Lifestyle

“Ce que je déteste dans ma Tiny House” une occupante dévoile les inconvénients à vivre dans une petite maison

Les odeurs, les toilettes, les petits espaces de rangement, faire son lit... Jenna nous dresse les inconvénients de la vie en tiny !

Vous n’en pouvez plus de passer vos weekends à briquer votre grande maison, et vous n’avez pas les moyens (ou l’envie) d’employer quelqu’un pour faire votre ménage ? Et si vous optiez pour la vie en tiny house ? Une Youtubeuse américaine Jenna, propriétaire d’une de ce petites maisons à la mode, nous explique qu’il ne lui faut que 20 minutes pour faire son ménage. Dans ses vidéos, la jeune femme revient sur les avantages et les inconvénients d’une vie en tiny house ! Elle donne aussi quelques tuyaux pour se débarrasser du superflu et ne garder que l’essentiel… Voici les trucs et astuces de Jenna pour vous faciliter la vie, et l’entretien de votre tiny house. Découverte !

Les problèmes rencontrés et les solutions de Jenna !

Les tiny houses ont cette particularité de n’avoir ni véranda, ni entrée; en général, on entre directement dans le salon. Pour Jenna, cette entrée doit être nettoyée à chaque retour de promenade pour gagner du temps… Il faut aussi apprendre à votre chien à se laisser essuyer les papattes avant d’entrer ! Pour les toilettes, Jenna a choisi des toilettes à compost qui ne sont pas toujours faciles à nettoyer puisqu’elles ne sont pas reliées à l’eau courante… Sa solution ? Obliger son petit-ami et les amis masculins à uriner assis… Elle a d’ailleurs affiché un guide d’utilisation des toilettes pour que tout le monde comprenne bien les règles de SES toilettes !

financer une Tiny House
Photo d’illustration. Crédit : Shutterstock

Pour elle, il existe une autre tâche difficile à réaliser : faire le lit dans sa tiny house: l’espace y est restreint et mettre un drap housse ou une housse de couette peut s’avérer compliqué. Jenna ne donne pas d’astuce pour ce problème, mais nous avons le HOPOLI, un produit français qui vous permet d’enfiler votre housse en quelques secondes sur votre couette ! Jenna estime aussi que les odeurs peuvent être un problème dans une petite maison car elles peuvent rapidement envahir tout l’espace.

À LIRE AUSSI :  Des chercheurs inventent une poutre colonne en bois innovante qui résiste au feu

Attention aux poids de votre ameublement

Rappelez-vous toujours que votre tiny-house est mobile, et posée sur une remorque. On oublie donc le buffet en chêne massif des grands parents, ou le poêle à bois en fonte qui pèse trop lourd ! Les planchers sont généralement en bois, et il faut faire attention au poids des meubles que l’on y installe. Les quantités de vêtements par personne peuvent aussi devenir un problème… Dans une tiny house, rares sont les immenses dressings qui peuvent accueillir l’équivalent d’un magasin de prêt-à-porter. Si vous optez pour la vie dans une tiny, il va donc falloir trier à la Marie Kondo et désencombrer vos armoires !

Attention aux réglementations en vigueur

Nous vous le rappelons souvent et nous avons même consacré un dossier aux tiny houses: avant d’installer votre petite maison sur votre terrain, il faudra vérifier le Plan Local d’Urbanisme de votre commune. Chaque mairie est libre d’accepter ou de refuser ces habitations sur les terrains, même privés. Les tiny houses sont considérées comme des Habitations Légères de Loisirs, au même titre que les caravanes, et se destinent donc à une habitation saisonnière. Pour l’habiter à l’année, il faudra obtenir l’autorisation de votre commune de résidence.

Source
Thesun.co.uk

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

5 commentaires

  1. Excellent sujet décrit par l’américaine Jenna ! En plus le prix du mètre carré d’une Tony House est exorbitante..

  2. La tiny house n’est pas un mode vie, c’est seulement un pis-aller pour les pauvres.
    Mais l’hypocrisie de notre société, par pudisme stupide, en a fait un choix

  3. Excellent sujet qui remet en perspectives les défauts d’une tiny house. Le véhicule idéal du jeune couple bobo devient un lieu de vie compliqué à l arrivée du premier né et après à 4 c est l apocalypse qui finit par une cabanisation ou un abandon du mode de vie.

  4. Je suis un peu d’accord avec l’interlocuteur précédent c’est un peu un pigali parce que finalement lorsqu’on voit tous ceux qui n’ont pas de toit et puis il y a quand même beaucoup d’inconvénients….. Je pense que c’est une mode ou bien cela va passer ou cela va perdurer….mais notre Américaine est bien courageuse après tout c’est son choix…..

  5. La tiny house est un 1er pas vers la pauvreté, l’occupation provisoire de la maison du nomade, puis l’expropriation….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page