Plumereau précise que son corbillard vélo cargo n’a pas vocation à remplacer les corbillards motorisés, mais qu’il est un service en plus offert à ses clients. Pour le moment la Corbicyclette coûte le même prix qu’un corbillard classique, l’entrepreneuse a dépensé plus de 20 000€ pour son invention… Elle ajustera ensuite son prix de « location », en fonction des coûts d’entretien réels de sa Corbicylette. Il lui reste encore à trouver une assurance professionnelle et à changer quelques lois. Par exemple, dans le cimetière du Père Lachaise à Paris, les vélos sont interdits, il lui faudra donc obtenir une dérogation pour faire entrer sa Corbicyclette dans les allées. Intéressant ce concept, non ? Plus d’informations sur lecieletlaterre.fr.

Source
Actu.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page