Ces astuces de plombier pour votre chasse d’eau permettent d’économiser jusqu’à 500 € par an

Les toilettes sont l'un des endroits où nous gaspillons le plus d'eau, mais cela peut changer. Explorez ces méthodes intelligentes pour économiser l'eau dans les toilettes tout en préservant l'environnement.

En ces temps plutôt difficiles en termes de dépenses énergétiques, nous cherchons tous comment nous pourrions économiser. Que ce soit au niveau de l’électricité, du gaz, ou même de l’eau. Les prix de l’eau n’ont pas encore tant augmenté, mais cela pourrait changer, et quoi qu’il en soit, l’eau est une ressource précieuse qu’il faut préserver. Deux postes de gaspillage sont identifiés dans notre maison : « l’eau perdue » de la douche et la chasse d’eau des toilettes. Nous avons plusieurs fois abordé le sujet de l’eau perdue, avec les inventions des systèmes Laurentable, ou encore celui de Sidi Drici. Quant à la chasse d’eau, voici quelques astuces pour éviter de gaspiller des milliers de litres d’eau chaque année, et réaliser jusqu’à 500 € d’économies. Petit tour d’horizon.

Pourquoi la chasse d’eau est-elle consommatrice d’eau ?

Nous le constatons à chaque passage aux toilettes, de l’eau potable et absolument propre file droit dans les égouts pour évacuer nos déchets organiques. Certes, il existe des toilettes sèches, mais elles n’ont pas un franc succès auprès des citoyens, hormis pour les plus écolos, ou certains propriétaires de tiny-houses, ou maisons en A.  Une chasse d’eau, c’est à peu près 6 litres d’eau qui partent à chaque fois vers les égouts… En moyenne, une personne passe aux toilettes 4 fois par jour. Pour une famille de 4 personnes, ce sont donc 96 litres par jour, ou 35 m³ par an, soit 105 € environ par an à 3 € du mètre cube. Et, encore, nous ne parlerons pas du papier toilette jeté, qui ajoute approximativement 168 litres par rouleau terminé. 168 litres, c’est la quantité d’eau nécessaire à la fabrication d’un seul rouleau de papier toilette ! Voici donc les astuces à mettre en œuvre immédiatement pour commencer vos économies d’eau dans les WC.

Comment réduire la quantité d'eau d'une chasse d'eau ?
Comment réduire la quantité d’eau d’une chasse d’eau ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 1 : le poids dans le réservoir de la chasse d’eau

Installez quelque chose de lourd dans le réservoir de votre chasse d’eau : brique, parpaing, bouteille de sable, peu importe du moment que vous occupez de l’espace dans le réservoir. Le volume d’eau dans le réservoir sera donc diminué par la présence du poids, et vous consommerez donc moins d’eau. Cela n’enlève en rien l’efficacité du nettoyage des WC, puisque la pression, elle, n’est pas modifiée.

Astuce n° 2 : le réglage du flotteur et la détection des fuites !

Le flotteur, situé dans le réservoir des toilettes, est un mécanisme essentiel de contrôle de l’arrivée d’eau. Si ce composant est mal ajusté ou défectueux, il perd sa capacité à réguler efficacement l’apport en eau. Cela peut entraîner une utilisation excessive d’eau, à raison de 25 litres par heure, soit l’équivalent d’une fuite dans votre chasse d’eau. Il est donc essentiel de savoir comment régler correctement le flotteur pour éviter ce gaspillage inutile.

Comment économiser l'eau dans les WC ?
Comment économiser l’eau dans les WC ? Crédit photo : A.Bonazzi pour NeozOne

Astuce n° 3 : le bon sens peut-être ?

Avez-vous vraiment besoin de tirer la chasse d’eau à chacun de vos passages, ou de ceux de vos enfants ? Un petit pipi ne peut-il absolument pas attendre le prochain pour économiser une chasse d’eau ? Évidemment, cette astuce découle du bon sens, mais dépend aussi du seuil de tolérance de chacun, certains ne supportent pas une chasse d’eau non tirée, d’autres peuvent l’accepter. Vous pouvez aussi récupérer l’eau de la douche que l’on gaspille en attendant l’eau chaude pour la verser dans votre réservoir. En revanche, il faudra évidemment penser à arrêter l’alimentation en eau, car celle-ci se fait automatiquement.

Astuce n° 4 : les plaquettes éco-WC

Les Eco-plaquettes sont positionnées de part et d’autre du mécanisme des toilettes, formant un dispositif qui agit comme une barrière, capturant à chaque chasse les quelques litres d’eau les moins essentiels. En préservant la colonne d’eau existante, la pression de la chasse d’eau reste inchangée. Grâce à cette innovation, les toilettes peuvent réduire leur consommation d’eau jusqu’à 40 %, devenant ainsi un appareil à faible consommation énergétique sans engendrer de coûts significatifs. Vous connaissez, où utilisez d’autres astuces pour économiser sur l’eau des toilettes ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

2 commentaires

  1. Bonjour
    Économiser l’eau “potable” des toilettes ? Rien de plus facile ! Il suffit d’adopter des toilettes sèches ! C’est à dire SANS EAU.
    Même à l’intérieur d’une maison, c’est sans odeurs, et certaines ressemblent à des toilettes tout à fait classiques.
    L’eau potable n’est pas une ressource inépuisable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page