Lifestyle

Eucalyptus : la tiny house de plain-pied du constructeur Français Baluchon

En plein cœur du Limousin, Véronique et Dominique ont trouvé leur nid douillet : la Tiny House Eucalyptus de Baluchon. Ce couple a choisi une habitation de plain-pied, un choix qui se démarque de la tendance actuelle, éliminant ainsi la nécessité d'escaliers ou de lofts pour les chambres.

Depuis bientôt dix ans, l’entreprise Baluchon construit des tiny-houses. Elle fut ainsi l’une des premières entreprises, en France, à miser sur les petites maisons de bois, écologiques et économiques. Les fondateurs, Laëtitia et Vincent, travaillent avec leurs équipes, pour concevoir des tiny-houses uniques, personnalisées selon les besoins de leurs clients. Découvrez leur dernière modèle baptisé Eucalyptus, le cocon de Véronique et Dominique qui se sont installés dans le Limousin. Le couple a choisi un modèle de plain-pied, sur une remorque un peu plus longue qu’à l’accoutumée. En effet, l’Eucalyptus s’articule sur un seul niveau, éliminant ainsi la nécessité d’escaliers ou de lofts pour les chambres. Une tiny-house minimaliste que nous vous proposons de découvrir tout de suite.

Un petit tour à l’intérieur ?

L’entrée de cette Tiny House se fait par une grande porte centrale coulissante en verre, qui s’ouvre sur une cuisine bien équipée. Cette dernière comprend une plaque de cuisson à deux feux, un four, un réfrigérateur encastré et des espaces de rangement généreux. À côté de la cuisine, une table en chêne polyvalente peut être déplacée pour libérer de l’espace, que ce soit pour les repas ou pour le travail. La cuisine est aménagée avec deux grands meubles équipés et plusieurs étagères murales spacieuses. Un rangement pour les chaussures est intégré dans le meuble le plus proche de l’entrée. Une table en chêne peut être disposée de différentes manières dans la pièce ou même déplacée vers le salon. Ce dernier sert également de chambre à coucher, avec un canapé-lit pour optimiser l’utilisation de l’espace. Une grande toile occultante permet de préserver l’intimité en séparant cette zone du reste de la maison. La salle de bains est équipée d’une douche de 80 × 80 cm, de toilettes sèches avec un seau en acier inoxydable et d’espace de rangement dédié pour les vêtements.

    L'intérieur de la tiny-house coté cuisine.L’intérieur de la tiny house coté cuisine. Crédit photo : tinyhouse-baluchon

Plus longue, mais moins haute que les autres modèles Baluchon

Véronique et Dominique ont souhaité une maison de plain-pied, pour éviter les escaliers. Avec ses 7 m de long, soit environ 1 m de plus que la plupart des modèles de Baluchon, l’Eucalyptus a réussi à conserver une taille compacte en raison de l’absence de loft, garantissant une construction légère pour le remorquage. La maison est revêtue de cèdre rouge et son ossature est en épicéa. L’isolation a été réalisée avec des matériaux respectueux de l’environnement tels que le coton, le lin et le chanvre recyclés.

Tous les détails techniques de la tiny house Baluchon Eucalyptus

  • Châssis : remorque Baluchon avec option peinture avec longueur utile 6 m.
  • Ossature : épicéa classe 2.
  • Isolation : coton, lin et chanvre pour le plancher, les murs et le plafond.
  • Fenêtres et porte : menuiseries mixtes bois/aluminium + double vitrage.
  • Pare-pluie et frein vapeur : pare-pluie Proclimat et frein vapeur OuatEco (hygrovariable).
  • Équipements électroménagers : ballon d’eau chaude électrique De Dietrich, four électrique et plaques de cuisson gaz, réfrigérateur Klarstein.
  • Parquet et plancher : pin des Landes massif thermotraité et trois plis épicéa / Vitrificateur incolore.
  • Couverture : bacs aluminium à joints debouts.
  • Bardage en red cedar avec saturateur anti-UV. Revêtement bacs aluminium à joints debouts.
  • Lambris : épicéa brut blanc et épicéa naturel raboté.
  • Aménagement intérieur : chêne massif et épicéa.
  • Ventilation : VMC double-flux Lunos + extracteur d’air.
  • Appareillage électrique : appareillage Legrand et éclairage LED.
  • Chauffage électrique à inertie 1 000 W.
L'intérieur du modèle Eucalyptus.
L’intérieur du modèle Eucalyptus. Crédit photo : tinyhouse-baluchon

Comme toujours, à l’instar de tous les modèles de la marque, cette tiny house par Baluchon est personnalisée, possédant un « petit plus ». Quant à Véronique et Dominique, eux, ils ont choisi d’installer un grand rideau occultant pour séparer l’espace nuit, s’ils reçoivent ou souhaitent un peu plus d’intimité. Nous ne connaissons pas le prix de la tiny house Eucalyptus, mais généralement, les prix démarrent à 80 000 € chez Baluchon. En savoir plus, rendez-vous sur tinyhouse-baluchon.fr. Que pensez-vous de cette petite maison mobile ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Tinyhouse-baluchon.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page