Mes conseils pour réduire vos factures électriques et éviter une surconsommation de votre frigo

Avec une météo atypique et une consommation d'électricité en hausse, voici comment un entretien régulier de votre réfrigérateur peut vous aider à faire des économies substantielles.

Le mois de juin rime normalement avec soleil, barbecues et soirées sur la terrasse. Cette année, dans le nord de la France, il aura surtout rimé avec pluie, froid, vent et même chauffage en mai ! En fin d’année, notre consommation électrique risque, par conséquent, d’être plus importante que les années passées. Je me suis donc intéressée aux éventuelles économies que je pourrai faire pour récupérer cette « surconsommation printanière ». Pour ce faire, j’ai analysé les différents appareils qui se trouvaient dans ma cuisine, et procédé à quelques modifications qui, je l’espère, feront baisser ma prochaine facture. Dans cet article, je vais vous expliquer comment réduire la consommation de votre réfrigérateur, le plus énergivore des appareils. Et, je vais aussi vous donner mes quelques trucs pour tenter de réaliser quelques économies. Décryptage.

Le réfrigérateur, 15 % de votre budget électricité annuel

Cet appareil électroménager nous est aujourd’hui indispensable, et à moins de posséder un réfrigérateur enterré de type GroundFridge, vous ne disposez pas d’autres possibilités. Et, en été, le réfrigérateur est très sollicité, ouvert et fermé plus souvent qu’en hiver, pour notre consommation de boissons fraîches en particulier. Le réfrigérateur consomme environ 15 % de votre budget électricité annuel, ce qui représente, pour un ménage de quatre personnes, la somme approximative de 489 €. Le budget électricité annuel, pour une maison de 70 m² et un foyer de quatre personnes, serait de 3 264 € selon Les Furets. Cette somme étant indiquée pour un foyer se chauffant à l’électricité.

La consommation électrique de votre réfrigérateur représente en moyenne 15 % de vos factures.
La consommation électrique de votre réfrigérateur représente en moyenne 15 % de vos factures. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment limiter la consommation électrique de votre frigo ?

La principale action à mettre en place pour réduire la consommation de votre réfrigérateur : un entretien régulier ! Cela peut paraître logique, mais honnêtement, qui nettoie son réfrigérateur une fois par semaine ? En effet, l’idéal serait de nettoyer l’intérieur une fois par semaine, et l’extérieur, particulièrement l’arrière, une fois par mois. Pourquoi ? À l’intérieur, cela évite l’accumulation de givre, de condensation, et le fait de « refroidir » des éléments inutiles. Si votre réfrigérateur est « givré » alors le moteur devra « tourner » plus fort, et par conséquent, consommer plus d’électricité. À l’extérieur, le nettoyage est encore plus essentiel.

En effet, l’accumulation de poussière sur les bobines de condensation, situées généralement à l’arrière ou en dessous du réfrigérateur, oblige le compresseur à forcer pour maintenir la température interne, augmentant ainsi la consommation d’énergie. De plus, cette poussière accumulée provoque un forçage des ventilateurs, et donc une surconsommation d’électricité. Enfin, n’omettez pas le nettoyage ou le changement du joint, lui aussi essentiel pour diminuer la consommation électrique. Si les joints sont sales, usés ou endommagés, ils peuvent compromettre l’étanchéité, imposant au réfrigérateur à travailler plus pour maintenir une température constante. Pour ma part, je nettoie l’intérieur avant chaque remplissage, donc une fois par semaine. Quant à l’extérieur, une fois par mois (le 1ᵉʳ), je tire le réfrigérateur et aspire la poussière apparente. En espérant gagner quelques euros sur ma prochaine facture.

L'accumulation de givre dans le réfrigérateur est une source de consommation électrique supplémentaire.
L’accumulation de givre dans le réfrigérateur est une source de consommation électrique supplémentaire. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelles sont les autres solutions mises en place ?

Dans ma cuisine, je possède un micro-ondes, une cafetière broyeur à grains De’Longhi, une tireuse à bière PerfectDraft, une cafetière filtre, et un robot Magimix. Tous ces appareils disposent d’écrans de veilles qui consomment donc en continu. Pour la machine à bière, elle reste branchée en continu, car elle dispose d’un système de réfrigération du fût. Je ne peux en conséquence pas économiser sur cet appareil. En revanche, tous les autres appareils sont désormais branchés sur des prises programmables GHome Smart, mais il est aussi possible d’utiliser des prises programmables manuelles.

Comment réaliser des économies d'électricité ?
Comment réaliser des économies d’électricité ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

J’ai configuré chaque prise pour qu’elles coupent le courant à 23 h et le relancent à 5 h du matin, heure à laquelle mon mari émerge de sa nuit de sommeil. Le weekend, la coupure se fait de 23 h à 7 h, heure à laquelle je me réveille pour mon premier café de la journée ! J’ignore encore les économies que je réaliserai, mais quoi qu’il arrive, en mettant ce système en place, je consommerai forcément moins qu’avant ! Ces conseils vous ont-ils été utiles ? De plus, nous serions ravis de lire vos impressions ou de connaître votre expérience à ce sujet. Et, si vous constatez une erreur dans cet article, n’hésitez pas à nous l’indiquer. De plus, vous pouvez cliquer ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1
Multiprise Connectée WiFi, Intelligente 3 Prises 16A et 3 USB, Mesurer la Consommation électrique, Compatible avec Alexa et Google Home, Fonction de Minuterie, 1.5M, 2,4GHz
373 Commentaires
Multiprise Connectée WiFi, Intelligente 3 Prises 16A et 3 USB, Mesurer la Consommation électrique, Compatible avec Alexa et Google Home, Fonction de Minuterie, 1.5M, 2,4GHz
  • 【3 Prises Indépendantes et 3 USB】Les 3 prises peuvent être contrôlées indépendamment, les 3 USB sont à une touche. Système de fixation murale pratique, Convient aux téléphones portables,...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page