Société

Quelles sont les aides de l’état pour installer un poêle à bois en 2024 ?

Le poêle à bois, symbole de chaleur et d'économies. Si vous envisagez cette transition énergétique, sachez que des subventions sont à portée de main. Explorez les avantages financiers offerts par la Prime Coup de Pouce Chauffage, MaPrimeRénov’, l'éco-prêt à taux zéro et bien d'autres.

Vous en avez assez de voir votre consommation d’électricité grimper en flèche et avez décidé de passer au bois de chauffage. Ce combustible naturel est actuellement parmi les moins chers du marché, et il a des vertus écologiques que n’ont évidemment pas le gaz ou l’électricité. Et, le poêle à bois, c’est aussi une ambiance, la chaleur d’un vrai feu qui crépite, et les soirées à observer la danse des flammes ! Saviez-vous que les poêles à bois, écologiques donc, étaient éligibles à certaines aides de l’État, ou régionales ? Elles sont nombreuses, mais encore faut-il les connaître. Décryptage.

La Prime Coup de Pouce Chauffage

La prime « Coup de pouce chauffage » constitue une incitation financière visant à encourager le remplacement des chaudières à gaz, au charbon ou au fioul par des installations économes en énergie. Tous les ménages, propriétaires ou locataires, peuvent bénéficier de cette prime pour leur résidence principale ou secondaire, sous réserve de l’accord du propriétaire en cas de location. Les logements éligibles doivent avoir été construits depuis plus de deux ans. Bien que l’aide soit accessible sans conditions de ressources, les montants alloués varient en fonction du niveau de ressources du foyer, afin d’offrir un soutien plus significatif aux ménages à revenus plus modestes. Pour un appareil de chauffage au bois « très performant » le coup de pouce chauffage peut aller de 500 € à 800 €. Retrouvez toutes les informations sur le site du ministère de l’Économie. Les arrêtés du 19 décembre 2023, du 20 décembre 2023, ainsi que celui de la même date, ont apporté des modifications aux critères d’éligibilité des certificats d’économies d’énergie et des primes « Coup de pouce ».

Si vous envisagez de substituer votre système de chauffage par une option plus économe en énergie, vous pouvez de bénéficier d'un soutien financier appelé « Coup de pouce chauffage ».
Si vous envisagez de substituer votre système de chauffage par une option plus économe en énergie, vous pouvez de bénéficier d’un soutien financier appelé « Coup de pouce chauffage ». Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

MaPrimeRénov’

Lancée le 1ᵉʳ janvier 2020, MaPrimeRénov’ est administrée par l’Anah et est ouverte à une large catégorie de bénéficiaires, des foyers aux revenus plus élevés jusqu’aux ménages aux moyens plus modestes. Pour être éligible à MaPrimeRénov‘, vous devez être propriétaire, occupant ou bailleur d’un logement construit depuis plus de 15 ans et de recourir aux services d’une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE) pour l’installation d’un poêle à bois. Les démarches pour bénéficier de MaPrimeRénov’ sont relativement simples. Il suffit de s’inscrire sur le site MaPrimeRénov’, de soumettre une demande de prime en ligne.

Si le projet répond aux critères établis, l’Anah communique le montant auquel le demandeur est éligible. Ensuite, après la pose du poêle à bois, le bénéficiaire télécharge sa facture sur son espace personnel, et la prime est versée par virement bancaire. Il existe une variante appelée MaPrimeRénov’ Sérénité, qui est une seconde subvention destinée aux ménages les plus modestes à condition que les travaux entrepris vous confèrent un gain énergétique de 35 % au minimum. Des changements sont prévus par le projet de loi de finances 2024.  Cet article sera prochainement actualisé dès promulgation de la loi.

L'aide MaPrimeRénov' est octroyée par l'État aux propriétaires, qu'ils résident dans leur logement ou le mettent en location, et ce, dans le but de financer des travaux de rénovation énergétique.
L’aide MaPrimeRénov’ est octroyée par l’État aux propriétaires, qu’ils résident dans leur logement ou le mettent en location, et ce, dans le but de financer des travaux de rénovation énergétique. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles sont les autres aides disponibles pour un poêle à bois ?

Les aides citées en début d’article sont les principales mises en place par le gouvernement français. On peut aussi citer le chèque énergie bois qui avait été mis en place l’an dernier lors de la flambée des prix de ce combustible. Cependant, nous ignorons si celui-ci sera reconduit cette année.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro représente une option de financement avantageuse pour vos projets de rénovation énergétique, proposant un prêt sans intérêt et exempt de frais de dossier. Ce prêt peut s’élever jusqu’à 30 000 €, avec une période de remboursement maximale de 15 ans (mais la possibilité de le rembourser en un an si vous le préférez). Cette somme peut notamment être utilisée pour couvrir le reste à charge associé à l’installation de votre poêle à bois.

La TVA à 5,5 %

Lors de la rénovation de votre logement, certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5 %. Les bénéficiaires de cette mesure incluent les propriétaires occupants, les bailleurs, les syndicats de propriétaires, les locataires, ainsi que les occupants à titre gratuit et les sociétés civiles immobilières. Pour être éligible, le logement doit avoir été achevé depuis plus de deux ans, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, occupé à titre de résidence principale ou secondaire. Afin de profiter des taux réduits de TVA, il est impératif que les travaux et équipements soient facturés par une entreprise certifiée RGE. Pour tout projet dépassant les 300 €, il est également nécessaire de fournir à l’entrepreneur une attestation spécifique confirmant le respect des conditions d’application des taux réduits de TVA. Retrouvez tous les travaux éligibles au taux réduit de TVA de 5,5 %.

Enfin, renseignez-vous auprès de votre commune, votre département, votre région ou encore votre agglomération, certaines proposent des aides ponctuelles à leurs administrés. C’est, par exemple, le cas de la région Île-de-France, avec l’« Aide Fonds Air Bois » qui peut financer jusqu’à 1 000 €. Que pensez-vous de ces aides ? Allez-vous en bénéficier ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Effy.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page