Est-ce que l’isolation à 1 € existe toujours en 2024 ?

Vous envisagez des travaux de rénovation énergétique en 2024 et vous souhaitez savoir qui a droit à l'isolation à 1 € ? Attention aux arnaques ! Découvrez les nouvelles conditions et les changements pour bénéficier des aides gouvernementales.

Vous envisagez peut-être des travaux de rénovation énergétique dans votre logement en 2024, et vous interrogez sur les différentes aides gouvernementales. Elles existent évidemment, mais attention ! Avec les différentes hausses des énergies fossiles (gaz et électricité), les arnaques se multiplient. Ainsi, la fameuse isolation à 1 € dont nous pouvions bénéficier il y a quelques années, est en réalité une appellation commerciale. Elle n’existe donc pas d’un point de vue juridique, rappelle le site economie.gouv.fr. Gare, en conséquence, aux offres alléchantes, qui ne sont parfois que des leurres pour vous faire dépenser bien plus ! Mais, alors, quels sont les changements en 2024, concernant les aides possibles ? On va tout vous expliquer !

Quels changements et pourquoi ?

En 2023, 90 000 rénovations énergétiques ont été réalisées grâce aux aides de l’État, et cette année, le gouvernement entend atteindre les 200 000 rénovations ! Pour parvenir à ce résultat, le dispositif MaPrimeRénov’, principale aide possible, a été modifié, et concerne désormais deux types de rénovations :

  • La rénovation d’ampleur
  • La décarbonation

Ainsi, MaPrimeRénov’ pourra désormais financer des systèmes de chauffage ou d’eau chaude sanitaire décarboné, mais également des projets de rénovation de plus grande ampleur. De plus, certains travaux d’isolation deviendront éligibles, y compris pour les logements neufs ou récents, ce qui n’était pas le cas avant. En revanche, ce qui ne change pas, ce sera le fait de faire réaliser vos travaux par une entreprise certifiée RGE, sinon vous ne bénéficierez d’aucune aide !

Quelles sont les aides en 2024 ?
Quelles sont les aides en 2024 ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La décarbonation grâce à MaPrimeRénov’ qu’est-ce que c’est ?

De plus nombreux travaux seront pris en charge par la « nouvelle » MaPrimeRénov :

  • Remplacement d’une chaudière (fioul, gaz) par une pompe à chaleur, une chaudière bois, ou une chaudière biomasse à granulés.
  • Installation de chauffe-eaux solaires
  • Installation d’un poêle à bois, d’un poêle à pellets, d’un insert à buche ou à granulés (foyer fermé uniquement)
  • Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid
  • Système solaire combiné (chauffage, eau chaude sanitaire et électricité).

Quels travaux d’isolation seront concernés par MaPrimeRénov’ ?

C’est probablement la plus grande nouveauté cette année : la prise en charge de certains travaux d’isolation, même dans des logements récents. Cependant, une condition demeure : il sera nécessaire de coupler ces travaux avec l’implémentation d’un système de chauffage décarboné, tel qu’une pompe à chaleur air/eau ou géothermique. Ou encore avec l’ajout d’un nouvel appareil d’appoint utilisant des énergies décarbonées, comme un chauffe-eau thermodynamique ou un poêle à bois. Voici les travaux éligibles pour cette nouvelle mesure :

  • Isolation thermique des murs par l’extérieur (surface de murs limitée à 100 m²) ou par l’intérieur
  • Isolation thermique des rampants de toiture ou des plafonds de combles
  • Isolation thermique des toitures terrasses
  • Isolation thermique des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres) en remplacement d’un simple vitrage
  • Protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire (en Outre-mer uniquement)

D’autres travaux seront éligibles à MaPrimeRénov, mais dépendront de l’audit énergétique qui deviendra obligatoire avant de bénéficier de l’aide. Ce sera, par exemple, le cas d’une dépose de cuve de fioul, ou de l’installation d’une ventilation à double-flux.

Qui a droit à ma prime Renov 2024 ?
Qui a droit à ma prime Renov 2024 ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les nouvelles conditions d’éligibilité en 2024

L’aide MaPrimeRénov’ évolue, mais les conditions d’éligibilité aussi. Elle s’adresse désormais aux ménages aux revenus modestes, très modestes, mais également à ceux qui disposent d’un « revenu intermédiaire ». L’objectif étant de toucher plus de personnes, et par conséquent, d’amplifier la rénovation énergétique des logements des Français. Pour bénéficier de ces aides, ils devront faire réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) qui déterminera la lettre de classement du logement. Enfin, dorénavant, MaPrimeRénov’ concerne tous les propriétaires et leur résidence principale, si celle-ci a été construite il y a plus de 15 ans. Exception faite pour le remplacement d’une chaudière fioul, l’aide est possible pour un logement construit depuis plus de deux ans. Les logements classés A, B, C, D ou E bénéficieront de cette prime. Pour ceux qui obtiendraient la note de F ou G, soit dans ce que l’on appelle habiter « une passoire thermique », alors ils seront, dès le 1ᵉʳ juillet 2024, redirigés vers la nouveauté : MaPrimeRénov’ Parcours accompagné.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné qu’est-ce que c’est ?

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est une nouvelle mesure visant à encourager la rénovation énergétique globale des habitations, en mettant l’accent sur des travaux ayant un impact significatif sur la performance thermique des maisons. L’objectif est d’atteindre un gain minimal de deux classes énergétiques, passant par exemple, de F à D pour les maisons les moins isolées. Cette nouvelle formule est accessible à tous les ménages, sans aucune condition de ressources, c’est le résultat du DPE qui déterminera l’éligibilité à cette nouvelle aide.

Quelles sont les aides pour l'isolation d'une maison en 2024 ?
Quelles sont les aides pour l’isolation d’une maison en 2024 ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quels sont les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ?

Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ Parcours accompagné doivent s’inscrire dans une démarche de rénovation énergétique globale, réunissant diverses interventions visant à améliorer de manière substantielle les performances énergétiques d’une habitation. Ainsi, pour bénéficier de cette aide financière, le projet doit comporter au minimum deux gestes d’isolation parmi les suivants :

  • Remplacement des menuiseries ou fenêtre en simple vitrage
  • Isolation des murs (qu’il s’agisse d’une isolation thermique par l’intérieur ou par l’extérieur),
  • Isolation de la toiture, isolation des planchers bas, etc.

De plus, le projet doit comprendre l’installation d’un équipement de chauffage décarboné. Le logement devra ensuite gagner deux classes énergétiques, validées par un nouveau DPE.

Qui est éligible à MaPrimeRénov’ Parcours accompagné

Pour être éligible à MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, plusieurs conditions doivent être remplies. Le logement concerné doit être une résidence principale située en Métropole, et sa construction doit obligatoirement remonter au moins à 15 ans. Les travaux devront être réalisés par un artisan Reconnu garant de l’environnement (RGE). De plus, les travaux doivent permettre un saut d’au moins deux classes énergétiques au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) dans un délai de cinq ans, avec la possibilité d’effectuer la rénovation en deux étapes.

Et, pour quels montants ?

Le niveau de financement se fonde sur le montant hors taxe des travaux éligibles, comprenant les coûts du matériel et de la pose, à l’exclusion des remises et rabais. La prime est plafonnée, ne pouvant dépasser un certain pourcentage du montant total des travaux toutes taxes comprises (TTC), en fonction des revenus du ménage et du saut de classe énergétique réalisé. Voici quelques exemples :

  • Pour un gain de 2 classes énergétiques : le plafond des dépenses éligibles est fixé à 40 000 € HT. L’aide sera de 30 à 80 % au regard des revenus.
  • Pour un gain de 3 classes énergétiques : le plafond des dépenses éligibles est fixé à 55 000 € HT pour la même fourchette d’aide
  • Pour un gain de 4 classes énergétiques : le plafond des dépenses éligibles est fixé à 70 000 € HT pour 30 à 80 % d’aide en fonction des ressources du foyer.

Enfin, lorsque l’on parle de montant HT, sachez que la TVA à appliquer sur ces travaux est de 5,5 % au lieu de 20 %, une autre aide en place qui permet de réaliser des économies. Que pensez-vous de ces nouvelles aides ? Vont-elles vous permettre de réaliser des travaux chez vous ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Service-public.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page