Auto / Moto

Continental dévoile son pneu fabriqué à partir de bouteilles de plastique recyclées

Seulement huit mois après l'annonce, le pneu ContiRe.Tex équipera les véhicules d'assistance du Tour de France, et il est disponible à la vente !

Le 5 avril dernier, Continental annonçait que son premier pneu avec du polyester fabriqué à partir de bouteilles en plastiques recyclées était disponible. Ce pneu, baptisé ContiRe.Tex, a été très vite développé par la marque, puis mis en production. Avec ce pneu, Continental devient le premier fabricant à lancer ce type de produit. Les pneus classiques, en caoutchouc, sont difficilement recyclables et sont un fléau pour l’environnement. D’après la marque, le nouveau matériau de haute performance permettra dans un premier temps de fabriquer des pneus d’été (PremiumContact 6 et EcoContact 6) mais aussi des pneus toutes saisons, AllSeasonContact. Ce matériau viendra en remplacement complet du polyester habituellement utilisé. Présentation.

Quelle différence avec un pneu standard ?

La principale différence avec les pneus classiques, on l’a compris, c’est d’utiliser des bouteilles en plastiques recyclées pour fabriquer le polyester habituel. Il faut environ 40 bouteilles pour qu’un train de pneu standard soit créé. En septembre dernier, Continental dévoilait la technologie ContiRe.Tex. Quelques mois seulement après l’annonce, les pneus sont déjà en production.

Pneu Continental EcoContact avec des bouteilles en plastique
Crédit photo : Continental

Quelle est cette nouvelle technologie ?

Le pneu ContiRe.Tex utiliser en fait un fil de polyester créé à partir de bouteilles en plastique usagées. De plus, aucune intervention chimique ne semble nécessaire pour parvenir à créer ce fil de polyester. Pour fabriquer ses pneus, Continental utilise exclusivement des bouteilles provenant de pays qui ne possèdent pas de boucle de recyclage. Les bouteilles sont triées, puis nettoyées mécaniquement avant d’être broyées pour être transformées en nurdles… Ce sont ces microbilles de plastiques qui deviendront le fil de polyester, par un processus de « tissage ». Ce fil de polyester est déjà utilisé depuis longtemps dans l’assemblage des pneus. Il a la particularité d’absorber les forces de pression internes tout en permettant au pneu de rester stable, même s’il transporte des charges lourdes.

Comment les reconnaître ?

Les pneus ContiRe.Tex proviennent de l’usine de Lousado au Portugal et possèdent un logo spécial, “Contains Recycled Material”. Ferdinand Hoyos, l’un des dirigeants de Continental, affirme : “Nous avons amené notre technologie innovante ContiRe.Tex au stade de la production en seulement huit mois. Je suis fier de toute notre équipe pour cette réalisation remarquable”, et ce n’est que le début d’un procédé de pneus à base de matériaux recyclés et renouvelables ! Au plus tard en 2025, l’entreprise souhaite que tous ses produits soient fabriqués à partir de ce type de matériaux. Les trois modèles de pneus sont disponibles chacun en cinq tailles différentes. D’ailleurs, le premier modèle équipe déjà les équipes des courses de voitures électriques de l’Extreme E, un championnat de course automobile utilisant des SUV électriques, organisé par la FIA. En 2022, tous les véhicules d’assistance qui participeront au Tour de France seront également équipés de pneus ContiRe.Tex.

Quelques objectifs environnementaux de Continental

Le fabricant allemand utilise déjà 55% d’eau et 17% d’énergie en moins par tonne de pneus produite. En 2030, ils espèrent réduire encore de 20% ces chiffres. En 2040, la production des pneus de la marque sera climatiquement neutre et en 2050, ils souhaitent atteindre la neutralité climatique sur toutes les usines de production du monde ! Plus d’infos : continental.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Continental.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. a nathalie klesinski
    je suis tres surpris de la DESINFORMATION TOTALE à savoir que ” les pneus sont difficilement recyclables ”

    le RECHAPAGE des pneus ça existe depuis toujours pour tracteurs poids lourds etc
    en ALLEMAGNE ça sert a refaire les routes et aussi les aires de jeux dans les parcs etc…
    c;est comme l’huile moteur pour voitures tous moteurs termiques on peut la recycler a l’infini , un additif et c’est reparti !!
    la terre n’est pas une poubelle !!

    roger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page