Lifestyle

Papillon : Quadrapol dévoile une maison compacte, écologique et économique, livrable en seulement 3 mois

Les tiny houses seront les stars de demain… L'entreprise polonaise, désormais leader européenne du secteur, revient avec un modèle haut de gamme, le PAPILLON

Depuis quelques années, les petites maisons, que l’on appelle tiny houses ont vu leur popularité grandir. Avec la hausse des prix de l’immobilier et de l’énergie, elles se présentent comme une alternative économique et écologique aux maisons construites traditionnellement. QUADRAPOL, est une société polonaise spécialisée dans la construction de maisons et de chalets ossature bois depuis 2008. Cette entreprise qui ne cesse d’innover et de développer des modèles de logements autonomes en eau et en énergie est devenue leader européenne de ce secteur porteur. Cette année, elle revient sur le devant de la scène avec le modèle PAPILLON, une maison compacte en bois haut de gamme vendue 78 000 €, transport vers la France métropolitaine compris. Présentation.

Le PAPILLON qu’est-ce que c’est ?

Cette tiny house est le dernier-né de l’entreprise QUADRAPOL, une véritable maison écologique et compacte qui répond à tous les besoins des acheteurs actuels. Les problématiques du moment sont nombreuses.

  • Difficulté à contracter des prêts immobiliers,
  • Hausse des taux d’emprunt
  • Augmentations des prix de l’énergie
  • Pénurie de main d’œuvre dans le bâtiment ou le secteur sylvicole
  • Délais de construction très longs
  • Contraintes imposées par l’urbanisme pour l’obtention des permis de construire…

La tiny house PAPILLON répond à toutes ces problématiques en proposant une réelle alternative à l’habitat traditionnel.

Comment se présente le PAPILLON de QUADRAPOL ?

Ce modèle présente l’architecture d’un loft compact qui peut accueillir une famille de 4 personnes sur une surface de 30 m² et un volume de 90 m³. L’optimisation de l’espace est évidemment le secret de cette tiny house qui propose une pièce à vivre, les quatre couchages, une cuisine, une salle de bain et une mezzanine. La mezzanine procure un espace de 9 m² et une hauteur sous plafond de 1.75 mètre. Côté transition énergétique, les exigences actuelles sont parfaitement respectées puisque la tiny house dispose d’une isolation thermique écologique et d’une étanchéité particulièrement performante. La construction est réalisée à partir de matériaux durables et sains, produits en Europe. De plus, le PAPILLON étant livré construit sur site, cela permet une gestion en amont des déchets de fabrication.

Quels sont les autres avantages de la tiny house PAPILLON ?

La tiny house est conçue et montée dans les ateliers de l’entreprise et livrée clé en main sur le terrain de l’acheteur. Mais, elle est aussi transportable, ce qui permet de déplacer son habitation en cas de déménagement par exemple. Parce qu’elle est transportable, et que sa surface habitable soit inférieure à 40 m² au sol, elle ne nécessite pas, en France, de demande de permis de construire, mais seulement un permis d’aménager.

4 couchages dans 2 espaces séparés, cuisine et salle de bain équipées
Quatre couchages dans deux espaces séparés, cuisine et salle de bain équipées. Crédit photo : Quadrapol

Le permis d’aménager s’obtient en un mois environ, et la construction et livraison de la maison demandent environ trois mois à partir de la date de commande, soit un délai cinq fois plus court, que pour une construction traditionnelle. Enfin, l’entreprise QUADRAPOL financera 20 à 30 arbres pour chaque maison construite afin de compenser les émissions de carbone liées au transport et d’atteindre la neutralité carbone. La tiny house PAPILLON est donc vendue 78 000€ sur le modèle de base, mais en ajoutant 14 900€, il est possible de la rendre autonome grâce à un système de panneaux solaires et de récupération des eaux de pluie avec filtration et pompe incluses. Vous pourrez découvrir la première maison PAPILLON dès le 15 novembre dans l’Indre (36). En savoir plus ? Rendez-vous sur le site de QUADRAPOL.

Des matériaux sains et durables contrairement aux nombreux matériaux polluants (polyuréthanes, parpaing etc…) utilisés par la quasi-totalité des acteurs de la construction
Des matériaux sains et durables contrairement aux nombreux matériaux polluants (polyuréthanes, parpaing etc…) utilisés par la quasi-totalité des acteurs de la construction. Crédit photo : Quadrapol

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page