Mobilité / Santé

Les médecins peuvent prescrire ce jeu vidéo pour soigner les troubles de l’attention

C'est la première fois au monde qu'un jeu vidéo devient un médicament officiellement... EndeavorRX permettrait aux enfants atteints de TDAH de voir disparaître certains troubles...

Un jeu vidéo qui pourrait venir en aide aux enfants atteints de TDAH (Trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) ? La FDA, organise américain qui correspond à l’Agence française du médicament, vient de reconnaître un jeu vidéo comme médicament. Ce jeu s’appelle EndeavorRX, il se destine aux enfants de 8 à 12 ans.

Il peut sembler étrange de préconiser un jeu vidéo comme thérapie, on sait que la surconsommation d’écran peut être néfaste. Pourtant les jeux vidéo, utilisées avec parcimonie peuvent également se révéler de précieux alliées pour ces enfants. Explications.

À LIRE AUSSI :
Italie : un dispositif "anti-oubli bébé" obligatoire dans les véhicules avec des enfants de moins de 4 ans

EndeavorRX c’est quoi ? Dans de nombreux centres de rééducation, les jeux de la Wii s’imposent déjà comme un support essentiel. Ils permettent une thérapie cognitive et une récupération plus rapide de la coordination des mouvements. C’est en revanche des thérapies mises en place en interne des centres. C’est la première fois qu’un support destiné au jeu devient officiellement un traitement !

Ce jeu consiste en des courses d’obstacles pendant lesquelles l’enfant va devoir capturer des aliens. Après 7 ans de tests et plus de 600 enfants sondés, les résultats sont concluants. Environ 200 enfants ne présentaient plus de troubles après avoir joué 25 minutes par jour à raison de 5 jours par semaine. Les effets du « jeu » ont perduré pendant environ 4 semaines après l’arrêt de la thérapie. Les seuls effets secondaires constatées furent des maux de tête et un sentiment de frustration exacerbé chez certains enfants. Les spécialistes s’accordent à dire que ces effets secondaires sont bien moindres par rapport aux traitements médicamenteux chimiques prescrits habituellement.

Des résultats à prendre avec prudence.

Notons tout de même que ces tests ont été réalisé par des médecins qui collaborent au développement du jeu. Ils reconnaissent d’ailleurs que ce jeu ne peut pas, à lui seul, traiter les problèmes de troubles autistiques chez l’enfant. Il peut en revanche s’inclure dans un protocole de soins et apporter un « plus » ludique aux enfants.

Cela permet en tout cas de dé-diaboliser le jeu vidéo à condition qu’il soit utilisé à bon escient et que le contrôle parental soit de mise… Et ceci est valable pour tous les enfants !

Photo de couverture De grafvision / Shutterstock

Via
Presse Citron
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer