Êtes-vous un « Kidulte », une grande personne qui s’amuse avec des jouets normalement destinés aux enfants ?

Etre un kidulte, c'est avoir plus de 12 ans et acheter des jouets pour sa propre consommation... Et ces kidultes intéressent de plus en plus les marques de jouets qui lancent des collections spécialement destinées aux adultes restés de grands enfants ou investisseurs en devenir !

Savez-vous ce qu’est un « kidulte » ? Vous l’êtes peut-être sans savoir que cela s’appelle ainsi. Le mot « kidulte » est la contraction des mots kid et adult et désigne les adultes qui sont restés des enfants, ou plutôt des adultes qui investissent massivement dans les jouets ! Ces adultes, qui achètent des jouets pour leur propre consommation deviennent des cibles intéressantes pour les grandes marques de jouets. Lego s’est engouffré dans la brèche en proposant une rubrique jouets pour adultes… Et c’est d’ailleurs sur ce créneau que la firme danoise lance sa nouvelle campagne publicitaire. Mais alors, comment les kidultes boostent le marché du jouet mondial ?

LEGO en tête d’affiche !

Depuis très longtemps, la firme danoise propose des boîtes de jeu qui s’adressent aux adultes. Les Lego Technics ou les énormes boîtes Star Wars sont même réservées aux adultes. Elles contiennent des milliers de pièces minuscules qui ne doivent pas être confiées aux enfants. D’ailleurs, les dernières pièces ajoutées dans les LEGO Creator Expert n’attireraient même pas les enfants. Elles se destinent bien aux adultes comme la moto BMW M1000 ou encore le dernier en date, le magnifique Globe Terrestre… Cela change radicalement des petites boîtes destinées aux enfants non ?

Pourquoi les adultes achètent-ils des jouets ?

Nous parlons des LEGO, mais les adultes investissent aussi dans les BARBIE de collection ou les fameuses cartes POKEMON. Mais chez les kidultes, certains acheteurs ne s’amuseront pas avec leurs jouets… A moins de les acheter en deux exemplaires. Depuis quelques mois, l’investissement dans le jouet s’avère plus rentable que l’investissement dans l’art, l’or ou l’argent ! Les cours des jouets et notamment des LEGO augmentent bien plus vite que les cours des métaux précieux ou du marché de l’art.

La seule condition pour espérer connaître la prospérité avec des jouets est donc d’acheter deux boîtes… Une à construire ou pour jouer, et une autre à garder précieusement intacte comme un bas de laine pour le futur. En 2015 déjà, la boîte LEGO du Faucon Millénium commercialisée à 500€ en 2007 était estimée à 5000€. Plus les boîtes sont anciennes, rares et parfaitement conservées, plus elles gagnent de la valeur… Devenir riche grâce à des cartes Pokemon, des LEGO ou des poupées Barbie devient donc possible !

Bouquet de fleurs LEGO
Crédit photo : LEGO

Quelques chiffres…

En 2021, le marché du jouet enregistrait une croissance de 3% d’achat par des personnes de plus de 12 ans. Et cela représenterait actuellement 26% du chiffre d’affaires du marché du jouet en France. Selon Frédérique Tutt, experte du jouet chez NPD, une société de marketing, cela représente environ 990 millions d’euros de recettes ! Ce n’est donc pas juste une goutte d’eau, mais bel et bien une cible à ne pas négliger. L’achat de jouet par (et pour) des adultes a doublé en 5 ans. Les jouets ayant connu les plus gros succès en 2021 sont les puzzles, que l’on a redécouvert pendant les confinements… Mais les LEGO ne sont pas en reste, puisqu’ils affichent une croissance de 23% sur le marché des kidultes. Et son concurrent direct PLAYMOBIL enregistre une augmentation de 10% en 2021. Certains adultes restent de grands enfants et les marques ne s’y trompent pas, l’offre pour adultes devient un enjeu stratégique et commercial pour l’avenir.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Challenges.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page