Astuces

Comment installer une ruche dans son jardin ? Et produire son propre miel ?

Vous avez envie de vous lancer dans l'apiculture domestique ? Découvrez comment installer votre propre ruche et quelles sont les réglementations en vigueur !

Vous avez envie de protéger les abeilles, de les aider à survivre aux frelons asiatiques et autres pesticides ? Saviez-vous que vous pouviez installer une ruche dans votre propre jardin ? Et par la même occasion récolter votre propre miel. A condition bien sûr de ne pas souffrir d’apiphobie !

De plus en plus de communes investissent dans des ruchers collectifs, mais en tant que particulier, vous avez tout à fait le droit d’en installer quelques-unes. Voici comment faire et la réglementation à respecter pour installer une ruche dans votre jardin. Les abeilles sont en danger, mais il est encore possible d’agir !

Quelle est la réglementation en vigueur ?

Si vous disposez d’un mur, d’une palissade pleine ou d’une haie de deux mètres de hauteur, vous pouvez installer une ruche. A condition que celle-ci se trouve à au moins deux mètres de ladite clôture. Les réglementations en vigueur diffèrent selon les départements et commune.

Le mieux étant donc de se renseigner auprès des services compétents pour connaître les modalités dans votre commune.  Les réglementations concernant les ruches sont régies par les articles L. 211-6 et L. 211-7 du Code rural et de la pêche maritime

Comment installer une ruche dans son jardin ? Et produire son propre miel ?
Les réglementations en vigueur diffèrent selon les départements et commune. Crédit photo : Shutterstock / Lindsay Snow

Il faudra cependant demander un numéro NUMAGRIT auprès de la direction départementale de la protection de la population. Si vous vendez votre miel, il faudra donc se déclarer en autoentrepreneur et posséder un numéro de SIRET. Chaque année, vous devrez déclarer l’emplacement exact de vos ruches auprès de Téléruchers, qui dépend du ministère de l’Agriculture.

Comment installer sa ruche ?

En sachant qu’une ouvrière ne s’éloigne pas de plus d’un kilomètre à vol d’abeille de la ruche, il est donc important de posséder des plantes mellifères ou des prairies fleuries à proximité. Un emplacement de 5 m², ruche comprise, suffit à leur bonheur. Il faut que cet emplacement soit à l’abri du vent et de l’humidité. Mais la ruche doit être orientée de manière que les abeilles profitent du soleil le matin (sud-est donc).

À LIRE AUSSI :
Selon cette étude, les frelons asiatiques ne mangeraient pas que des abeilles !
Comment installer une ruche dans son jardin ? Et produire son propre miel ?
Une ouvrière ne s’éloigne pas de plus d’un kilomètre à vol d’abeille de la ruche. Crédit photo : Shutterstock / Donette Koelzer

Avant de vous improviser apiculteur, renseignez-vous auprès des professionnels de votre secteur. Pour débuter, vous pourrez même acheter une ruche avec sa colonie d’abeille à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Une ruche demande assez peu d’investissement.

[Edit du 17/04/2021 : Cependant, tout le monde ne peut pas s’improviser apiculteur, cela représenterait plus un danger de maltraitance pour les abeilles qu’autre chose. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des rûchers-écoles pour apprendre les bases de cette activité. Sauver les abeilles c’est bien, encore faut-il savoir comment faire.]

Combien ça coûte ?

Une ruche prête à installer, sans colonie d’abeille coûte environ 200€. Ensuite, un essaim d’abeille nu, donc sans cadre coûte environ 70€ et avec cadre entre 120 et 165€. Il faudra prévoir également l’achat d’un noyau d’abeilles qui coûte de 115 à plus de 5000€ en fonction de l’espèce choisie. La race d’abeille la plus répandue étant l’abeille italienne. (Source : Au Pays de Zaza) Voilà vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à vous vêtir de votre combinaison d’apiculteur et de récolter votre propre miel !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

2 commentaires

  1. Arrêtez de produire ce genre d article complètement imbecile. L apiculture demande avant tout une quantité de connaissances qui s acquièrent dans des ruchers écoles. N importe qui ne peut pas s s’improviser apiculteur. Penser donc un peu aux abeilles qui vont subir la mauvaise gestion d une personne sans connaissances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page