Lifestyle

PolkaDot LivingFree : une étonnante Tiny House (hors réseau) dotée d’une connexion internet Starlink

Connectée, mobile, légère, autonome, les qualités ne manquent pas pour cette petite tiny-house australienne... Mais elle n'est pas disponible en France pour le moment !

Vous rêvez d’une petite maison fonctionnelle, autonome, sur roues, écologique, abordable, modulaire, polyvalente, mais également hors route et adaptée hors réseau ? Il faut alors que vous preniez quelques minutes pour lire ce qui va suivre, et découvrir la Polkadot LivingFree. Cette petite maison réunit toutes les qualités citées précédemment et sera présentée au prochain salon des véhicules électrique de Noosa (Australie). Au vu de ces origines très lointaines, elle n’est pas disponible en France, mais elle vaut vraiment le détour avec son look de cabane plage sur roues qu’il suffit d’attacher à une remorque pour partir au bout du monde. Découverte !

Une tiny house plus que polyvalente

Avec la Polkadot LivingFree, vous pourrez vous arrêter où bon vous semblera sans pâtir du manque d’eau ou de l’absence de réseaux. En effet, aucun branchement n’est nécessaire pour qu’elle se suffise à elle-même ! La tiny-house est auto-alimentée électriquement grâce à des panneaux solaires qui peuvent délivrer jusqu’à 3 kilowatts. Sur le toit, mais également avec deux auvents solaires et une batterie de 12 kWh, ils peuvent produire jusqu’à 5000 watts de puissance continue. Pour l’approvisionnement en eau, le générateur air-eau permet d’obtenir plus de 30 litres d’eau par jour provenant de l’humidité de l’air. Des gouttières peuvent également être ajoutées pour récupérer les eaux de pluies et la rosée, dans des réservoirs de stockage extensibles qui se trouvent sous le plancher; ces mêmes réservoirs peuvent également servir de déshumidificateur à l’intérieur de la tiny.

Une belle maison sur roues
Crédit photo : PolkaDot LiveFree

Et ce n’est pas tout !

La PolkaDot LiveFree dispose du réseau Wi-Fi Internet haut débit complet utilisant la parabole Internet Starlink d’Elon Musk, elle offre jusqu’à 330/500 Mbps n’importe où. Connectés donc, même en plein désert ! Pour le reste, on trouve également une cabine de douche, avec de l’eau chaude fournie par un chauffe-eau électrique intégré, des WC à compostage, un réfrigérateur de caravane, et un évier… Des options sont disponibles comme un petit lave-linge adapté ou un sèche-linge. Dans la cuisine, le four à micro-ondes combiné vous assurera des rôtis bien dorés ou de succulents gâteaux ! Le canapé se transforme en lit deux personnes pour assurer un couchage confortable ou un espace détente ! Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi transformer la tiny house en discothèque grâce à l’enceinte assistante domestique intelligente avec contrôle vocal complet et contrôle intelligent de l’éclairage couleur.

À LIRE AUSSI :
Comment recharger son smartphone sans accès à l'électricité ?

Elle peut aussi servir de batterie

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la petite remorque de la tiny-house étant interconnectable, elle peut aussi servir de batterie pour votre voiture électrique ! Ce petit container d’expédition ne mesure que 3 mètres sur 2.5 mètres pour une hauteur (à son point le plus haut) de 4.05 mètres. Avec un poids de trois tonnes seulement, elle reste légère et conforme à la réglementation australienne ! Enfin, son coût est d’environ 35 000$ (33250€) pour le modèle de base. Il faudra ensuite ajouter toutes les technologies présentées comme les panneaux solaires par exemple. Le coût pour une maison avec deux modules de base, et les énergies est estimé à 120 000$ (114 000€ environ). Elle est un peu onéreuse, mais qu’est-ce qu’elle est jolie ! Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site officiel PolkaDot !

des panneaux solaires sur la Tiny House
Crédit photo : PolkaDot LiveFree

Source
Cleantechnica.comYoutube.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page